> English version

Romain Grenier saute une étape de La Grande Odyssée

Romain Grenier, a décidé de ne pas participer à la 4ème étape de La Grande Odyssée pour préserver ses chiens.

Coup de théatre une fois de plus sur La Grande Odyssée riche en rebondissement cette année encore. Après les difficultés liées à la neige, les luttes sur le podium entre Radek Havrda, Jean-Philippe Pontier, Rémy Coste et dernièrement Daniel Juillaguet, après l’abandon du musher Michael Tetzner, on parle à présent de Romain Grenier.

Ce musher de 33 ans à pris la lourde décision de ne pas participer à la 4ème étape de La Grande Odyssée afin de laisser à ses chiens de traineau le temps nécessaire à leur récupération.

Sur cette course internationale, les vétérinaires sont de véritables anges gardiens pour les chiens qui nécessitent la plus grande attention, ce sont de véritables athlètes de haut niveau. La Grande Odyssée nécessite les plus grandes capacités physique qu’un chien de traineau puisse avoir.

Vétérinaires, handler et mushers travaillent tous dans un même objectif: que les chiens soient dans les meilleures conditions possibles. Entre chaque étape, cela passe par une bonne hydratation, une bonne alimentation, des massages des muscles et étirement. La récupération des chiens est primordial. Il faut qu’ils dorment bien.

Malgré que les vétérinaires de La Grande Odyssée, menés par Delphine Clero, aient pu donner leur feu vert, Romain Grenier à préférer ne pas prendre part à cette étape.

Par cette décision, Romain écarte complètement l’idée d’être dans le top du classement des participants, mais est-ce le plus important? Non. Par cette décision, Romain permet à ses chiens de prendre le temps de récupérer et ainsi de faire les prochaines étapes dans de bonnes conditions.

Cet évènement permet de souligner de nouveau la difficulté de La Grande Odyssée. Ca ne s’improvise pas, cela nécessite un entrainement sans relâche et une condition physique impeccable. Nous ne sommes pas des machines et parfois, malgré l’entrainement acharné tout au long de l’année, on se retrouve lors des courses avec des moments de faiblesses qu’il faut savoir reconnaitre et s’en préserver.

Tous nos encouragements à Romain Grenier ! Et bon rétablissement aux louloups.

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *