Comment j’ai perdu 23KG grâce à mon chien

C’est dingue, j’ai une amie qui a perdu plus de 23kg grâce à son chien.

Sont histoire est incroyable. Ce que vous allez découvrir dans cet article va vous clouer sur place. Car avoir un chien c’est pas juste avoir un animal de compagnie, pour certaine personne c’est une façon de revivre et reprendre gout a la vie.

J’ai toujours eu des chiens à la maison, au décès de mon Irish wolfhound de vieillesse (race de chien aussi connu sous le nom de lévrier irlandais), la maison semblait très vide, et « sans vie ». Je me suis donc mise à la recherche de chien nordique (sauf husky, car je connais la race, et je voulais changer, sortir du lot) sur le site Chien de France. Jusqu’à ce que je tombe sur l’élevage de l’Eden Basthêt , et me suis dis « chouette une portée disponible. »

J’ai foncé sur l’occasion et me suis renseigné sur le Samoyède, race de chien nordique.

Race de chien: Samoyède chien nordique
Race de chien: Samoyède chien nordique

Je souhaitais un chien sportif, sans penser qu’un jour je deviendrais à la hauteur de ses attentes. Après une première rencontre, je l’ai choisi et elle m’a choisi. Me voilà avec un chiot de 2 mois plein de vie, qui remue dans tout mon salon.

Elle n’avait que quatre pattes, une gueule d’ange et le regard demandeur. Cette petite boule de poils qui est entrée dans ma vie après de nombreuses péripéties.

Arrivée le 11 Février 2016 dans les bras d’une maman pantouflarde (sofa, série TV, mal bouffe et renfermée), et sa routine plutôt peinarde.

Je me rappellerai toujours, la première ballade. Le souffle court, les bras battants et les jambes qui flageolent. L’impression de supporter le poids d’un boulet, de n’être plus en possession de mon propre corps.

Les premiers temps étaient rudes, un tour de champs suffisait vu le jeune âge de ma belle mais le temps allait vite nous rattraper. Et nous y voilà, elle arrivait vers ses dix mois. L’énergie d’un chiot qu’il faut dépenser.

L’été est fini, lézarder autour d’un cour d’eau n’est plus possible. Les quelques randos occasionnelles avec les excuses de chaleur sont terminées. Faut se bouger, ma grande. Alors on marche, on progresse de jour en jour chacune et on se serre les papattes. On ne sent pas vraiment l’effort car c’est fait avec plaisir et bienveillance. Je la vois courir, se dépenser et surtout grandir sous mes yeux. Pourtant, elle, elle ne voit qu’une maman qui se contente de la lâcher dans un champs. Rien de plus. Puis on s’emmitoufle dans le plaid. Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui on va se bouger. On va vivre une nouvelle aventure, on va dépasser nos limites. On va marcher jusqu’à s’en couper le souffle. Parce qu’elle le mérite.

Je veux plus, je veux exploiter la force mentale qu’elle me donne

La machine est lancée, on fait équipe et les jours passent. Je revis, je sens mon corps changé sous les pas bien plus léger que la veille. Chaque jour est une lutte mais qu’importe, mon chien me suit dans ce changement radical. La relation devient fusionnel, même lâchée, Sansa ne traîne jamais loin.

On marche vite, on marche loin. On profite de chaque instant ensemble. Puis, je pousse la porte de cette salle de sport par curiosité le 27 Décembre 2016. Je l’avoue, je ne pensais pas y rester. Je me suis simplement dit, pourquoi ne pas essayer. Tu pousses la fonte et tu sens tes muscles brûler sous le poids. Tu y prends goût, t’es déjà dans ton nouveau temple. Quand tu rentres, tu as le droit aux câlins de la boule de poil qui s’est déjà bien dépenser en journée. Cette fatigue bénéfique, c’est ce qui nous indiquait que la journée était une réussite. Au bout de quelques semaines, je deviens accro au sport, au point de ne plus connaitre les jours de repos.

Je sais que la musculation ne suffit pas, alors on commence à courir la matin, avec baudrier, avant la promenade détente et le travail. Je met le réveil une heure plus tôt pour pouvoir en profiter un maximum, Sansa ne rechigne pas et court avec plaisir. Et on progresse ensemble.

Objectif 20 minutes puis 30. Chaque semaine, on augmente de 5 minutes et on y prend goût. Après chaque course, on va se ressourcer dans le champs. Les câlins, les aboiements et l’appel au jeu est mon plus grand réconfort.

J’ai arrêter la cigarette pour pouvoir avoir plus de souffle et réussir à la suivre.

Elle a changé ma vie et je lui dois tout

Je la regarde, se baigner après l’effort depuis que les beaux jours sont de retour. Elle est heureuse et moi, je souris comme une folle. Parce qu’elle a changé ma vie.

Je n’ai plus de vêtements, plus d’idée de la taille que je fais. Je vois des muscles dessiner mon corps mais surtout, je vois que la complicité de notre relation est unique. La balance n’est plus qu’un lointain cauchemar, elle n’est plus le reflet de mes objectifs. Je veux être en forme, je veux encore vivre ses courses du matin ou les heures passés à la salle de sport à faire des soulevés de terre ou la planche. Le squat est devenue une drogue.

J’ai perdue 23KG, le poids de ma fifille,

On en a surmonté des choses, un décès, des ruptures et une hernie discale. Epilet, oreille et toux du chenil. Mais on est là, on se bat chaque jour pour que la journée soit meilleure. On court après la vie car elle nous a réunie pour le meilleur.

Cinq séances de sport en salle par semaine, 2h minimum de promenade par jour, Entre 15000 et 30000 pas par jour. Des défis d’activité grâce à une montre connectée vaincue ensemble. Personne ne peut nous arrêter.

Je suis passée de la vie sur canapé a une vie où je cours dans tous les sens. Et je le vois dans ses yeux, ce bonheur à chaque fois qu’on est limite entrain de ramper. On vie l’une pour l’autre.

Tu es mon chien, ma coéquipière mais surtout, tu as changé ma vie. Tu m’as bougé, tu m’as appris à vivre avec plus d’entrain. Il me reste encore un bout de chemin avant d’atteindre mon objectif shape, il faut des années de travail. Je sais simplement que j’ai gagné bien plus qu’un physique, j’ai le bonheur à porter de main. Il est poilu mais c’est la plus belle chose que la vie peut offrir.

perdu 23kg
Hélène et sa moitier Sansa

 

Laisser un commentaire