Devenir musher pro

musher-pro

Devenir musher pro est le rêve de nombreux d’entre nous. Mais très peu peuvent y parvenir.

Quelles sont les étapes à franchir et diplômes à obtenir pour devenir musher professionnel en France ou à l’étranger.

Musher professionnel en France

En France il faut un diplôme pour prétendre être musher pro: impulsé par la FFST, c’est le DEJEPS, qui se passe auprès de l’EFM et qui remplace le BFES. Décryptage de tous ces sigles.

Le brevet fédéral d’éducateur des sports de traîneaux (BFES)

Un diplôme à toujours été requis pour encadrer, enseigner, organiser une activité autour d’une pratique sportive (Code du Sport).

Depuis 1999 date de création du BFES homologué au tableau A à la demande du Ministère des Sports, pour devenir musher professionnel en France, nous avons besoin d’un diplôme d’état.

Fin juin 2007, les BFES homologués ne permettaient plus d’enseigner, d’encadrer contre rémunération. Le DEJEPES mention « Attelages canins » a été créé.

Avant cette date, on avait uniquement besoin du brevet fédéral d’éducateur des sports de traîneaux. Il permettait la pratique professionnelle de l’activité de musher.

Forte de son expérience de fédération délégataire et de son expertise auprès de son ministère de tutelle, La Fédération française des sports de traîneaux (FFST) a créé un diplôme d’état de la jeunesse populaire et des sports.

L’Ecole Française de Mushing (EFM)

Afin de répondre au mieux à cette nouvelle formation, un organe de formation (OF), dénommé « Ecole Française de Mushing et d’attelages canins» plus couramment appelé « Ecole Française de Mushing » (EFM), s’est également constitué et a obtenu l’habilitation de l’Etat pour cette formation.

Cet organisme habilité à la formation du DEJEPS par la DRJS de Franche Comté sous le numéro 08_025_DE-001 est actuellement le seul sur le territoire national mais le marché est ouvert pour d’autres organe de formation qui devront alors solliciter leur habilitation.

Le diplôme d’état à obtenir: DEJEPS

Nota bene: contrairement à la formation BFES, le test technique ne donne à son titulaire aucun statut.

Le livret de formation DEJEPS n’est délivré par la DRJS que lors de l’entrée en centre de formation du stagiaire, sous la tutelle d’un maître de stage.

Les contenus de ce nouveau diplôme d’état sont articulés en 4 unités capitalisables (UC) répartis comme suit : 700 h de formation en centre et 500 heures de stage chez un tuteur agréé.

Les UC1et 2 sont transversales à tous les DE, c’est-à-dire qu’une UC1 et/ou obtenue dans le cadre d’un DEJEPS d’une discipline est réputée acquise pour une autre discipline. Elles ne sont pas limitées à la présentation et la mise en œuvre d’un projet limité « touristique, de commercialisation ou de communication » mais n’importe quel projet (des pompes solaires dans le Sahel par exemple).

  • L’UC1 est dédié à la présentation et mise en forme du projet,
  • L’UC2 à la mise en œuvre du projet (et non consacré à la législation comme indiqué).
  • L’UC3, est dédiée au « perfectionnement sportif » dans la mention. C’est-à-dire encadrer l’évolution d’un attelages, ski-joerers ou d’un canicrossers d’un niveau sportif X vers un niveau sportif Y (évolution technique, plan d’entrainement, nutrition, soins, choix des chiens etc). Cela peut concerne la compétition ou la pratique engagée dans des environnements hostiles (raids de type alpins, raids nordiques etc.)
  • L’UC4  est spécifique à la mention (ou discipline) et est dédiée à la pratique et l’enseignement en sécurité. Il s’agit donc des aspect techniques, pédagogiques, législatifs de l’attelage canin. Cette UC est acquise par équivalence aux titulaires du BFES.

L’entrée en formation

Prérequis du test complémentaire: être titulaire du test technique d’entrée en formation professionnelle délivré par la Fédération délégataire . Celui-ci consiste, à sélectionner les 20 stagiaires qui montreront les meilleures capacités à suivre la totalité de la formation.

Le dossier d’inscription à l’entrée en formation est à demander puis à déposer à l’EFM:

  • demande de dossier : août
  • dépôt de dossier : septembre
  • test complémentaire, positionnement et début des formations: octobre (Massif du Jura)

Lire la suite pour en savoir en plus à propos de la formation, du matériel indispensable et des épreuves à franchir pour devenir musher pro.

 

Musher pro à l’étranger

A l’étranger, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un diplôme. A vrai dire, je ne connais que la France qui exige un diplôme d’état pour être musher pro.

Au Canada par exemple, pas besoin de diplôme. On peut pratiquer et encadrer des groupes directement, sans formation préalable.

 

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Viens avec moi! Inscris-toi MAINTENANT pour avoir accès à tout mon CONTENU EXCLUSIF!

42 Commentaires sur “Devenir musher pro

  1. spetebroot sylvain says:

    Effectivement seul la France exige un diplome Cela peut paraitre parfois exagere selon ce que L on fait mais lorsque L on voit certaine derive dans d autres pays,on comprend s qu une formation et.un afín d e selection sont necessaire afin d eviter que L image du mushing ne soit terni par des irresponsables car ce dont bien les mushers pro qui font Office de vitrine pour la passion que nous partageons

      • BORGEY says:

        Bonjour Laetitia
        En effet le bac pro élevage canin ne suffira pas pour devenir musher pro. Tout simplement car le musher doit détenir une double compétence celle de l’élevage canin et celle de l’enseignement d’une activité classée en France au rang des activités sportives.
        Par contre avec une telle compétence et un tel diplôme un allègement de formation sera attribué lors du positionnement à l’entrée en formation. Vous seriez donc intégrée à une promotion sans avoir à participer à l’ensemble du cursus.
        Le musher pro désigné comme tel s’il veut revendiquer l’ensemble du spectre d’activités concerné par le référentiel professionnel doit posséder la capacité à effectivement « balader » des clients à bords en secteur nordique ce qui n’a rien de dévalorisant mais aussi enseigner la pratique de l’attelage que se soit sous forme d’initiation comme sous forme de perfectionnement. En effet de nos jours la fidélisation de la clientèle et l’engouement pour cette discipline amènent les clients à revenir de façon régulière et donc au musher pro de dispenser un enseignement évolutif vers le perfectionnement. Le tout exercé pour la plus grande partie si ce n’est du temps mais au moins du chiffre d’affaire, l’hiver sur neige et au milieu des autres activités similaires auxquelles on l’associe telles que ski de fond, alpin, raquettes etc… Nous avons donc choisi d’orienter nos futurs professionnels vers une formation et un diplôme qui ressemble et s’associe à ces autres disciplines. Vous conviendrez que votre diplôme en élevage canin vous donnera certes la compétence canine mais ni la compétence attelage ni la compétence enseignement ni la compétence montagne, c’est tout cela qu’il vous resterait à acquérir au cours de ce complément de formation et de qualification.
        Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne journée.
        F.BORGEY

  2. Denis says:

    Dommage, j’ai reçu une invitation par mail pour un nouveau site???? Dès les premières lignes c’est tout faux et affiché clairement pro EFM…..:(
    Musher pro en France c’est possible sans diplôme, que le dejeps distribué par l’EFM (à ses amis uniquement)n’est pas le seul qui autorise la sacro-sainte « initiation » (sans parler du fait que ce dejeps est susceptible d’être invalidé)
    Bien dommage tout ça….

    • Baptiste says:

      Bonjour Denis, je n’ai aucun lien avec l’EFM et ne suis pas particulièrement pro EFM.
      « Musher pro en France c’est possible sans diplôme » peux-tu nous en dire plus stp?
      Qu’entends tu par « ce dejeps est susceptible d’être invalidé »? D’où sors-tu ces infos?

      Je souligne aussi des précisions dans mon article: « Un diplôme à toujours été requis pour encadrer, enseigner, organiser une activité autour d’une pratique sportive (Code du Sport). » et « le marché est ouvert pour d’autres organe de formation qui devront alors solliciter leur habilitation. »

      Merci 🙂

      • Denis says:

        Vous amalgamez musher pro et pratique sportive ????
        Faire payer une ballade en chien de traineau à une personne qui est dans mon traineau ça s’appelle faire faire un baptême, c’est une pratique professionnelle qui ne suppose en rien la notion de sport et donc parfaitement autorisée sans diplôme à ce jour.
        De plus le Bpjeps APT qui ne passe pas par l’EFM est valable pour la partie considérée comme « sportive » en tant que musher pro
        pour ce qui concerne l’invalidation possible, il s’agit d’une plainte officielle déposée contre l’EFM et dont l’objet fait quelques pages et est disponible sur internet

        • Baptiste says:

          A aucun moment je ne parle de pratique sportive mais d’encadrement et d’enseignement de sport. Mettre quelqu’un dans un traineau n’a rien a voir puisque c’est du transport de personne et est effectivement autorisé sans diplome.
          Merci Denis pour ces complements d’information.

      • BORGEY says:

        Bonjour Baptiste

        En complément de votre article et pour appuyer vos propos.
        Le DEJEPS Attelage canin n’est pas un diplôme créé par la fédération délégataire même si pour le ministère qui gère cette formation la fédération délégataire a tout naturellement été le pilote de cette mise en place.
        Pour éviter à tout prix de rentrer dans quelque polémique que ce soit tout en apportant quelques petites précisions sur les amalgames qui sont trop systématiquement fait je tiens à préciser que le DEJEPS Perfectionnement sportif « Attelage canin » n’est absolument pas en situation « d’invalidation possible » ces propos sont de nature diffamatoires et tiennent de la désinformation. Le DEJEPS Attelage canin est comme tous les autres diplômes de cette nature en cours d’exercice et il s’applique dans le domaine du mushing professionnel selon le cadre et les compétences décrits dans le référentiel professionnel.

        Pour ce qui est de l’EFM à distinguer du DEJEPS et de son invalidation possible, une plainte à été effectivement déposée le 18 Novembre 2010.
        L’EFM est un organisme de formation d’ordre associatif qui a souhaité alors que le DEJEPS venait d’être homologué demander son habilitation pour assurer la formation à ce diplôme. J’insiste bien sur le fait qu’il n’existe aucune forme d’exclusivité et que d’autres auraient pu faire pareil.
        Cette plainte portait sur beaucoup de chapitres et d’infractions apparemment relevées par les auteurs mais qui restaient à démontrer.
        L’EFM a suite à cette plainte et après saisine du procureur de la république eu a s’expliquer sur son fonctionnement mais aussi a présenter à différents service de l’état Gendarmerie, DIRECCTE (ex répression des fraudes), DRJSCS habilitant la formation, l’ensemble des documents et modalités de fonctionnement. Cette charge de travail supplémentaire à la formation de nos jeunes et dont peu de gens ont conscience a été assumée par des bénévoles sans chercher ni à s’en défaire ni à s’en démettre. Les promotions ont continuées néanmoins à exister, les jeunes à se former et ensuite à s’installer grâce à leur nouveau diplôme d’état en poche et ce malgré l’engagement de nos bénévoles sur d’autres champs et notamment la rédaction de notes et la compilation de documents nécessaire aux suites qui seront données.
        Pour aujourd’hui et alors que le 10 Novembre 2010 avait été demandé par les auteurs de la plainte à laquelle Denis fait référence  » La fermeture administrative immédiate de l’efm pour trouble à l’ordre public », l’EFM a renouvelé dans les délais prévus sa déclaration d’activité auprès de la DRTEFP obtenant après contrôle le renouvellement de son numéro de déclaration mais aussi le renouvellement de son habilitation de formation pour le DEJEPS Attelage canin jusqu’en 2014.
        Voilà quelques précisions qui permettront je l’espère à vos lecteur d’y voir plus clair. J’apporte la précision que l’EFM ou ses formateurs ne rentreront jamais dans les polémiques de nécessité ou non d’un diplôme pour cette profession laissant à chacun le soin de prendre ses responsabilités dans l’analyse des textes de loi et de la règlementation. Nous accueillons des stagiaires qui se portent volontaires pour suivre une formation qui les conduit à un diplôme d’état. Les compétences de l’EFM ne sont pas bâties sur une sorte d’auto-sacralisation mais sur les compétences de ses formateurs et maîtres de stage tous issus des domaines professionnels ou sportifs de la discipline ou des matières enseignées et ayant fait l’objet d’une habilitation par l’état.
        De nombreux formateurs et maîtres de stage sont issus de l’ex formation BFES qui a inaugurée la formation professionnelle en France et a vécue dix années, ils ont participé à la mise en place du DEJEPS et y enseignent depuis cinq ans maintenant, ils ont exercés au sein des différentes formations fédérales d’initiateur de club et de moniteurs fédéraux premier et deuxième degré, ils ont participé à la formation mise en place pour la conversion des BFES en DEJEPS pour les professionnels qui en ont fait la demande. Cela ne fait pas d’eux des irréprochables mais leur confère l’expérience de quinze années et surtout d’avoir vu passer et former la très grande majorité des mushers pro diplômés en France.
        Cela dans un cadre de développement constant avec une accidentologie en exercice quasiment nulle et un taux d’échec à l’installation de nos jeunes proche de zéro.
        Merci de votre article, les abréviations utilisées pour plus de fluidité pourront être commentées si cela s’avère nécessaire.
        Il y a donc belle et bien une plainte contre l’EFM mais aussi la FFST mais aussi leur complices au sein de la direction régionale de la jeunesse et des sports de FRANCHE-COMTE. Cette plainte déposée ne fait pas de ses auteurs des irréprochables et ne leurs confère pas le droit de diffamer et encore moins de déclarer l’invalidation possible du DEJEPS. Elle n’aura de valeur que dans les suites qui lui seront données à l’encontre de l’EFM ou peut-être de ses auteurs. Nous agissons au sein de cette école comme au sein de toute organisation humaine avec les qualités et défauts de ce genre de collectivités avec avec beaucoup de foi et de passion en cumulant au profit de nos disciplines beaucoup d’heures et de kilomètres.
        Pour ce qui est à présent du coeur de l’école depuis Novembre 2010, nous avons ouvert et clos la promotion n°3, ouvert et clos la promotion n°4, ouvert la promotion n°5, la promotion n°6 se précise pour Septembre.
        J’espère avoir répondu à vos questions et interrogations, je reste à votre disposition.
        Bonne lecture.
        F.BORGEY

    • Baptiste says:

      Le plus simple est de regarder directement les musher pro. 90% de ceux que j’ai rencontré avait un autre emploi en parallèle: traductrice, dans le batiment, conducteur de bus, accompagnateur touristique l’été.
      Il faut donc être capable d’avoir un boulot en plus, en annexe avant de pouvoir parler de reclassement pro pour devenir musher pro.
      Tiens nous au courant de la suite Dimitri.

  3. gulli says:

    Voici les conditions d’exercice pour un BPJEPS APT ou licence STAPS par équivalence :
    – Encadrement des activités physiques ou sportives dans une perspective de découverte des activités encadrées, de développement et de maintien des capacités physiques individuelles dans tout établissement. A l’exclusion de toute activité d’entraînement ou d’approfondissement d’une discipline sportive.

    Certaines activités ne peuvent encadrées par ces diplôme :
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006193220&cidTexte=LEGITEXT000006071318&dateTexte=20100112

    Donc initiation possible car activité non interdite !!
    Il suffit de l’additionner au certificat de capacité pour être en règle.

    L’EFM et la FFST cachent évidemment cette possibilité !!!

  4. SOLÈNE56 says:

    Il y a plusieurs choses qui me gênent dans le déroulement de cette formation :

    C’est vraiment typiquement français, l’analyse vidéo.
    Si une personne fait plus de 20 fautes d’orthographe, il a 0/20 et on convoque ses parents avant de le virer du stage.
    Celà veut il dire qu’il est moins bon que les autres ?
    C’est sur 0/20 en orthographe va vachement le gêner pour diriger son traîneau. Si il écrit goche à ses chiens au lieu de gauche ils vont être perdus.
    Au fait les chiens savent lire !
    Et quand on parle aux « clients » (je n’aime pas ce terme), on doit écrire un sous titre !

    Oublions l’analyse vidéo.

    Je conçois très bien qu’un examen pratique et théorique soit obligatoire.
    Mais là, ce système est plus dédié à des personnes qui font déjà du « transport de personnes à traîneau » et par conséquent limite beaucoup de personnes qui rêveraient d’en faire leur passion ou de réaliser leur rêve (car c’est bien plus qu’un métier).
    Heureusement que pour passer mes examens de prof d’arts martiaux, je n’ai pas du me présenter avec un tatamis, un dojo…
    Ce que je veux dire, c’est que quelqu’un de totalement novice et qui voudrait faire cette formation ne le pourrait pas.
    Car déjà il faut avoir minimum 5 chiens, un kart……Donc un investissement très lourds et pas que financièrement puisqu’on parle aussi d’animaux vivant et celà sans la certitude de l’obtention de cet examen.
    On parle d’encadrants issus du milieu du mushing, alors pourquoi ils ne mettent pas leurs chiens et leurs matériels à disposition. Quand j’ai passé mon permis moto et voiture, je ne suis pas arrivée à l’auto-école avec ma HD ou ma audi.
    Celà ouvrirait les portes à beaucoup plus de passionnés et ça éviterait de mettre la charrue avant les boeufs. Si les matériels et les chiens étaient mis à la disposition des stagiaires.
    A moins que le but de ce mode de formation est de faire partir les passionnés totalement inexpérimentés à l’étranger, ce qui me semble dangereux pour leurs futurs « clients », leurs chiens et eux même. Puisqu’à l’étranger on n’a pas besoin de cette examen (car valable qu’en France) et que POUR LE MOMENT aucun autres pays demandent de diplôme équivalent (plusieurs pays sont au stade de projet ou en cour de validation).
    Et une chose manque en plus d’un raid d’une nuit ou deux en mode autonomie total.
    C’est des cours informatiques, pour pouvoir créer son site, pour sa future activité. Car tout le monde n’est pas ingénieur informaticien.
    Celà sera peut-être encore le sujet d’un super article de notre hôte.

  5. SOLÈNE56 says:

    Dit moi Baptiste, une personne totalement novice, sans chiens, sans connaissances dans le milieu du mushing et nul en orthographe, mais qui rêve de devenir musher ou musheuses.
    Peut elle espère voir sa candidature retenue ?
    Car vu tout le matériel et le déroulement des épreuves « toutes notes en dessous de la moyenne = fini » alors si dès le début à l’analyse vidéo il se mange un 0/20 ou au mieux un 9.99/20. Est fait pour limiter l’entrée de cette formation cas des gens du milieu. Et les autres ont que les yeux pour pleurer ou alors ils vont à l’étranger.
    PAS COOL, VIVE LA BUREAUCRATIE.

  6. Cindy says:

    Bonjour, je me permets de postez pour les gens qui ce posent la question sur la légalité de faire un ‘baptême’ dans un traineau sans diplôme de mushing.. (j’avais moi-même poser la question et obtenue une réponse )

    Il va être mis en place pour le handling et l’activité de baptême en traineau un diplôme spécifique à obtenir .. Donc on ne pourras plus faire de baptême en traineau contre rémunération sans ce diplôme , je ne sais pas quand il va être mis en place mais il est entrain de ce faire .. Vous pourrez trouvez des informations sur le site de la SYNAPCCA .

    Bonne journée 😀

    • Baptiste says:

      Bonjour,
      C’est bon à savoir. Quelle est la raison qui motive leur choix d’introduire ce diplôme? Il y a eu tant de gens/clients que ça qui se sont plein? Jusqu’à présent ça se passait pas si mal non? Et dans les autres pays tout se passe très bien non?
      Et plus personne ne pourra pratiquer contre rémunération des baptêmes en chien de traineau en France sans payé pour passer ce diplôme c’est ça?

  7. Kapucine says:

    Bonjour Baptiste,
    En fait, je voudrais vraiment devenir Musher professionnel, mais je ne sais pas quelle orientation choisir pour le lycée. J’hésite entre un bac pro commerce et travailler comme musher en complément et un bac pro élevage canin/félin …
    Pourrais-tu me conseiller une orientation qui correspondrait avec ce métier?
    sachant que je préférerais un bac pro ou en alternance…
    Et si j’ai tout bien compris normalement, je pourrais en sortant du lycée passer mon DEJEPS?
    Merci d’avance pour ton aide
    Je suis contente qu’il y a des gens comme toi pour renseigner sur ce métier si passionnant! 😉
    Capucine, 13 ans, 4Eme

    • Baptiste says:

      Bonjour Capucine,
      J’essaie de faire un maximum de faire découvrir l’univers du mushing, mais pour une orientation professionnelle, le mieux est d’aller directement à la source, de contacter les institutions qui permettent d’obtenir les diplômes.
      Bon courage.

  8. Sophie says:

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si il est nécessaire d’avoir un diplôme de musher pour organisé et encadré des activités de cani-rando et/ou cani-cross ( ou un autre diplôme ) ?
    Même question pour le bike joring ? javait entendu qu’il fallait un diplôme de moniteur de VTT pour encadré cette activités… Merci !

    • Guy Petit-Demange says:

      Bonjour a tous je me suis bien marré en lisant vos commentaires surtout celui borgey, juste pour remettre les pendules a lheure aucun diplomes nest obligatoire pour être musher pro (cest pas parce que un diplome est reconnu par l’etat quil est obligatoire). Seul le certificat de capacité est exigé, enfaite messieurs ceci est une énorme escroquerit qui existe depuis des années dans tous les activités de plein air qui remonte dans les plus hautes sphères de l’etat. Juste pour répondre a monsieur borgey sur la législation du code du sport, il a juste oublié de préciser qu’il n’a jamais était rattifié, par conséquant le code du sport n’existe pas comme loi mais n’est qu’un réglement fédérale. Bravo monsieur borgey j’avoue que vous êtes très fort pour embobiner les stagiaires, heureusement votre magouille à était découverte, désolé pour les autres mushers qui ont payé un diplome qui n’est pas obligatoire (juste encore une question pour monsieur borgey : où est passé l’argent?) Bonne réflexion et bonne journée a tous

  9. Petit cindy says:

    Bonjour Baptiste,

    J’ai toujours été passionnée par le Husky mais vivant chez mes parents, entrant dans le vie active avec un emploi qui me prenait beaucoup de temps puis vivant en appartement… Je n’ai pu écouter, avec grand bonheur, ma passion que depuis fin juillet 2014. Grâce à l’achat de ma maison avec terrain et une remise en question professionnelle.
    J’ai eu mon 1er Husky Jango né le 1er juin 2014 puis depuis fin décembre Juna née le 1er novembre 2014 et je souhaite en avoir un 3ème avant la fin de l’année…
    Je fais beaucoup de randonnée (vivant en Haute Savoie), ils connaissent les ordres de base pour commencer le traîneau mais je n’ai pas fait d’entraînement du fait de leur âge. Je vais commencer cet hiver avec Jango qui aura 17 mois le 1er novembre.

    Je souhaiterai me reconvertir et vivre de ma passion. J’aimerai créer une petite entreprise avec encadrement d’enfants…
    Quelle serait la formation la plus adaptée?

    Merci d’avance pour les renseignements et merci pour les précieux conseils mis sur votre site que je consulte très souvent…

    Bien cordialement

    Cindy

  10. marianne says:

    bonjour je voudrais organiser des parcours de cani rando avec mes propres chiens :
    uniquement randonnée à pied avec harnais , je suis dans une region ou il n’y pas de neige et je ne veut pas de chariot ni d’attelage y a t-il une formation diplomante uniquement pour cette activité

  11. Virginie says:

    Bonjour
    Est ce qu’on peut connaitre ou avoir une idée du coût de la formation DEJEPS ? Et depuis cet article y a t’il maintenant d’autres organismes qui proposent cette formation ?

    J’ai trouvé le creps-rhonealpes qui propose pour un parcours complet en frais pédagogiques: 10224,20€

    Merci

  12. Noé Morgand says:

    Bonjour je voulais avoir une idée de qu’elle somme je dois économiser pour devenir musher
    (Le terrain de construire ,les chiens ,les traîneaux plus le matériel pour les chiens ,qu’elle taille pour le terrain de construction pour l’enclos des chiens

Laisser un commentaire