C’est pas sorcier les chiens de traineaux

cest-pas-sorcier-chiens-de-trainaux

C’est pas sorcier les chiens de traineaux. A travers La Grande Odyssée, « C’est pas sorcier » a réalisé une super émission dédiée aux chiens de traineau.

250 chiens rassemblés en Vanoise Haute-Maurienne, pour La Grande Odyssée. Les meilleurs attelages du monde se sont rassemblés en Europe. Les étapes se courent de jour comme de nuit.

Races de chien nordique: husky, malamute, samoyède et groenlandais

Le plus célèbre du chien de traineau, le plus connu c’est le husky. Il hurle plus qu’il  n’aboie. Il n’a pas toujours les yeux bleu. Ce ne sont pas des animaux de compagnies, ce sont de grand sportif. Autre chien de traineau: le Malamute d’Alaska. Moins rapide que le husky, c’est le plus lourd et le plus puissant des chiens de traineaux. La locomotive des neiges. Autre chien de traineau: le samoyède. Tous ces chiens sont dit de race nordiques et ne craignent pas le froid.

La star des neiges le Husky: issue de Sibérie. Au 19ème siècle ils se sont aventurés jusqu’en Alaska et ont rejoins les Malamutes. Les groenlandais sont originaires du Groenland. Et enfin les Samoyède en Europe.

La race n’existe pas dans la nature. C’est une pure invention de l’homme. Il choisi des critères et veille à croisé entre eux que des mâles et des femelles ayant les mêmes caractères pour que leurs descendances aient ces critères.

 

Utilisation des chiens de traineaux par l’homme

Il y a plus de 4000 ans en Sibérie les hommes avaient dressés les chiens pour tirer des traineaux en os de baleine. Dans le grand nord les inuits utilisaient leurs chiens pour chauffer leurs igloo pendant la nuit. Pendant des siècles le traineau étaient le seul moyen de transport. Ils pouvaient parcourir de longue distance de chasse et de pêche

A partir des années 70 les traineaux ont été remplacés par les moto neiges. Mais certaines tribus, notamment au Groenland continue de les utiliser au quotidien.

Alaskan Husky

Aujourd’hui la grande majorité d’attelage de course comme dans LGO sont composés d’Alaskan Husky.

Contrairement aux races de chiens nordiques, l’Alaskan Husky a été obtenu au début du 20ième siècle en husky et chien indien l’objectif est d’obtenir des chiens très performant pour la course: rapide, puissant et endurant.

A force de croisement tout au long du siècle les éleveurs ont obtenu des lignées très différentes hyper spécialisées: course de fond, demi-fond, sprint, etc.

Les différents type de course

La plus longue course à  lieu en Alaska 1800km en 20aine de jours 16 chiens

Course de sprint que 2 à 4 chiens. 30km/h mais au bout d’une heure ils sont épuisés.

Pour le ski joring ont utilise les greysters.

L’attelage du musher

Musher est un mot anglais dérivé du mot français qui veut dire marche.

Chaque chien possède un harnais qui correspond à son anatomie.

Les chiens sont attelés en tandem sur la  ligne de trait qui doit toujours rester tendue.

Au départ bien garder le pied sur le frein, pas que les chiens ne partent.

L’ancre servira lorsque le traineau est à l’arrêt.

Le tapis de freins permet de contrôler la puissance des chiens afin que le traineau ne vienne pas les heurter.

Le seul dominant de la meute c’est le musher. Celui qu’on trouve en tête de l’attelage est le leader: celui qui écoute le plus, qui obéit le mieux.

Sur la banquise ont met les chiens en éventail.

C’est grâce au chien que les hommes ont pu explorer les pôles. En 1911 avec 52 chiens les hommes atteignent le pôle sud pour la première fois.

1994 Jean-Louis Etienne et 5 autres explorateurs aidés par 40 chiens parcourt 6300 km durant 7 mois.

Dans le grand nord canadien une poignée de trappeurs continue à vivre avec leurs chiens.

« Mon chien s’est interposé avec un ourse et m’a sauvé la vie »

Traineau à chiens se pilote à la voix. Le chien peut exécuter facilement une dizaine d’ordre.

Il faut communiquer avec ses chiens et être actif.

Quel poids peut-être tiré par les chiens de traineau?

Les chiens sont entrainés et prennent plaisir à tirer des charges considérables. Mais ils ne tirent pas l’intégralité du poids du traineau. Pour un traineau de 100kg les chiens ne tirent en fait que quelques kg.

Exemple: un traineau de 100kg.

La force (cad le poids) du traineau appui sur le sol. Le sol repousse le traineau avec une force similaire, ce qui annule. Les chiens doivent avoir une force nécessaire pour vaincre les forces de frottement, qui dépendent des matériaux.

Le coef de frottement entre le traineau et la neige n’est que de 5% ! Autrement dit l’ensemble des chiens ne tirent que 5kg pour une charge de 100kg. Un chien peut tirer l’équivalent de son propre poids.

La grande difficulté réside dans les montées. Le musher doit descendre du traineau pour le pousser. Ils doivent mouiller le dossard.

Une pente de 10% fait tirer les chiens: 15kg (10kg de la pente et 5kg à cause des frottements).

Les étapes de La Grande Odyssée

Le stake out est le lieu ou les chiens se reposent plusieurs heures d’affiler entre deux étapes.

Sur ce type e course, chaque coureur possèdent 14 chiens, peut en atteler entre 8 et 10 et ne peut revenir à la stake avec moins de 6 chiens.

Du soleil avec la neige qui se transforme en glace, ça devient abrasif. Les chiens peuvent se blesser les coussinets. Les chiens risquent aussi de se faire des entorses avec les trous dans la neige. On peut alors les mettre dans un sac à chien dans le traineau.

Chiens de traineaux et résistance au froid

3 couches: couche de duvet, sous poil et poil de jarre en surface de pelage. Les oreilles sont relativement petites et pleine de poils. Les pattes sont équipés de coussinets très durs.

Les pattes du chien se refroidissent moins vite car il a plus de sang qui circule à  l’intérieur et les coussinets possèdent une couche de graisse qui protège les pattes.

Les chiens de traineaux arrivent à gérer jusqu’à -45°, autant au delà il faut les aider. En course on met des manteaux pour facilité la récupération.

Le chien transpire mais uniquement pas les coussinets. L’air que le chien respire passe par le museau. L’air se refroidit et se transmet dans tout le corps. C’est comme cela qu’il régule sa température. Il tir la langue aussi.

Capacité physique des chiens de traineaux: des marathoniens !

Sur La Grande Odyssée, les chiens courent donc à 20-25km/h en moyenne.

2 fois plus d’oxygène

Alors le cœur du marathonien humain en plein effort peut atteindre 120 pulsation/min. Un chien de traineau peut atteindre 220 pulsations par minute.

Et l’oxygène est transporté par les globules rouges. Le taux de globule rouge est en fait de 50% chez le chien de traineau contre 40% chez l’homme.

Le chien de traineau peut donc fournir 2 fois  plus d’oxygène à ses muscles que l’homme.

Glucides vs lipides

Pour finir, pour fonctionner les muscles ont besoin d’énergie. Chez les êtres humains ce sont les glucides. Chez les chiens ce sont les lipides, qui ont un bien meilleur rendement que les glucides.

En course les chiens ont 4 à 5 repas par jours. Ils doivent boire régulièrement. Pour les faire boire les mushers préparent des soupes: croquettes avec eau chaude.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Viens avec moi! Inscris-toi MAINTENANT pour avoir accès à tout mon CONTENU EXCLUSIF!

3 Commentaires sur “C’est pas sorcier les chiens de traineaux

Laisser un commentaire