Serge Métier: « Je suis mordu de la Laponie »

Serge Métier: « Je suis mordu de la Laponie »
Comment tu trouves cet article?

Serge Métier est l’un des mushers vraiment actifs sur internet. Il est notamment principalement connu par ses vidéos de voyage en Laponie suédoise.

« J’ai commencé à mettre quelques vidéo. Je ne pensais même pas que ça intéresserait des gens. A la base je les mettais pour moi. Et je me suis fait prendre à mon propre jeu puisqu’après on m’en réclamait. »

La particularité de Serge Métier est donc que ses vidéos sont principalement sur les voyages en Laponie qu’il effectue depuis une quinzaine d’années. Ce sont des vidéos de vacances : on y voit ses enfants et on se plonge dans la Laponie suédoise, on y découvre les paysages.

On avait justement fait une interview afin d’en savoir un peu plus sur ces voyages et de vous apporter quelques billes pour connaître les bon plans, où il faut aller, combien ça coûte et comment ça se passe là-bas. Serge Métier est vraiment un habitué et il ouvre les portes de ces étendues blanches à des amis comme prochainement avec Eric Weidman.

[youtube]http://youtu.be/4hwQwfNyj_8[/youtube]

« J’y vais tous les ans, j’y retourne chaque année. Cette année Eric Weidman va venir avec moi. Je suis mordu. Une fois qu’on est allé là-bas après on est en manque, on a besoin d’y retourner tous les ans. Je vais principalement à l’extrême nord de la Suède. J’ai une petite cabane que je loue régulièrement, j’ai mes habitudes à force. Il y a d’ailleurs le français François Pagnoux, vainqueur du Trophée UMES qui va là bas aussi. On s’y retrouve régulièrement. »

Les deux trois choses qui te plaisent le plus?

  • le silence, le calme, c’est très reposant
  • la sensation de solitude, se retrouver avec ses chiens au milieu de rien, on confit presque notre vie aux chiens et eux dépendent de nous
  • les paysages, les aurores boréales. partir du moment ou on est proche du cercle polaire on les voit assez facilement. Et proche de kirina il y a un centre d’observation. C’est une ville minière, ils ont tellement creusé qu’ils sont en train de la déplacer. Quand l’atmosphère se refroidit on est quasi sur de voir des aurores boréales.

Quel équipement prendre pour un voyage en Laponie?

On m’avait conseillé ces bottes, j’ai essayé, c’est prodigieux

« On me l’avait conseillé, j’ai essayé, c’est prodigieux. A partir du moment où on a pas froid aux pieds, le reste ça va. Dans les marques concurrentes on retrouve Cabelas. De bonnes chaussures et ça va. Après il suffit d’un bon blouson.

Le mieux que j’ai eu c’est -43°C. C’est sûr que c’est saisissant mais on ne fait pas trop de différence entre -30°C ou -43°C. Si on bouge par contre on sent plus. Et donc vu qu’en traineau on glisse, on sent plus. Souvent on gèle au niveau de la face et quand on s’arrête pour s’occuper des chiens par exemple, on dégèle.

J’ai déjà fait des randonnées sur plusieurs jours. Y a pas mal de refuge et qu’il fait que l’intérêt de la tente est un peu secondaire en fait. Il y a pas mal de sécurité pour les voyageurs du grand nord et les motos neiges. C’est le deuxième véhicule la moto-neige. »

Serge Métier, musher de La Grande Odyssée

Serge nous en dit un peu plus sur lui et ses chiens.

« J’ai 16 chiens, je vie dans la Somme. Au début j’ai commencé avec du sibérien husky. En faisant des voyages suédois j’ai découvert l’alaskan.

Depuis je suis parti sur du alaskan husky mais typé nordique. Il n’y a pas trop de différence si ce n’est les oreilles cassées et qu’il y a plus de muscles. Au début l’intérêt était pour faire de très longue randonnée. Bien que les sib husky assurent, je voulais découvrir autre choses. »

Objectif: La Grande Odyssée

« Le prochain projet: je vais faire les Trophées de La Grande Odyssée. Je n’ai pas encore la pression mais ça va vite arriver je pense (lol). Ce sera la première fois que j’irai sur une course comme ça. Ca fait une vingtaine d’année que je fais du traineau donc j’ai fais plein de courses, mais toujours des plus petites. »

Actuellement Serge et ses chiens de traineaux parcours 30km. Il a pour objectif de faire 60-70km au mois de décembre.

« Par chez moi, les problèmes sont:

  • la pluie
  • et pas vraiment de dénivelé.

Dès que les chiens arrivent en montagne ils ne savent pas trop ce qu’est une montée. Je fais ce que je peux avec ce que j’ai chez moi. »

Pas toujours évident d’avoir les conditions idéales pour s’entrainer, mais on souhaite à Serge un très bon entrainement, une Grande Odyssée comme il le souhaite et un bon séjour en Laponie suédoise.

Le site de Serge Métier: http://sergemetier.blogspot.fr/

Un commentaire sur “Serge Métier: « Je suis mordu de la Laponie »

Laisser un commentaire