> English version

6 conseils avant d’acheter un chiot

Acheter un chiot demande avant tout de comprendre les responsabilités engagées. C’est pourquoi je ne parlerais pas d’acheter mais d’adopter un chiot.

Je vais vous aiguiller sur les bonnes questions à se poser et les pièges à éviter avant et au moment de la vente du chien: on va voir ensemble pourquoi on va plutôt adopter un chien pure race, comment avoir les garanties que celui-ci va grandir sans malformation génétique, comment identifier des éleveurs fiables, mais aussi, on va voir comment se passe concrètement l’identification et la vente du chiot.

1. Se poser 5 questions clés

  • Qui nourrira, fera marcher et nettoiera les dégâts de votre chiot ?
  • Prendrez-vous le temps de socialiser et d’entrainer votre nouveau chiot ?
  • Votre budget vous permet-il l’achat d’une nourriture adaptée et de bonne qualité ?
  • Avez-vous choisi votre vétérinaire et discuté des exigences médicales de votre nouveau chiot ?
  • Votre demeure et votre mode de vie peuvent-ils accommoder un chien ? Rappelez-vous que les chiots grandissent !

Un chien c’est la responsabilité de toute une vie. Pensez a partager votre vie avec ce chien pendant au moins dix ans et avec un peu de chance, même plus.

2. Pourquoi adopter un chien pure race?

L’ avantage des chiens de race pure est qu’ils sont élevés dans le but de se conformer a des normes spécifiques quant a la taille et au tempérament. Vous devez pouvoir estimer quelle allure aura votre chien parvenu a l’âge adulte:

  • quelle sera sa taille,
  • quel type de poil aura-t-il,
  • combien d’exercice lui faudra-t-il chaque jour,
  • et aura-t-il un bon tempérament.

En optant pour un chien pure race, vous pourrez répondre à ces questions avant même de vous avoir décider d’avoir un chiot chez vous. Mais ceci ne dessine que les grandes caractéristiques du chien. Pour le reste, tout est entre vos mains. Sa vie, son éducation, son évolution, c’est vous qui allez le dessiner.

3. Comment choisir un éleveur?

Lorsque vous avez décidé de la race du ou des chiens que vous voulez examiner, il vous faut choisir avec soin un éleveur.

Lorsque vous aurez décidé d’acheter un chiot, n’achetez pas sur un coup de tête, Les abris sont remplis de chiens dont on ne veut plus, placés par des propriétaires qui n’ont pas réfléchi suffisamment avant de faire leur choix.

Visitez plusieurs chenils. Remarquez avant tout les conditions dans lesquelles se trouvent le chenil et les chiens. Les locaux sont-ils propres ? Les chiens semblent-ils propres et en bonne santé? S’ils ne le sont pas, alors partez!

Un bon éleveur devra :

  • avoir sur place une copie du standard de la race,
  • pouvoir vous dire quels sont les problèmes pouvant affliger la race qui vous intéresse,
  • connaitre le pedigree du chiot – ses grands-parents et arrière-grand-parents,
  • vouloir tout connaitre de vous – votre famille, votre mode de vie et ou le chien sera logé
  • vous accompagner dans votre démarche par des conseils et un suivi dans le temps.

4. Comment éviter les problèmes génétiques et de santé?

Vous éviterez plus facilement les problèmes dispendieux de génétiques et de santé en suivant ces lignes directrices:

  • Ne faites affaires qu’avec les éleveurs qui font subir des analyses a leurs chiens et demandez a voir les résultats de ces analyses.
  • Lorsque vous considérez l’achat d’un chiot, demandez a l’éleveur si les parents du chiot ont subi des analyses et s’ils ont été déclarés libres de tout problème.
  • Lorsque vous allez chercher votre chiot, assurez-vous d’obtenir son carnet de santé.
  • Menez immédiatement votre nouveau chiot chez un vétérinaire de votre choix. Vous pourrez ainsi faire vérifiez la santé de votre chiot avant d’y être trop attaché.
  • Pas de résultats d’analyses, pas d’achat!

5. L’ identification de votre nouveau chiot

Le Club Canin Canadien (CCC) exige que chaque chiot, afin d’être admissible a l’enregistrement, soit identifié de façon unique avant de quitter le domicile de son propriétaire a la naissance (l’éleveur). Le CCC offre a votre éleveur 2 méthodes officielles qui remplissent cette condition.

Micro-plaquette

Une micro-plaquette (micro-puce) inerte (de la taille d’un grain de riz) est émise par le CCC a l’ éleveur. La micro-plaquette est insérée sous la peau du chien entre les omoplates.

Tatouage

Une série de lettres et de chiffres est attribuée par le CCC a l’ éleveur. Ces lettres et chiffres sont alors tatoués dans l’oreille ou sur le flanc du chiot.

Les codes de tatouage et de microplaquettes sont inscrits dans la base de données du CCC. On encourage les propriétaires de chiens de race pure a tenir a jour et a portée de la main les renseignements d’urgence au cas ou le chien aurait besoin d’assistance.

C’est la responsabilité de l’éleveur de faire identifier ses chiots avant qu’ils quittent l’élevage.

6. Le Contrat de vente ou certificat de vente est votre garant

Obtenez tout par écrit et faites tout signer. Un contrat de vente appelé aussi certificat de vente du chien, ou encore acte de vente d’un chien, doit indiquer la race du chien, que celle-ci est de race pure et admissible a l’enregistrement au Club Canin Canadien.

Avis : en vertu de la Loi sur la généalogie des animaux, c’est le vendeur du chien qui est responsable de le faire enregistrer – pas vous !

  • Demandez s’il existe une politique de retour pour votre chien. Obtenez une garantie contre les maladies génétiques. Un éleveur sérieux n’ hésitera pas a s’occuper des problèmes d’après-vente.
  • Demandez s’il y a un contrat de non-reproduction ou une condition de castration – tous deux sont un bon signe. Un contrat de non-reproduction doit être signé avant que vous ne partiez avec votre chiot.
  • Achetez votre chien d’une personne en qui vous avez confiance.

> Voir un exemple de contrat de vente de chiot

[Total : 17    Moyenne : 2.9/5]

3 Responses to 6 conseils avant d’acheter un chiot

  1. Megan Earl dit :

    Ce sont des bonnes informations pour ceux qui pensent adopter un chiot. J’aime bien les 5 questions clés que vous avez partagées. Je suis complètement d’accord qu’il faut savoir si son mode de vie peut accommoder un chien avant d’en adopter un. Merci de ce partage.

  2. C’est vrai que c’est le propriétaire d’un chien qui détermine beaucoup de ses qualités, comme l’article l’explique. On peut choisir quelle race de chien avoir, mais après ça il faut faire son éducation et l’enseigner de se comporter bien. Il faut de l’effort pour avoir un chien obéissant et qui ne cause pas de problèmes.

  3. Jérémy dit :

    Bons conseils. Il faut être particulièrement attentif à l’éleveur. Personnellement, on m’a offert un chiot qui venait d’un élevage multi-races (je n’étais pas au courant), et il s’est avéré que l’éleveur n’étais pas vraiment sérieux. Heureusement, mon chien est équilibré et va bien, mais ça aurait pu être vraiment pire… Je conseillerais donc de se tourner vers des éleveurs spécialisés plutôt que multi-races.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *