Top 10 des questions que l’on me pose le plus! Je vous dis TOUT

Baptiste LAUER - Musher Experience

J’ai réuni les 10 questions que l’on me posait le plus souvent et je vous dis TOUT.

Je réalise plein d’interview. Tantôt un vétérinaire, tantôt un musher ou musheuse célèbre, un professionnel de l’univers canin ou toi aussi, lecteur de Musher Experience.

Ce site et toutes les activités que je réalise avec mes chiens, m’ont permis de rencontrer énormément de monde. Des gens fantastiques!

On me pose alors souvent des questions pour savoir qui je suis, ce que je fais et comment ça m’est venu. Et j’ai remarqué qu’il y avait toujours un même lot de questions qui revenait tout le temps.

Je me suis dis que je pouvais tester une formule un peu originale

« Tiens inversons les rôles. Je vais m’auto-interviewer »

Je vous ai donc compilé le top 10 des questions que l’on me pose le plus souvent et je vous dit TOUT.

1. C’est quoi le mushing? musher? on dit quoi?

Hé hé. En fait musher c’est le gars qui pratique ces sports – principalement conduite de traineau à chiens. Et mushing c’est l’activité, le sport.

« Le musher fait du mushing avec ses chiens »

2. Tu as toujours eu des chiens? Tu as toujours aimé les chiens?

Oui j’ai toujours vécu avec des chiens. Depuis tout petit, mes parents ont toujours eu des chiens. Toujours, un petit genre yorkshire, et un moyen genre labrador, husky, etc.

J’ai toujours vécu entouré d’animaux. J’ai eu des poissons, oiseaux, hamster, tortues, lapins, cochon d’inde, chinchilla et j’en passe. J’adore la nature, les animaux. Je me sens terriblement proche et en osmos avec. Et ça me passionne, ça m’intrigue. Je cherche à apprendre, les comprendre, les apprivoiser.

3. Comment ça t’es venu d’être musher? d’avoir autant de chiens?

C’est une longue histoire 🙂

Mais en bref, quand j’étais petit, mes parents ont pris un husky sibérien. Il est mort jeune prématurément d’un cancer.

J’étais en début d’adolescence. Je devais m’occuper de lui. Au début je prenais ça comme une corvée, puis c’est devenu mon ami. On se construisait ensemble. Sa mort m’a foutu ma première vraie claque de ma vie. J’étais dévasté.

En grandissant, j’ai repris des chiens mais des shih tzu car j’étais dans un petit appartement. Puis le sujet de reprendre un husky revenait sans cesse, souvent sur le ton de l’humour.

Un jour, on s’est pris au sérieux. J’ai dit OK j’en prends un. Puis de 1, j’en ai pris 2, 3, 4 et enfin 5. J’ai changé de boulot pour avoir plus temps et j’ai déménagé dans les montagnes des Alpes-Maritimes pour jouir d’une maison avec grand terrain, de la nature et de la fraicheur des montagnes.

4. Et ça se passe bien avec ton entourage? Ils ont la même passion que toi ou c’est juste toi?

Oui ça se passe super bien. Tout le monde est en phase avec ça.

Une bonne sieste après avoir bien mangé 🙂

Quand on a une passion, qu’elle vous dévore, que vous vous épanouissez à travers cette passion, ça se sent, ça se voit, ça transpire le bonheur. Ça ne peut que aller 🙂

5. Tu fais de la compétition?

Et non ^^

6. Pourquoi tu ne te lances pas dans des compétitions?

Jusqu’à présent je répondais toujours que j’aime gagner. Je ne suis pas compétiteur dans l’âme, mais quand je me lance, j’aime gagner et je déteste perdre. Donc si je me lance dans la compétition, je veux le faire à fond. C’est à dire des entrainements très réguliers de façon rigoureux, une hygiène de vie impeccable, etc. Et je ne veux pas faire subir ça à mes chiens. Je veux vraiment que ça reste un loisir et pas me dire:

« Je pars à l’entrainement parce qu’il le faut pour être performant »

MAIS! Depuis ma mentalité évolue. Je me fais à l’idée de ne pas être premier lol et d’appréhender la compétition comme un vrai loisirs, car il n’y a pas que la gagne. Il y a les rencontres, l’effervescence qu’il y a sur place, la convivialité et complicité avec les autres compétiteurs. Et ça, même si je l’ai un peu dans mes sorties loisirs personnelles, ça n’est pas la même chose.

Donc peut-être un jour, je me laisserais tenter par les compétitions…

7. Ha d’accord, en fait, musher ce n’est pas ton métier? Tu fais quoi dans la vie?

Et oui.

« Le site, les chiens, tout ça c’est une passion qui me prend énormément de mon temps libre. »

Dans la vie en fait je suis consultant / chef de produit digital.

Baptiste LAUER - Consultant stratégie digitale
Baptiste LAUER – Consultant stratégie digitale

C’est à dire qu’en gros je joue le chef d’orchestre entre différents métiers afin de conseiller sur les tendances et stratégies digitales, mais aussi sur le pilotage opérationnel: mettre en œuvre tout ce qu’il faut pour atteindre les objectifs (création de site, d’appli mobiles, animation de réseaux sociaux, référencement, etc.).

Du coup, en journée je suis plus en costume et quand je rentre, je me transforme en musher.

8. Mais du coup tu ne peux pas partir en vacances? Tu voyages jamais?

Et non. Enfin…Si. Mais c’est un peu compliqué.

Il faut soit que des amis, famille ou pet sitter gardent mes chiens, soit que je parte avec mes chiens dans un camion aménagé.

« C’est un choix de vie »

Mais ce n’est vraiment pas un problème. Je n’ai jamais trop été à voyager et je vis tous les jours un peu des vacances chez moi à partir m’évader dans la nature.

« Les Alpes-Maritimes et départements alentours regorgent de paysages somptueux »

9. Et ça doit être un sacré budget tous ces chiens non?

Ouais quand même. Au début je me disais il y a juste le vermifuge et la bouffe. Mais en fait déjà la bouffe représente un budget en soit, mais il y a plein d’à-cotés.

On y pense pas forcément, mais tous les jours, mes chiens m’épatent. Ils trouvent toujours des frais supplémentaires à me faire faire:

  • l’enclos,
  • le matériel de sport canin,
  • matériel de soin pour chien,
  • véhicule,
  • soins vétérinaires pour bagarre, blessure sportives, vieillesse,
  • etc.

Bref ça n’arrête jamais 🙂

10. T’es déjà allé dans le grand nord, genre Canada, Norvège, etc? Ça te plairait non?

Haaaa oui ça me plairait énormément. Ce serait vraiment top!

« Si j’avais bien un voyage à faire, je ferais ça! »

Le plus accessible avec ses chiens depuis la France, c’est la Laponie.

Le nord de la Norvège est fantastique. Il y a des tonnes de pistes dédiées aux chiens de traineau. Des kilomètres à parcourir sans jamais rencontrer personne. Juste profiter du silence, des forêts et étendues blanches.

Ce serait un truc de fou à vivre. Un jour obliger je le ferais.

 

 

 

 

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Viens avec moi! Inscris-toi MAINTENANT pour avoir accès à tout mon CONTENU EXCLUSIF!

2 Commentaires sur “Top 10 des questions que l’on me pose le plus! Je vous dis TOUT

  1. Hélène says:

    Merci beaucoup pour ton témoignage. on a tous ce rêve, de partir dans les pays nordiques à l’aventure avec nos chiens.
    Moi je serais déjà pleinement heureuse de réalisé de mon rêve de faire du traîneau.
    Je tiens, à te remercié pour ce que tu fais pour nous, les infos … et surtout pour ton temps libre ! UN GRAND MERCI.
    J’ajouterais une question: Pourquoi avoir creer se site ? comment ça t’es venu ?

  2. mady27000 says:

    Belle histoire, identique ou presque à toutes les personnes qui « tombent » dans le nordique…
    Notre différence, nous, nous avons voyagé, nous nous sommes expatriés pendant 4 ans avec nos 3 nordiques (seulement 3 à cette époque 2010-2014) en Indonésie, ce fut compliqué en démarches, paperasses et j’en passe, mais à aucun moment nous n’avons envisagé partir sans eux.
    Cette fois, c’est la Turquie, nous avons eu 5 puis maintenant 4 nordiques et hélas, trop compliqué au niveau sécurité, donc je suis restée en France avec nos chiens et mon mari bosse à Istanbul depuis un an et encore pour trois années…
    Nos poilus sont notre priorité.

Laisser un commentaire