Comment j’ai failli perdre mon chien

taiko husky siberien marron

J’ai failli perdre mon chien. C’est incroyable ce qui nous ait arrivé à Taiko, mon husky, et moi. Il a fait un truc dingue et a failli en perdre la vie.

On c’est battu ensemble afin qu’il survive. Je vais tout vous révéler.

Nous ne pensons jamais à tout quand nous laissons nos chiens seuls.

Avant de partir au travail: On ne pense jamais à tout

Avant de partir au travail, j’essaye toujours de tout enlever, que mon chien ne puisse toucher à rien, et surtout ne rien manger.

Malheureusement le chien (surtout le husky sibérien), trouvera toujours une bêtise à faire. Taïko a trouvé la sienne et a faillit en perdre la vie.

C’est assez incroyable, mais il a réussi à ouvrir le four pour sortir et manger la carcasse de poulet qui était à l’intérieur.

Ceci est arrivé entre 5h30 et 7h du matin. Une amie est venue à 7h chez moi et m’a de suite envoyé un SMS pour me prévenir. J’ai seulement vu son message à 10h, lors de ma pause.

En un premier temps j’ai téléphoné au vétérinaire, puis à mon amie pour qu’elle l’emmène. Je ne pouvais pas rester au travail sachant ça. Je suis donc aller voir mon patron et j’ai demandé à m’en aller. Ce qu’il m’a laissé faire, à contre cœur.

Les carcasses de poulet et plus précisément les os de poulets, sont terriblement dangereux pour les chiens. Les os sont pointus et peuvent créer des perforations.

Go vétérinaire, dans ma clinique habituelle Felicani

Je suis donc partie du travail, chercher mon amie et le chien puis foncer chez le vétérinaire.

Taïko était normal, en forme comme toujours. Le cabinet vétérinaire, venait d’être racheter. Donc les vétérinaires ont changé.

Je ne pensais a rien, hors mis mon chien! Nous l’avons toute deux mis sur la table de radiologie.

Résultat: même si Taïko est en forme, les os sont coincés dans l’estomac. J’ai donc due laisser mon chien, voir s’ils arrivent quand même à passer dans les intestins.

On se sent parfois coupable

Sur le retour je n’arrêtais pas de me dire que c’était de ma faute. Que j’aurais du sortir le poulet du four et le mettre au frigo.

Je m’étais même dis que j’étais une mauvaise maîtresse. Nous pensons dans des moments comme ça, uniquement à nous rendre coupable.

Certes j’ai laisser le poulet dans le four, mais comment savoir qu’il arriverai à l’ouvrir.

Quand je suis arrivé chez moi, j’ai eu la vétérinaire au téléphone qui m’a dit, que dès mon départ mon chien a de suite changé. Je pense qu’il a « voulu garder la face » pour ne pas m’inquiéter. C’est quand même dingue, nos animaux sont mal, mais ils ne souhaitent pas nous le montrer tout de suite.

On fait une gastrotomie à mon chien et je dois m’attendre au pire

« Ce qui devait arrivé, arriva. »

Mon chien a commencé à se faire opérer à 12h par deux vétérinaires que je ne connais pas.

Une de mes crainte, l’anesthésie. Une anesthésie c’est pas bon, que ce soit pour un animal ou l’être humain. 1h après le début de l’opération l’ASV* m’a téléphoné pour me dire que c’était plus long que prévu, et que je devais m’attendre au pire.

« A ce moment là, je me décompose littéralement »

Si elle me le dit, c’est qu’il y a de fortes probabilités qu’il ne s’en sorte pas.

A ce moment là, tout ce qui me restait à faire c’était d’attendre la fin de l’opération et de prier.

L’opération de mon chien aura durée 2h. A 14h, l’ASV* me téléphone pour me donner des nouvelles et et me re-téléphone dès que Taïko commence a se réveiller.

J’ai eu le droit à un compte rendu: les parois de l’estomac était très abîmées et très gonflé. Ils ont donc du opérer dans le ventre du chien afin d’éviter de tout déchirer, Il y avait à l’intérieur, tous les os du poulet, ainsi que l’élastique qui maintenait les cuisses entre elles. On n’imagine pas, tout ce que l’estomac peut contenir.

Le réveil: ça se fini bien

A 16h je reçois l’appel que j’attendais. Taïko commence à se réveiller. Je vais enfin pouvoir aller le voir.  Je suis donc directement allé chez le vétérinaire et mon chien était encore en période de réveil.

C’est une période vraiment dur, que ce soit pour le chien ou pour son maître. J’ai eu du mal a rester en face de lui, car pendant les moments ou il se réveillait, il hurlais a la mort ! C’est probablement un des moments les plus dur, car je ne savais pas quoi faire, on se sent tellement impuissant.

Même s’il se réveil,  il n’est toujours pas sortie d’affaire, il y a un délais de 48 à 72h après l’opération. Il devra donc rester sous surveillance constante. Je l’ai donc laisser chez le vétérinaire, puis je suis rentrée chez moi. Une des choses les plus dur, c’est ce vide qu’il laisse à la maison.

Le lendemain je suis quand même aller travailler (poste de matin), et après, je suis directement allé chez le vétérinaire voir mon loup.

Pendant la nuit il a casser sa perfusion, et il est toujours un peu endormis. Quand je l’ai vu j’étais heureuse, même si il était tout à plat, il était la.

J’ai pue le sortir brièvement, puis je l’ai laisser en liberté dans la pièce où nous nous trouvions.

Au bout d’une heure la vétérinaire est venu me voir pour me dire que Taïko pouvait rentrer à la maison. En raison qu’il serait mieux à la maison, avec moi, et pourrait s’en remettre plus vite. Ce n’était pas prévu, j’ai donc due arrêter de travailler pour pouvoir garder un œil sur lui.

Le retour à la maison: post opération

La collerette; je m’attendais à ce qu’il ne la supporte pas, et veuille à tout pris l’enlevé. Mais au final, tout allait très bien, c’était comme ci de rien était.

Sur le trajet il était toujours très plat, une fois à la maison aussi. Le plus remarquable ça a été son « sourire », il était content d’être à la maison.

Effectivement la vétérinaire avait vu juste, le lendemain il allait déjà beaucoup mieux. Mais malheureusement Taïko a toujours été très actif, et une fois qu’il allait mieux, il creusait déjà, courait, il était redevenu normal.

Le problème ce sont les points de sutures, ce n’était pas simple de faire attention à tout pour lui.

Pendant nos visites chez la vétérinaire, elle disait que Taïko était toujours pas sortie d’affaire, mais était sur une bonne voie. Le bonheur de l’avoir a nouveau avec moi est inimaginable, ne pas l’avoir c’était comme ci il me manquait une partie de moi, et le pire c’était la culpabilité.

Le prix

Je pense que vous vous demandez combien ça m’a coûté en tout.

Normalement, j’en avais pour plus de 900€.

J’ai une assurance pour mon chien (fidanimo) qui, normalement prend en charge 70% de la somme.

J’ai donc envoyé mes factures, mais au final, ils me demandaient une déclaration sur l’honneur (comme c’est un accident). Chose que j’ai faite, en précisant les détails (le chien qui a ouvert le four). Ils ont refusé de me rembourser, car comme elle m’a dit « un chien qui ouvre le four, c’est comme si vous me disiez que vous vous baladiez et qu’il c’est fait mordre par un lapin ».

Par la suite ils m’ont demander une déclaration sur l’honneur des vétérinaires qui ont opéré mon chien. Et c’est seulement après cela que l’assurance à accepté de me rembourser.

Donc au final, j’ai été rembourser de + 500€, ce qui ramène la facture à moins de 400€.

Heureusement que les vétérinaires acceptent les paiement en plusieurs fois.

Passé 1 mois

Au bout d’un peu plus d’un mois, je l’ai emmené pour se faire enlever les points de sutures. Et il était libre, plus de collerette.

Le problème c’est que, comme il était rasé, il se léchait sans arrêt. Ce qui, au final, a donné une cystite.

On était donc reparti pour des traitements au moins sur une dizaine de jours.

Aujourd’hui, 7 mois après

Aujourd’hui, la vie à repris son court. Les poils mettent beaucoup de temps à pousser par contre. Les bêtises, elles, se font rares. Mais il y en a quand même de temps en temps. La dernière en date c’est une bougie type chauffe plat qu’il a manger en entier, direction vétérinaire en urgence afin de le faire vomir.

J’ai du changer ses croquettes, sur conseil de la véto. Je suis parti sur les Pro Plan EN que je prends sur internet car beaucoup moins cher qu’en clinique.

Depuis tout ce passe bien, les selles sont normale, et Taïko est en pleine forme.

« La vétérinaire dis qu’il aurait vraiment du en mourir, car les parois de l’estomac était très abîmées et très gonflées. »

Ils ont du opérer dans le ventre du chien afin d’éviter de tout déchirer. Je me dis qu’au final, il c’est battu pour moi. Aujourd’hui il me le rend bien.

Merci de t’être battue mon chien 

*Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire

Laisser un commentaire