Danger: ils s’entraînent avec leur chien par fortes chaleurs

Ils poursuivent leurs entraînements avec leur chien – canicross, canivtt et attelage – par fortes chaleurs.

L’une des questions que l’on me pose souvent est « A quel âge commencer à courir avec son chien?« , « A quel âge on peut le faire tirer? ».

Merci à vous, qui vous préoccupez du bien-être de vos chiens

C’est cool de voir des gens qui se renseignent avant d’agir, qui essaient de bien faire.

Peu importe, ou presque, si le résultat escompté est au rendez-vous. Ils font ce qu’ils peuvent pour faire bien. Ces personnes cherchent à donner le meilleur pour leur chien. En général, ce n’est qu’une question de temps pour qu’ils y arrivent. Et je voulais les remercier pour ça!

« Merci à tous ceux qui s’investissent pour leur chien et qui au final en tire un plaisir fou. »

Certains sujets portent à polémiques, d’autres nettement moins

Mais voilà, cette question a aussi parfois son lot de polémiques et discordances.

Tout le monde n’est pas toujours d’accord sur la réponse apportée. Et toutes les professions y passent: vétérinaires, mushers, compétiteurs, amateurs, etc. tous ont leur point de vu et n’ont pas toujours la même réponse.

Je vous parle de tout ça mais en ce n’est pas le sujet direct de cet article. Ici je veux vous parler de température et plus précisément d’entrainement avec son chien par fortes chaleurs. Vous allez comprendre très vite pourquoi je vous ai expliqué tout ça.

Autant, je peux comprendre les débats qu’il peut y avoir autour de l’âge où commencer à faire courir son chien, à l’entraîner et/ou à le faire tirer. Comme je l’ai expliqué, même les professionnels et experts dans le domaine ne sont pas tous d’accord sur le sujet.

Pas d’entrainement quand il fait trop chaud

Non au canicross, canivtt ou attelage en période de canicule

Autant, tout le monde est d’accord et admet quand il fait trop chaud pour courir avec son chien et ne pas se livrer à un entrainement type canicross, canivtt et/ou attelage.

La chaleur limite théorique pour tous chiens c’est 15°C

La règle est simple: au dessus de 15°C, « normalement » on ne court pas. On ne fait pas d’entrainement lourd avec son chien.

« Voir « Impact de la chaleur sur le travail du chien de canicross » du Dr. Alexandre Costes de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort. »

Donc on évite le canicross, canivtt ou attelage, où le chien tire comme un dingue, où l’on court pendant des km.

Avec ce type d’entrainement, sous de telles températures, le chien n’arrive plus a réguler sa température.

C’est valable pour toutes les races de chiens et on ne parle pas ici de petites balades tranquille en libre. On parle bien d’un vrai entrainement!

Il y a des tolérances et des astuces pour avoir de la fraîcheur

Malgré cette règle, il y a toujours des tolérances et du cas par cas.

Ça dépend de plein de paramètres:

  • race du chien,
  • difficulté de l’entrainement,
  • environnement,
  • fréquence de pauses,
  • qualité de l’hydratation,
  • etc.

Certains vont donc courir par 17, 18, 19°C.

Ils font attention d’être en sous-bois, de passer près des rivières et/ou de bien hydrater leur chien. Même si je comprend que ça reste discutable, ils essaient de bien faire.

Ces gens qui font du sport avec leur chien par canicule

Mais alors là, en ce moment, je vois plein de mon partir faire des entraînements alors que les températures sont même supérieures à 20°C! Ils partent faire 5 à 10km en canicross, 10 à 15km en canivtt, 10km en attelage,… alors qu’il fait parfois 21, 24, 27°C!

Je suis le premier a dire que chacun fasse comme il le sent avec son chien. La clé est avant tout l’écoute et la compréhension mutuelle.

Mais là, je suis choqué et je voulais… non, j’avais besoin de le partager avec vous sous forme de coup de gueule et le devoir de sensibiliser les gens qui ne savent pas ça.

« Nos chiens sont d’une fidélité et d’un dévouement incroyable. Ils seraient capables de tout pour nous! »

Raison de plus pour être encore plus attentif, à leur écoute et dévoué à leurs besoins.

Cet article sur le chien au final c’est quoi?

Voilà, pour conclure, prenez cet article comme un hommage aux chiens, aux maîtres ou maîtresses dévoués, comme un coup de gueule contre les abus qui mettent à mal le bien-être de leur chien, ou comme un article de sensibilisation et d’information afin que l’on vivions tous des expériences sportives dans le respect de chacun.

Je vous laisse choisir, mais une chose est sûre, si vous adhérez à cet article et que vous voulez faire quelque chose: partagez cet article et sensibilisez à votre tour les gens autour de vous.

 

Laisser un commentaire