Canicross: comment j’ai merdé lors d’un running en bord de Garonne

Canicross? Cette fois je pars courir sans mes chiens. Je vous révèle comment et pourquoi j’ai merdé lors de ce running en bord de Garonne.

Je suis parti courir avec un collègue. Et j’ai vraiment merdé. Il m’est arrivé un truc qui m’a vraiment étonné, que j’aurai pu prévoir et anticiper. Mais pris de fougue, je me suis fait avoir comme un débutant.

Je vais vous expliqué ce qui c’est passé lors de ce running en bord de Garonne à Toulouse. Mais aussi pourquoi j’en suis arrivé là et comment j’aurai pu l’éviter.

Deux « sportifs »: canicrosseur et coach sportif

Je suis avec ce collègue dans la cuisine. On ne se connait pas trop. Du coup on fait connaissance. Je ne sais plus qui a commencé, mais on a parlé sport. Je crois qu’au démarrage on a parlé de nos parcours professionnel respectif.

Il est coach sportif

Lui, il était coach sportif, avant de se reconvertir dans une toute autre activité professionnelle. Et du coup, il est passionné par la sport et connait très bien l’activité physique avec ce que cela implique. Je pense notamment à la connaissance sur le fonctionnement du corps humain. Ou encore sur le fait de faire des mouvements proprement, de savoir quel exercice effectuer pour obtenir tel ou tel résultat.

Si tu veux mincir, perdre du poids, il te faudra suivre tel programme sportif. Si tu veux te remettre en forme, ce sera celui-ci. Ou encore si tu veux prendre de la masse musculaire il a aussi un programme idéal.

montre garmin runner

La montre Garmin, pour runners

Je vois sa superbe montre Garmin. Tu comprends direct que c’est un sportif et sûrement un runner en la voyant. C’est le genre de montre faite pour l’activité sportive.

Elle permet notamment de mesurer ton rythme cardiaque, suivre un trajet GPS, calculer le nombre de calorie consommé, la distance parcourue ou encore la vitesse moyenne. Bref, une montre idéale pour le running.

Un physique profilé pour la course à pied? ou le canicross

On échange un peu sur la course à pied. Et il me rétorque que j’ai un peu le physique pour la course à pied, pour le trail. Car il pratique le trail.

Effectivement je suis plutôt grand et  filiforme, ce qui aide dans la course à pied. Sauf que je ne suis pas du tout régulier dans les entrainements. Et cela fait des mois que je n’ai plus couru régulièrement, notamment à cause des chaleurs.

La pratique du canicross et canivtt

On en vient à parler des chiens. Car j’ai des husky sibériens. 7 chiens en tout! dont 5 husky sibérien. J’explique que je pratique régulièrement plein de sports avec eux. Du canicross, du canivtt, de l’attelage en quad et du traineau l’hiver. Je lui explique le principe du canicross. Le canivtt c’est globalement le même principe, mais en VTT. Et enfin l’attelage, il imagine bien avec le traineau l’hiver.

Je cours avec mes chiens

Et donc je lui explique que lorsque je cours, c’est avec mes chiens les 3/4 du temps. Même s’il m’arrive de courir sans mes chiens, car c’est important pour s’entraîner à la course à pied et connaitre son corps, réaliser les bons mouvements, maîtriser sa respiration et j’en passe.

Danger pour les chiens

Pas de canicross ou canivtt l’été ?

Sauf que cela fait 2-3 mois que je ne cours plus régulièrement avec mes chiens. L’été, il faut éviter de trop faire courir ses chiens pour éviter la surchauffe. Il m’est impensable de courir avec mes chiens sous 30°C; sous les températures caniculaire qu’on a eut cet été. Normalement c’est même 15°C maximum. Et je sais qu’ils sont vraiment en forme et motivé lorsqu’il fait proche de 0°C, voir en dessous.

Allons courir ensemble!

Quelle distance sans mes chiens?

Vient tout naturellement l’idée de se faire un petit run ensemble. Allons courir! Oui mais combien? En général je fais très régulièrement des parcours de 6km. De temps en temps je fais 10-12km avec en mémoire 45min les 10km. Et exceptionnellement, ou de temps en temps, je fais du 20km. Mais ça reste plutôt rare en moyenne.

1h de running? 12km?

Il me propose de partir courir 1h. Bon, je suppose donc qu’on va faire quelque chose comme 10-12km. Allons-y. On y va sur un pause entre midi et deux heures. Autrement dit, malheureusement l’une des heures où il fait le plus chaud. Et malheureusement sans chiens. Ca me fait toujours un petit pincement au coeur quand je pars courir sans mes chiens. Mais bon, on ne peut pas toujours être collé ensemble.

L’autoroute du running? du canicross?

Il y a pas mal de coureurs qui sont là, comme nous. Le terrain est plutôt très très plat, aseptisé comme je dis souvent. Aucun cailloux, aucune racine, aucun dénivelé, bref l’autoroute des runners. On peut longer le petit chemin en terre le long de la Garonne; ce qu’on a fait. Ou s’écarter légèrement et courir sur une route bitumé, avec des vélo qui passent dessus régulièrement.

Pour rappel, à l’origine, je suis habitué aux montagnes des Alpes-Maritimes. Donc dénivelé, cailloux, pierres, altitude. Là, je me dis ça va me rappeler lorsque je courais promenade des Anglais à Nice. Une autoroute du running!

Une cours à pied ombragé en bord de fleuve

70% du parcours est ombragé. Et ça c’est super agréable. Car lorsqu’on c’est mis à courir vers 13h, il faisait quelque chose comme 27°C.

Pour moi, qui me met toujours à la place de mes chiens, ce genre de températures sont devenu un véritable ennemi.

Je ne suis plus du tout habitué à courir par forte chaleur. En général comme je le disais, je privilégie les températures inférieures à 15°C.

Les arbres sont donc une bénédiction pour moi. Et serait une bénédiction pour un canicross avec mes husky.

Le drame: je lâche prise

On court tous les deux au même rythme. Ça se passe très bien. Je me sens plutôt bien. Le rythme est cool pour moi. Pas du tout soutenu, pas lent. Juste comme il faut pour une remise en jambe. On discute un peu et échangeons sur tout et rien à la fois.

La tête qui bourdonne, je dois marcher

Malheureusement, tout se gâte à seulement 3-4km ou quelque chose comme ça. J’ai chaud que j’en peu plus. Je transpire comme un boeuf et mon souffle s’écourte. Les oreilles commencent à se boucher. Tu sais de suite que c’est pas cool. Au 5ème km, je me vois forcé de lui dire que je dois marcher un peu. Ralentir ne suffirait pas. Ce que je fais donc pendant quelques mètres.

Toi aussi tu as la tête rouge quand tu cours?

Je repars en courant et vient enfin le retour. Je me raccroche à lui. Il a baissé le rythme de course à pied pour que je sois plus à l’aise. Ca me fait toujours halluciner les gens qui ne transpire pas beaucoup. Ben, lui, il était dans ce cas là. Avec moi à côté, la tête rouge comme une tomate.

Ne plus rien lâcher! juste: COURIR!

Mais encore une fois, je dois marché quelques secondes. Enfin, on reprend la course et là, déterminé, je me dis: il ne faut plus rien lâcher! On va aller au bout de ces 12km. C’était très dur pour moi, mais on y est arrivé! Ouf!

Que c’est-il passé? Je vous révèle tout!

Je rentre et prend une douche. Ma tête bourdonne encore, je transpire en continue même après la douche et dans ma tête je me repasse la scène: que c’est-il passé?

Les raisons

Les raisons possibles sont nombreuses:  (EDIT: suite a des incompréhensions de l’article, je clarifie ici les raisons):

pas d’entraînement régulier depuis des semaines (à cause de l’été),

forte chaleur ou manque d’entraînement à haute température: je n’entraîne mes chiens que par <15°C

pas de chien pour me coacher et ça change vraiment!

démarrage trop rapide,

court avec quelqu’un d’expérimenté …

Il y a encore pas mal de choses que tu ne sais peut-être pas sur cet entrainement de running ou plus généralement sur le canicross. Et tu souhaites peut-être aller plus loin!

Canicross: aller plus loin

J’explique tout dans mon guide permettant de bien débuter en canicross avec notamment la liste complète de tous les facteurs qui influencent la performance lors d’une course à pied, avec et sans chien.

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Viens avec moi! Inscris-toi MAINTENANT pour avoir accès à tout mon CONTENU EXCLUSIF!

Laisser un commentaire