A 27 ans, elle vit avec ses 15 chiens champions en canicross

A 27 ans, elle vit avec ses 15 chiens champions en canicross
Comment tu trouves cet article?

Mathilde a 15 chiens – une lignée de champions en canicross – et plus de 10 ans d’expérience dans l’univers canin. Sa connaissance du chien et son investissement pour les sports canins mono-chien, le canicross, canivtt et le ski joering, sont passionnants.

Cela fait longtemps que je la connais à travers les réseaux sociaux. Une femme très impliquée dans la communauté du mushing et ce, à travers plein de sports de traine avec un chien: canicross, canivtt, ski joering ou encore dans le milieu de l’élevage canin avec ses European Sleddogs.

Mathilde Munter, 27 ans, est une ancienne prof de Zootechnie canine, éducation canine et biologie en lycée agricole. En ce moment, elle est en plein déménagement. Mathilde part de la région lyonnaise pour profiter de la Charente Maritimes.

15 chiens dont 13 European Sleddogs

Mathilde est une passionnée du chien.

Mathilde en mode câlin avec un de ses chiens
Mathilde en mode câlin avec un de ses chiens

Elle a en tout 15 chiens ! 13 European Sleddogs (dont 2 tout jeunes et 1 vieille de 11 ans qui court toujours), 1 Berger Hollandais (qui fait du ring) et petit dernier, 1 Chihuahua de 4 mois qui devrait faire de l’obé en grandissant.

Un european sleddogs
Un european sleddogs
A gauche, le chihuahua de Mathilde
A gauche, le chihuahua de Mathilde

13 European Sleddogs, c’est pas mal et ça fait beaucoup de noms à retenir:

  1. Gap (11ans)
  2. Crapule (8ans)
  3. Carpets (8ans)
  4. Comète (8ans)
  5. Danseur (8ans)
  6. Guilde (5ans)
  7. Jefferson (2ans)
  8. Just Wanna Run (2ans)
  9. Aida (3ans)
  10. Lewis (4ans)
  11. Blanka (4ans)
  12. Lubka (4mois)
  13. Longfellow (4mois)

Tout ce beau monde est présent de façon aléatoire aussi bien à la maison que dans le parc  de 150m² où tous les chiens vivent ensemble. Il n’y a pas de bagarre et en plus pourtant, ils sont loin d’être tous opérés.

« L’European sled dog est une race qui vit facilement en groupe, qui se gère très bien tout seul – le seul moment où je pourrais avoir des conflits, c’est quand j’amène des nouveaux »

European Sleddogs
European Sleddogs

« 1 des chiens reste toujours avec moi, mais après tout le monde tourne et vient dans la maison. Il y en a qui aiment venir, d’autres non »

Comme j’en parle dans de nombreux autres articles, il est très difficile de faire des généralités. Chaque chien a sa personnalité et ses goûts. Certains aiment rentrer dans la maison, se coller à une cheminée, tandis que d’autres préfère rester à l’air libre dans le froid.

Ses chiens n’ont pas d’affixe car ils ne sont pas LOF, mais Mathilde Munter a un nom de team – TCSP Team « des Chiens, des Sports, une seule Passion » – qui a sa popularité bien assise dans l’univers canin.

Une alimentation haut de gamme avec des croquettes Josera

croquettes josera highenergy

On me pose souvent la question de combien ça coûte d’avoir autant de chiens.

Pour Mathilde, ses 15 chiens lui coûte environ 250€/mois en croquettes.

« Des croquettes haut de gamme Josera« , me pécise-t-elle en soulignant « pour avoir des chiens performants, il faut une alimentation de qualité« .

350€/an de soins vétérinaires pour 15 chiens

Et pour le véto elle évoque un budget de base d’environ 350€/an (pour les vaccins)

De base, signifiant qu’il peut y avoir des surplus au courant de l’année, selon les petits bobo.

La naissance d’un passion pour le chien et les sports mono-chien

Depuis toute petite, Mathilde est fana des chiens. Sa mère a une peur bleue des chiens car elle s’est faite attaquée quand elle était petite. Du coup, Mathilde n’avait pas de chien petite. A la place, elle s’occupait des chiens du quartier.

Une année il y avait une démo de canicross. Vers ses 15 ans, ils lui ont proposé de venir à une course et lui ont prêté un chien. Ça lui a de suite plu. C’est devenu tout de suite une obsession. Mais elle n’avait toujours pas de chien.

Le 1er championnat du monde de canicross

Elle était éducatrice canins de sa ville. La chienne du curée sautait sur les gens. Le curé lui a prêté la chienne afin qu’elle l’éduque. Mais surtout la chienne avait besoin de se défouler. Alors, elle s’est mise à courir avec, pédaler, courir et encore pédaler. Mathilde est allé jusqu’au Championnat du Monde canicross avec ! La chienne est pourtant toujours resté au curé.

Il lui offre un Alaskan, son 1er chien de course

Puis un jour – il en fallait bien un – Mathilde a pu avoir son premier chien. On était su le Trophée Sud Bourgogne lorsqu’un musher lui confie Mozart, un chien de race Alaskan Husky.

Mozart, Alaskan Husky, premier chien de Mathilde
Mozart, Alaskan Husky, premier chien de Mathilde

Mathilde avait enfin un chien bien a elle. Elle allait pouvoir jouir de sa passion avec son propre chien. C’était le début d’une longue histoire.

La reproduction au service de sa passion

Mathilde est une passionnée. Elle suivait donc déjà beaucoup les courses de chiens, les différents championnats, les différentes races de chiens ainsi que les lignées. Elle savait précisément ce qu’elle cherchait.

Elle est alors allé acheter une femelle au fin fond de l’Allemagne pour faire une portée avec Mozart, pour une portée. C’était en 2007. Cette chienne était d’une lignée bien particulière: elle vient de chez le musher et compétiteur Michael Tetzner.

Sur sa portée, elle en a gardé 3. 18 mois après, elle en a 1 qui est arrivé de Suisse. Puis nouvelle portée, où elle en a gardé 1 et ainsi de suite.

Depuis sa mère a toujours peur des chiens mais s’en occupe quand même quand il faut, car le père de Mathilde a récupéré Mozart à la retraite.

Les entrainements avec 13 european sleddogs

Mathilde entraine tous ses chiens mais court qu’avec 1 ou 2 chiens. Chaque saison, elle « prête » les autres à des coureurs.

canicross

Les chiens peuvent courir jusqu’à quel l’âge?

Ce sont les chiens qui décident lorsqu’ils ne veulent plus courir. C’est jusqu’à ce qu’ils n’aient plus envie.

« Par exemple, le plus vieux a 14 ans a été à la retraite à 12 ans », me dit Mathilde, puis elle m’explique comment se traduit un chien qui communique le fait qu’il n’a plus envie de courir: « le chien ne fait plus la fête à son harnais, ou s’il boite trop régulièrement après les sorties, ou si on voit des signes de lassitude ».

Celle de 11 ans, par exemple, ne veut pas arrêter. Elle ne fait plus de vélo mais du canicross avec des jeunes.

A quel age peut on courir avec son chien?

Mathilde commence à partir de 8 mois. « Un husky se fini très vite, niveau ossature », dit-elle.

Un jolie petit chiot qui demande aux plus grands comment on fait pour grandir?
Un jolie petit chiot qui demande aux plus grands comment on fait pour grandir?

J’ai écris un article « à partir de quel âge peut-on faire tirer son chien?« , j’en parle aussi dans le pack « Débuter en canivtt« , j’évoque le même âge pour commencer à courir avec son chien. Mathilde précise qu’elle commence par le VTT car c’est ce qui est le plus adapté à leurs vitesses. Elle commence sur 100 mètres. Le chien vient avec elle en libre (vers 10mois, avant ce ne sont que des sorties a pied et traction en vtt sur très courte distance).

Objectif final: à 15 mois, 7km à fond, car cela correspond aux distances de courses en canicross et cani-VTT.

A noter qu’en traineau à chiens, 7km est un sprint. En canivtt 7 km, plutôt considéré comme longue distance. Le maximum vu est 9km et c’est rare.

Le planning d’entrainement sûr mesure pour ses European sleddogs

En ce moment pas de grosse compétition, donc l’entrainement se fait tous les chiens en même temps en libre.

Balade des chiens en libre
Balade des chiens en libre

Mais avant les grands rendez-vous comme le Trophée des Montagnes ou le Championnat de France, c’est à dire environ 2 mois avant, Mathilde se met d’accord avec la personne qui aura le chien pendant la course, sur le résultat espéré. Elle travaille alors le chien en fonction de ça.

Un entrainement du chien bien précis selon les résultats attendus

Mathilde fait donc un travail très poussé et précis lors des entrainements avec ses chiens. Pour chaque axe qu’elle souhaite améliorer, elle a une méthode d’entrainement adéquat.

Exemple concret:

« Un copain va faire le TDM (Trophée Des Montagnes), il fait 5ème au scratch. On a vu les défauts de la chienne: elle se met au trop lorsqu’elle est en montée au lieu d’être au galop.

Du coup je vais l’entrainer en vélo en montée. Elle est au galop, dès qu’elle passe au trot je m’arrête. Elle va repartir au galop.

Faire du fractionné pour la vitesse, la frustration pour la motivation, le travaille à petite vitesse en utilisant bien les freins du VTT. »

chien de course

Du coup, Mathilde à de nombreux chiens champions: « Ils galopent à 8km/h. Pour du canicross c’est parfait », précise-t-elle. Cela permet que le chien aide quelques soient les conditions, parce que c’est pas a 8km/h qu’on gagne 😉

Une fréquence d’entrainement raisonnable

J’étais assez étonné car la fréquence d’entrainement reste raisonnable. Mathilde entraine ses chiens 2 à 3 fois, lorsqu’elle n’a pas d’objectif précis. En revanche, dès qu’une course pointe son nez, qu’elle a un objectif, alors c’est quasi tous les jours vu qu’il y en a 10 à faire courir, et là la fréquence devient extrême pour Mathilde mais elle ne sent pas trop fatiguée:

« Je fais du vélo, donc c’est pas aussi fatiguant qu’on pourrait l’imaginer. »

En moyenne elle fait 10km par jour – par entrainement, mais c’est une grosse moyenne, un bon fractionné elle fait 4km, et c’est quand elle est en période de préparation, si on compte sur toute l’année, elle serait plus vers 6/7 km 3x par semaine – elle entraine le soir, tout le long de l’année. En plein été c’est plutôt tard le soir, vers 23h pour profiter de la fraicheur.

Parenthèse à propos de la protection des pattes

Les chiens de Mathilde ne mettent pas de bottines. Elle les entraine assez tôt sur du bitume et ça prépare très bien les pattes du chien.

Apprendre gauche droite à son chien

On l’a vu rapidement lorsque Mathilde souhaite travailler sur la motivation de ses chiens, elle joue pas mal sur la frustration. Et bien il en va de même semble-t-il pour pas mal d’étapes de l’éducation.

Prenons par exemple l’apprentissage des directions; c’est quelque chose qu’on me demande souvent: « Comment apprendre à mon chien à tourner à gauche ou à droite? ». Lorsque vous me laissez votre email pour recevoir le guide gratuit, je vous envoie quelques jours plus tard une vidéo où je montre comment j’apprends à mes chiens la gauche et le droite. Vous avez été terriblement nombreux à me remercier pour me dire à quel point c’est efficace.

chien european sleddogs musher experience

Mathilde nous dévoile une méthode très intéressante qui s’appuie aussi pas mal sur la frustration du chien.

« Je prend j’ouvre le portail, je fais gauche ou droite, et s’il fait bien je continue sinon je retourne au chenil et je refais la même chose 5 minutes plus tard.

Je joue beaucoup sur la frustration du chien. Ils aiment tellement travailler que c’est vraiment leur récompense. Ils comprennent vite, ils m’embêtent pas longtemps. »

Elle parle donc de récompense ! C’est un point très important: jouer sur la récompense. La récompense varie selon les chiens. Certains préfèreront les câlins, d’autres des friandises, des jouets et pour les chiens de course comme ceux de Mathilde, c’est le fait de pouvoir courir !

En les empêchant de courir on créé une frustration dont la délivrance et récompense est de pouvoir repartir. C’est particulièrement efficace. Mais la méthode employée par Mathilde nécessite aussi d’être très patient et déterminé. Il faudra faire et refaire parfois plusieurs fois l’entrainement.

Une fois Mathilde avoue avoir craqué:

« Je voulais qu’ils se calment au démarrage en attelage. J’ai attendu 3h à un quad arrêté qu’ils se calment. J’ai abandonné, ils ne se sont pas calmé. »

Les Championnats: Trophée des Montagnes, Championnats Fédéraux, Grand Prix Européen,…

DSC_0990

Mathilde fait beaucoup de courses, une 15aine minimum dans l’année, mais elle ne fait pas de résultats dans les grands rendez vous. Ce sont surtout ses chiens, qu’elle entraine toute l’année. Sa dernière course était le Trophée des Montagnes en 2015, le Grand Prix Européen en Bourgogne, Championnat fédéraux canicross en 2014.

Ses chiens en revanche en ont fait plein. Elle m’annonce:

« Run championne fédérale en canicross, Comète 3ème en TdM en sénior, d’autres 3ème et 2ème en junior. Sur 9 français qui ont fini dans les 20 premiers du TdM il y en avait 7 qui venait de chez moi. Ça veut dire que la sélection et les entrainements ne sont pas trop mauvais. »

chien de course vainqueur

TDM

Objectif de course prochain: Championnat d’Europe en République Tchèques (Antony Le Moigne en parle sur sa page de calendrier de course) et tous ses chiens sont au TdM (Trophée Des Montagnes).

J’essaierais d’y aller pour couvrir l’évènement. Ce sera l’occasion de la rencontrer et ainsi que plein d’autres membres de la communauté Musher Experience. En attendant, partage l’article et restons en contact sur la page facebook de Musher Experience.

 

Un commentaire sur “A 27 ans, elle vit avec ses 15 chiens champions en canicross

Laisser un commentaire