> English version

Sandrine Muffat, issue de l’école Travadon

Sandrine Muffat a été longtemps handler d’Isabelle Travadon. A présent, elle a une dizaine de chiens et vol de ses propres ailes avec l’objectif de participer aux grandes courses de chien de traineau comme La Grande Odyssée ou la Finnmarkslopet.

J’ai eu pas mal de difficulté à réussir à interviewer Sandrine. Pendant tout le temps du week end nordique elle comme moi étions beaucoup pris. Mais j’ai réussi à la voir en tête à tête afin de vous livrer cette petite interview.

Handler d’Isabelle Travadon

« J’ai commencé en tant que handler avec Isabelle Travadon, c’est avec elle que j’ai tout appris. Je l’ai accompagné sur les courses, sur La Grande Odyssée, sur la Finnmark 1000. Ensuite j’ai commencé à avoir mes chiens. Là maintenant j’ai une dizaine de chiens à moi. »

Sandrine précise ce qu’est un handler « le handler c’est l’assistant, c’est la petite main » et vous pouvez lire l’article que j’avais écrit: comment devenir handler? ou mon expérience en tant qu’handler au Trophée Haute Maurienne auprès d’Eric Weidman.

Être handler est déjà top pour en savoir plus sur le mushing et les chiens de traineau, mais être handler de la grande Isabelle Travadon, là c’est vraiment le top. J’aurais aimé être à la place de Sandrine. Comme elle précise:

« J’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes dans ma vie »

La rencontre qui a bouleversé sa vie

Alors justement elle nous en dit plus sur cette rencontre qui lui a fait découvrir le mushing et qui au final, a bouleversé sa vie :

« J’étais amie avec sa fille et de fil en aiguille on se voyait régulièrement, le weekend. Un jour elle me dit, tiens ça te plait? Viens avec moi. »

« J’ai commencé à m’entrainer avec elle à l’automne 2007. Et c’est ce jour ou j’ai pris ma première chienne cheyenne. »

Sandrine a bien conscience de la charge que représente d’avoir plusieurs chiens et de l’implicaton que cela demande. Tout comme moi elle a déménagé pour avoir le meilleur cadre  possible pour elle et ses chiens. Auparavant à Nice ville, je me suis reculé dans les montagnes afin d’être plongé en pleine nature, à l’écart de tout avec pas mal de terrain. Pour Sandrine c’est la même.

« Avoir des chiens implique de bien s’en occuper. J’ai 10 chiens. Pour l’instant, je ne cherche pas a en avoir plus, je veux que chaque chien soit heureux. Faut assurer financièrement derrière car il peut y avoir des problèmes. J’ai déménagé pour mes chiens, pour vivre avec eux, j’ai fait un enclos en conséquence, ça inclus des frais. »

L’entrainement de Sandrine Muffat

Attention! Comme Sandrine le précise dans l’interview, elle devait être sur La Grande Odyssée. Malheureusement, entre temps, Sandrine c’est blessée et a du renoncer à participer à La Grande Odyssée. Toutes nos pensées vont vers elles afin qu’elle se rétablisse au mieux et lui témoigner tout notre soutient.

« J’ai eu la chance de participer à la Femund400, qui m’a beaucoup plu. Donc c’était un objectif de faire une longue distance. Mon deuxième objectif était de faire La Grande Odyssée. »

Comme dans l’interview avec Serge Métier, je me retrouve aussi à travers Sandrine Muffat lorsqu’elle parle de se retrouver seule avec ses chiens, face à la nature et à soit-même.

« Ce que j’aime beaucoup c’est être seule avec mes chiens. C’est quelque chose d’exceptionnel de partager ça avec eux. D’aller au bout de soit. Seule face à la nature, à soit même. »

Elle souligne le point négatif ou en tout cas un point sur lequel il faut vraiment porter attention: « Les chiens n’ont pas forcément demandé à être là ». Il faut donc que les chiens soient le mieux préparé pour que ça se passe le mieux possible.

Différence entre La Grande Odyssée & Femund

« C’est deux profils de courses différents. La Femund c’est non stop. La Grande Odyssée tu fais ton étape, tu vas quand même couché le soir, tu peux prendre une douche. Après la Femund ce sera peut être moins physique que La Grande Odyssée. »

L’entrainement, la préparation à La Grande Odyssée lui prend un temps fou: « Ca me prend 7 à 8 heures par jour. »

Objectif de course de chien de traineau

C’est ma première Grande Odyssée, donc l’objectif c’est géré son effort, gérer les chiens et surtout se faire plaisir.

L’entrainement des chiens

30km par entrainement avec 5 entrainements par semaine. Pas d’interval training pour les chiens de Sandrine Muffat mais beaucoup de dénivelé.

Les chiens d’Isabelle Travadon et ceux de Sandrine ont toujours été mélangés et sont habitués à s’entrainer ensemble. Isabelle utlisait aussi les chiens de Sandrine sur les dernières « Grande Odyssée ».

« Je suis à l’école Travadon »

Sandrine a donc été formée par Isabelle. On retrouve donc la même alimentation pour ses chiens, à savoir : Royal Canin.

L’équipement

  • Harnais, ligne de trait, etc vient tout de Swisscool mushing.
  • Pour le traineau c’est Danler.

Sandrine Muffat en profite pour remercier particulièrement tous ses sponsors :

Retrouvez Sandrine Muffat sur sa page facebook et partagez cet article 😉

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *