> English version

Mon chien a failli perdre sa langue à cause des chenilles processionnaires

Joly, ma jeune husky sibérien a touché avec sa gueule des chenilles processionnaires. Sa langue à quadruplé de volume! Mais grâce à la réactivité et aux compétences vétérinaires, Joly a survécu et n’a pas perdu le moindre bout de langue!

J’ai besoin de vous apporter ce témoignage. Les chenilles processionnaires sont un véritable fléau pour les chiens. Ma jeune chienne en a fait la douloureuse expérience.

Je vous révèle tout: comment ça s’est passé, comment on la vécu, comment on a réagi afin qu’elle survive, comment les vétérinaires sont intervenus, qu’est-il advenu de ma chienne, combien de temps pour s’en remettre, combien ça à coûté,…

Un dimanche à la maison avec mes chiens

Nous sommes dimanche. Pour une fois, car c’est plutôt rare, j’ai fait un vraie grosse grâce matinée en ne me levant qu’à 11h30. Bon, je me suis quand même réveillé à 7h du matin, j’ai fait un peu l’enfant dans le lit en réveillant tout le monde, puis, après avoir regardé un dessin animé (oui comme un enfant), quelques câlins avec mes petits chiens, je me suis tranquillement rendormi avec mes 2 shih tzu en bouillotte sur le lit. Bref, ça semblait une journée qui s’annonçait bien.

Je me lève, tire les rideaux du salon. « Ha ouai cool », je vois de la neige partout. Un jolie manteau blanc qui recouvre le paysage. On a pas du tout eu de neige ici, ou tellement peu, dans les montagnes des Alpes-Maritimes. Il était temps qu’elle soit là cette neige. Je n’ai pas sortie une seule fois le traineau de l’hiver. C’est fou ça pour un musher. Ca fait un peu genre « Brice de Nice ». Le mec il est surfer, mais y a pas de vague. Moi, je suis musher, mais sans neige lol. Donc je suis content la neige est là, à ma porte. Bon, quand on regarde de plus près, y a pas de quoi s’affoler. Il n’y a que quelques centimètres, et il fait tellement chaud, genre 4-5°C, que c’est de la soupe.

maison-neige-collines

Je mets mes chaussures – de très bonnes chaussures imperméables soit dit en passant, de la marque Asolo, très connu et réputé – je vais aux chenils et j’ouvre à mes 4 husky sibériens. La 5ème est Hamaru Ka, elle est dans la maison car elle est en convalescence. Elle c’est franchement ouvert la patte il n’y a pas longtemps. Je ne sais pas comment elle a fait mais les coussinets étaient complètement éclatés. Elle ne posait même plus la patte au sol. Le véto a dû l’endormir pour la recoudre. C’est très dur à se reconstituer une patte de chien. Car lorsque ça va un peu mieux, la chienne qui a besoin de se défouler, réutilise sa patte à fond et se réouvre.

Mes chiens s’amusent dans le jardin

Mes chiens courent partout dans le jardin. 1400 m² de terrain pour se défouler, il y a de quoi faire! Ils sautent dans la neige, reniflent partout, marquent leur territoire et jouent à « trap-trap ». C’est beau de les voir comme ça. Je retourne dans la maison prendre mon petit déjeuner. Je les regarde s’amuser à travers la baie vitrée. C’est trop marrant de les voir passer à fond la caisse d’un côté puis de l’autre.

chien-husky-joue-neige

Au bout d’un moment, je ne les voit plus passer. A tous les coups ils sont descendu à la restanque d’en dessous, au niveau du potager. Je sors et les appelle. Un simple coup de sifflé avec ma bouche suffit normalement. Là, personne ne vient. Rrrr, avec la neige et moi en chausson, j’ai vraiment pas envie de leur courir après. Je les rappelle et vérifie mieux en regardant tout autour de moi. Je vois Joly, ma petite dernière husky sibérien. Elle n’a que 2,5 ans. C’est la fille de 2 de mes chiens: Hamaru Ka, une petite husky aux yeux bleus glacial, de seulement 15 kg,  et Grimm, un husky grand roux/marron. Les deux ont un très bon « Will to Go », c’est à dire l’envie de tirer lorsqu’on les attèle.

Joly est sur ma gauche, en haut des marches qui menaient à l’ancien chenil. Elle est assise immobile. « Ha c’est bien ma petite! », j’étais tout fier et content que ce soit la petite dernière qui soit la plus sage. Surtout qu’habituellement elle se laisse vite influencer par les plus grands. Je rappelle le reste de la bande en haussant un peu le ton. Haaa les voilà enfin. Ils remontent bien par les escaliers qui mènent au potager. J’avais raison. Je leur rappelle qu’ils n’ont pas a descendre et que je veux pouvoir les surveiller depuis la maison. En voyant tout le monde arriver vers moi en remuant la queue, Joly suis le rythme et vient aussi me faire des bisous.

Le drame, ma chienne à la langue qui a quadruplé de volume !

C’est là que je m’aperçois immédiatement du drame! Joly a la gueule entrouverte, la langue qui ressort légèrement. Je regarde à peine de plus près et je vois que sa langue à quadruplé de volume! C’est impressionnant! De la bave commence à couler de sa gueule. Je comprends et conclus immédiatement: Joly a du toucher à des chenilles processionnaires.

Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires

L’extrême danger des chenilles processionnaires

Il y a de ça quelques semaines, je publiais sur la page facebook de Musher Experience, un article qui rappel le danger des chenilles processionnaires pour nos chiens, qu’il faut s’en méfier comme la peste et qu’il y a des pistes de solutions pour essayer de les éviter un maximum. Les chenilles processionnaires sont terriblement dangereuses pour nos chiens. Déjà pour nous, les poils des chenilles sont terriblement urticants. Ils sont très volatiles. Un simple contact avec la peau et vous êtes bon pour avoir de bonnes rougeurs et vous gratter. Mais nous, nous savons clairement qu’il ne faut pas y toucher, ni même s’en approcher sans protection. Mais pour un chien, le danger est vraiment là. Il y va de bon cœur et bien souvent c’est la gueule qu’il met en premier. Un simple contact avec les chenilles processionnaires et votre chien à ses organes qui double, triple, quadruple de volume. En général, c’est la langue et le museau. Si ce sont les deux en même temps, votre chien peut se retrouver avec toutes les voix respiratoires bouchées.

Pas plus tard qu’il y a quelques jours, c’était au tour de la page de ma commune qui publiait une alerte « Danger: attention aux chenilles processionnaires! ». Publication que j’ai immédiatement partagé sur mon profil facebook pour que tous mes amis fassent attention à leurs chiens.

Une semaine auparavant, j’avais justement du faire face à des chenilles processionnaires directement dans mon jardin, juste à côté de la maison et des chenils. Je les ai vu se balader entre pelouse et gravier, en file indienne comme elles en ont l’habitude. Je les ai ramassés avec des gants et une pelle pour les mettre dans un cylindre métallique et les brûler. Il parait que c’est comme ça qu’il faut les exterminer pour être vraiment efficace. Il ne faut surtout pas les écraser ou quoi que ce soit d’autres. Leurs poils pourraient s’envoler s’il y a du vent et on en laisserait plein sur place, ce qui reste aussi très dangereux. Je m’étais donc débarrassé d’une colonie de chenilles processionnaires. Je pensais en avoir fini. J’ai des pins chez moi, mais aucun cocon visible. Je fais une passe complète dans le jardin, aucune autre chenille visible.

Mais voilà, aujourd’hui, ce dimanche, elles sont de retours, venu par je ne sais où. Je ne m’y attendais pas du tout et je ne peux vérifier toutes les 30 secondes l’ensemble du terrain. C’est vraiment une situation très compliquée.

On va immédiatement à la clinique vétérinaire

Je prends ma fille Joly dans mes bras et préviens immédiatement autour de moi: « Bouge bouge, on décolle ». J’amène Joly dans la maison. Je met les autres rapidement aux chenils. Je reviens dans la maison pour voir ma jeune louve. Sa langue est effectivement énorme, je n’ai pas rêvé. Elle bave qu’elle n’en peut plus.

Husky langue gonflé

Vite, il faut mettre les chaussures, prendre le portefeuille pour régler le véto, les clés de la voiture, une laisse et c’est parti. Il ne faut pas attendre une seconde. Ma chienne se met à grimacer et secouer sa tête dans tous les sens. La langue déborde de toute part de sa gueule. Je redoute très fort qu’elle n’arrive plus à respirer tellement sa gonfle. Si les poils ont atteint la gorge et que celle-ci gonfle, que se passera-t-il? Mon inquiétude m’encourage à faire vite, sans pour autant se précipiter bêtement. Ce serait bien plus grave si je roulais trop vite et qu’une plaque de verglas nous mette dans le décors.

Nous voilà dans la voiture en route pour la clinique vétérinaire de Nice. En roulant je réalise qu’il va s’écouler pas loin de 45 minutes avant la possible intervention d’un vétérinaire. Quarante cinq minutes! C’est énorme! J’avais déjà eu le coup avec sa mère, Hamaru Ka. Elle avait failli y resté à cause de la morsure d’un serpent. Dans ce genre de cas, chaque minute compte. Pendant le trajet, on prévient la clinique que l’on arrive, on leur fait état de la situation.

Prise en charge et intervention contre les toxines des chenilles processionnaires

A la clinique, nous sommes pris pratiquement immédiatement en charge. Le temps de préciser le nom et le poids de ma jeune husky et c’est parti, ils l’a prennent pour lui poser le cathéter. Ils nous préviennent en même temps: « On va lui poser un cathéter pour l’endormir. On va laver sa gueule à l’eau tiède, puis on va faire des injections pour stopper la toxine des chenilles et faire dégonfler la langue ». Nous acquiesçons sans hésiter.

1h30 d’attente: vos messages de soutient nous aide beaucoup et nous font beaucoup de bien!

Je vous préviens sur la page facebook Musher Experience de l’état de santé de ma chienne. Je publie une photo en expliquant la situation. J’exprime mes craintes, celles des vétérinaires, ce qu’on m’a expliqué et ce qu’on peut lire sur les différents sites internet.

Un chien qui touche à des chenilles processionnaires à de très forts risques d’au moins perdre un morceau de langue. Si le chien a carrément mis le museau, ce n’est pas que sa langue qui quadruple, mais aussi son nez, toute sa gueule. Le chien risque alors l’asphyxie. Heureusement, Joly avait déjà évité ce cas là. Mais que se passe-t-il si elle perd un morceau de langue? Les chiens se servent de leur langue pour manger et surtout pour boire. Je vous avais diffusé une superbe vidéo en slow motion (donc en hyper ralenti) d’un chien qui boit de l’eau. Il se sert de sa langue comme d’une cuillère. Si la langue venait à être coupé de trop, le chien ne peut plus boire. Il faut alors l’euthanasier. C’est donc ça que risque Joly? L’euthanasie? Il est encore trop tôt pour le dire, mais la pression est bien là.

Joly bébé, avec sa soeur en train de jouer avec un baton dans le jardin

Joly bébé, avec sa soeur en train de jouer avec un baton dans le jardin

Il nous faudra attendre 1h30 pour que l’intervention médicale soit terminée. Pendant 1h30, on va essayer de penser à autre chose. On parle de tout, de rien. Mais les pensées pour notre Joly reviennent sans cesse. Est-ce qu’on va la retrouver vivante? avec toute sa langue? Est-ce que ça a attaqué les voix respiratoires? Est-ce qu’elle va s’en remettre?

On lit alors vos messages de soutient. Vous êtes incroyablement nombreux à réagir, à envoyer des messages et des ondes positives pour que Joly s’en sorte. Ça m’a beaucoup touché. Je ne peux pas mettre tous vos messages et je vous remercie vraiment tous de tout coeur, en voici quelques extraits:

commentaires

commentaires-2

Après 1h30, les premiers retours positifs arrivent…mais…

Heureusement, ils nous appellent par téléphone et leur ton est plutôt positif: « Vous allez pouvoir récupérer votre chienne Mr ». Me voilà soulagé, mais pas encore totalement. Je veux la voir pour être sûr.

Nous arrivons une nouvelle fois à la clinique vétérinaire. Notre chienne est là bas au fond du couloir, allongée. Elle ne bouge pas vraiment, même en nous voyant. Elle a l’air encore bien dans le pâté. Le vétérinaire nous explique que ça c’est bien passé ainsi que le détail de l’intervention. Reste la suite: il va falloir être particulièrement vigilant et la faire suivre sur les prochains jours. La langue pourrait certes se dégonfler, mais surtout se nécroser. Nous accusons le coup, il faudra encore attendre une bonne semaine avant de savoir si réellement Joly est sortie d’affaire. Nous réglons l’intervention environ 250€. Ça fait mal au portefeuille, mais dans ce genre de situation, on s’en moque royalement (ou presque).

De retour à la maison, la vie de Joly n’est pas encore sauvée

En rentrant à la maison, nous la mettons à l’écart des autres chiens afin qu’elle récupère. Pendant ce temps, nous fouillons de nouveau et de fond en comble la jardin à la trace de chenilles processionnaires; mais rien, nous ne trouvons strictement rien. C’est inquiétant. Comment savoir si le jardin est sécurisé? Est-ce que les chenilles processionnaires sont parties? Comment Joly a-t-elle fait pour les trouver? Où ça? Je vérifie de nouveau les arbres, pas seulement les pins. Il n’y a toujours rien, aucun cocon de chenilles. Je ne suis toujours pas rassuré. On va promener les chiens en laisse les prochains jours. Le temps d’y voir plus clair, sans la neige.

Quelques heures après, la langue a bien dégonflée

Même pas 24h après l’opération, Joly semblait bien mieux. Elle a bien mangé, sans difficulté et sa langue ne ressort plus vraiment de sa gueule. Elle semble avoir considérablement dégonflé. Voilà déjà une première étape de franchie. Maintenant, reste à surveiller que ça ne se nécrose pas. On croise les doigts, j’écris cet article et regarde vos nombreux messages de soutient. En plus des commentaires, je reçois des messages privées, des sms, des appels téléphonique. Merci beaucoup.

Malheureusement nous ne pouvons encore sauter de joie. Nous attendons et veillons sur elle. Il faut au moins 4 jours pour s’assurer que tout danger est écarté. 1 semaine pour être vraiment certain à 200%. Alors nous attendons. Les jours passent et nous attendons encore et encore. Que c’est long!

Incroyable: ma chienne est complètement sauvée!

5 jours se sont écoulés. Nous n’observons aucune trace de nécrose. Joly serait sauvée?!

Je n’arrive pas a y croire. Elle n’a même pas perdu un bout de langue. C’est incroyable! Elle s’en sort complètement indemne. Je suis super heureux! 🙂

Merci encore à tous pour votre soutient. Joly va vivre encore longtemps je l’espère et profiter encore pleinement de la vie!

Joly bébé, qui j'espère, va vivre longtemps :)

Joly bébé, qui j’espère, va vivre longtemps 🙂

 

[Total : 9    Moyenne : 3.4/5]

11 Responses to Mon chien a failli perdre sa langue à cause des chenilles processionnaires

  1. Pierre Schmitt dit :

    Hourra !!!!! Je suis super content de savoir qu’elle va bien mieux !!! 🙂 C’est vraiment une expérience terrible…. que je ne souhaite à personne 🙁
    Sur Facebook j’ai vu il y-a quelques jours un truc qui peut (pourrait ?) aider à empêcher les chenilles de transiter dans le jardin, sans pour autant abimer un arbre sur lequel elles sont, c’est de scotcher une bouteille dont on a enlevé le fond, à l’envers, autour de l’arbre (en espérant que le tronc fasse quand même pas 30cm de diamètre hein..). Ca a l’air de bloquer la procession et même de les faire s’agglutiner dans le piège. Peut-être que c’est un moyen d’éviter qu’elles passent dans le jardin si jamais ?

  2. Herrmann dit :

    Pascale Herrmann ·
    Très contente que tout se termine bien ! Et un gros calin à Joly qui a été très courageuse de supporter tout cela !

  3. loic dit :

    Content pour votre chienne de 7 mois la mienne en a fait l expérience en décembre et a perdu un bout de langue sur les cotés. elle a la langue en trident maintenant. nous voyons bien que les actions de manger et boire son bien plus complexe pour elle maintenant. mais elle n as rien perdu a sa joie de vivre. bon courage et bonne continuations

  4. Emilie dit :

    Il nous ai arrivé la même chose à notre Beagle dimanche. Il s’est mis à vomir et ensuite sa langue a triplé. J’ai foncé à la clinique veterinaire tout en ayant nettoyé à grande eau sa langue avant (lorsque le véto m’a dit de faire ça au téléphone je lui ai ouvert la gueule et versé sa gamelle d’eau pleine dedans). Il a reçu une injection et a des medicaments pendant 10 jours. On a fait un tour chez le véto tout à l’heure pour un controle et à priori pas de sequelles au niveau de la langue. Le pire c’est que les chenilles viennent d’un arbre du voisin dont les branches dépassent chez nous et il ne veut rien faire cet enf****…

  5. Colace dit :

    Bonjour
    Je viens de lire votre temoignage, tout d abord super pour votre chienne, ma chienne un cocker anglais vient de faire la triste experience cette semaine. Dimanche matin envenimation de la langue par des chenilleds processionnaires ……. Urgence veto qui sont a 25 minutes de la maison, prise en charge immediate, cortisone, rincage avec du bicarbonate , antistaminique, antiinflamatoire sous anesthesie generale… Sa langue a enormement gonflee, retour’a la,maison sa langue a maintenant quadruple de volume ….. Le,lendemain lundi visite de controle chez le veto habituel verdict une bonne partie dd sa languéest necrosee ….. Effectivement elle devient blanchatre
    Mercredi anesthesie generale a nouveau pour essayer d eliminer par grattage les parties necrosees, finalement’une bonne partie de ces necroses ont pu etre grattees , d autres ont du etre coupees mais cela necessite une nouvelle intervention dans les 2 jours qui suivent ….
    Vendredi anesthesie generale a nouveau pour finalement continuer le grattage de sa langue
    Rssultat elle a perdu quelques petits bouts de langue, et elle a perdu en epaisseur de langue.
    Je pense avoir reagi assez vite mais du fait que la clinique veterinaire etait a 25 minutes , cela ma fait perdre un temps tres precieux et commte ..
    Elle se remet doucement de cette triste experience … Elle arrive a boire et elle arrive a manger
    Si cela vous arrive FONCEZ chez le veto ……….

    • Baptiste dit :

      Bonjour Colace.
      Merci pour ce témoignage. Les chenilles processionnaires sont un vrai fléau pour nos chiens.
      Je rejoins tout à faire ce que tu dis. Le réflexe à avoir: FONCER chez le véto!

  6. carol dit :

    Notre chienne maddy vient d’avoir la même chose que joly malheureusement, j’espère qu’elle va s’en sortir sans nécrose sur la langue également.

    • Baptiste dit :

      Bonjour Carol, ho non 🙁
      Comment c’est arrivé? Elle a touché des chenilles processionnaires en canirando?
      Pauvre Maddy. On croise les doigts pour ta chienne. Tiens nous au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *