> English version

Interview d’un jeune globe-trotter en Laponie Suèdoise

Salut Benjamin,

Tu es blogueur du site Partir Voyager, un site qui parle de voyages et notamment du dernier voyage que tu as effectué en Laponie Suédoise.

La Laponie n’est pas un pays, mais bien une région située au-delà du cercle polaire arctiqueetqui regroupe trois pays de la Scandinavie : Norvège, Suède, Finlande. Tu es donc allé affronter le grand nord du côté de la Suède.

Comment t’es venu cette idée ? Ou comment t’es tu dis : je vais en Laponie !

Avec un ami nous avions depuis longtemps le rêve de voir des aurores boréales de nos propres yeux. Quand l’une de nos amies est parti faire ses études à Luleä au nord de la Suède, nous n’avons pas hésité. C’était l’occasion ou jamais !

Tu y es allé comment et ça ta coûté combien ?

En avion jusqu’à Stockholm puis en train (très avantageux en Suède) jusqu’à Kiruna. L’aller-retour m’a coûté 160 euros. Un coût au final très faible quand on sait que la Laponie est une région très isolée.

Tu peux nous décrire rapidement tes impressions lorsque tu as fait tes premiers pas là-bas ?

Le premier choc fût l’absence totale de soleil. C’était incroyable, il était 15H et il faisait déjà nuit noire. Nous avions vraiment l’impression d’être à l’autre bout du monde. Il y avait 40 centimètres de neige partout, et pour quelqu’un comme moi, qui n’a pas beaucoup été à la neige dans sa vie, c’était impressionnant.

La nourriture est bonne ? Tu as mangé quoi ?

La nourriture est la même que chez nous, nous avons simplement goûté aux spécialités locales comme le Renne qui était excellent. Nous avons également bu la célèbre boisson suédoise, le Glögg, un dérivé du vin chaud.

Nous sommes partis en pleine nature

en chiens de traineau

Laponie

Laponie

Quelles activités as-tu fait là-bas ?

En arrivant à Kiruna, nous sommes partis pendant 2 jours en pleine nature avec un groupe d’étudiants Erasmus en chiens de traineau et surtout en moto neige. Le soir, nous nous sommes retrouvés dans un refuge sans électricité et sans l’eau courante, c’était vraiment génial comme expérience. On était comme Robinson Crusoé mais dans le Grand Nord !

Voyage en Norvège : j’en ai pris plein les yeux !

Alors, vous avez aussi fait un saut en Norvège?

Oui et c’était sans doute l’un de nos plus beaux moments pendant ce voyage. Après Kiruna, nous avons poursuivi notre route vers Abisko au nord ouest de la Suède. Là-bas, tous les suédois nous ont conseillé de prendre le train pour se rentre à Närvik en Norvège, juste à la limite de la frontière. C’était fabuleux : voir des montagnes au milieux de la mer. J’en ai pris plein les yeux !

Tu y es allé en plein hiver et la température peut descendre à -40°C ! Je parle souvent d’équipement sur Musher Experience. Tu étais équipé comment du coup ?

Finalement, nous avons eu de la chance et le plus froid que nous ayons eu, fût -20°C. Mais j’avais tout de même constamment sur moi 2 voir 3 couches de vêtement plus une combinaison de ski avec de grosses boots.

A oui quand même. Et comment les gens sur place affrontent-ils le froid ? Il y a un poêle à bois dans chaque maison ? Ils ont des pneus cloutés ? Comment sont-ils équipés pour vivre dans le froid ?

Pendant l’hiver, les gens hibernent littéralement chez eux et évitent de sortir au maximum. Et malheureusement, beaucoup se réfugient également dans l’alcool, tant le froid et le noir constant devient déprimant.

Au niveau de la circulation, ils ont bien entendu tous des pneus neige. Les routes étant constamment recouvertes de sel, ça ne gêne en rien la circulation.

Ce voyage en Laponie a été très enrichissant visiblement.

Tu me disais que tu avais écrit un livre de voyage. J’ai vu la vidéo teaser. Ca fait rêver, c’est vraiment superbe et ça nous emporte rapidement.

Le voyage d’Ozcar, le récit de deux jeunes globe-trotters from Benjamin PLANCHE on Vimeo.

Le livre s’appelle « Le voyage d’Ozcar, le récit de deux jeunes globe-trotters » c’est bien ça ? Il déjà sortit c’est bien ça ?

Oui tout à fait. J’y raconte toute mon aventure australienne entre 2010 et 2011. Pendant 8 mois j’ai fait le tour de l’Australie en van avec un ami se laissant aller au rythme des rencontres et des découvertes. Le but principal de ce livre est réellement d’inciter les gens à voyager, peu importe la destination, en van ou à pied mais qu’ils le fassent !

Quelle est l’expérience qui ta le plus marqué et que tu décris dans ton livre ?

Une rencontre à Melbourne qui a complètement changé notre Road Trip ! En étant garé dans une rue d’un quartier résidentiel, un couple nous a abordé en nous donnant 2 bières et une bouteille de vin. Puis, nous avons passé la soirée chez eux avant d’apprendre que l’homme était l’un des architectes les plus connus de Melbourne. Le courant est tellement bien passé que nous nous sommes retrouvés à travailler pour lui pendant 2 semaines tout en habitant chez lui. C’était une rencontre incroyable !

Superbe ! Merci Benjamin de nous avoir fait voyager.

Merci à toi et à très bientôt !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

4 Responses to Interview d’un jeune globe-trotter en Laponie Suèdoise

  1. Tanned dit :

    Le teaser du livre est motivant pour acheter le livre, j’ai été heureux de pouvoir aider pour sa collaboration!

  2. Laponico dit :

    Pour être passé plusieurs fois a Kiruna et avoir fait du chien de traineau dans ce coin, mais aussi vers Abisko, je ne peux que confirmer que c’est vraiment un autre monde, même si le Suède étant très moderne, on peut-être parfois surpris des équipements (Internet très haut débit par exemple dans des coins reculés), mais surtout le neige omniprésente…blanc, tout est blanc… *nostalgie*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *