> English version

Vibrez au rythme d’une compétitrice faisant sa 1ère course caniVTT en Championnat

Laetitia et ses 3 husky sibériens nous font vibrer en nous dévoilant tout sur leur toute 1ère course en championnat de canivtt. Vous allez savoir qui elle est, comment elle s’est inscrite à sa première course en canivtt, comment elle a vécu cette 1ère expérience riche en émotion.

Merci d’avance à Laetitia pour son superbe témoignage qu’elle nous partage et sa passion pour le mushing en général et plus précisément le canivtt. Si toi aussi, comme Laetitia tu souhaites partager une expérience avec tes chiens, écris nous maintenant ! Parlons-en !

Laetitia, 32 ans et ses husky sibériens

Bonjour à tous, avant tout, je souhaite me présenter. Lætitia, 32 ans vivant dans le département du Doubs avec ma petite meute de 3 huskys sibériens. Je suis passionnée depuis quelques années par le vaste monde du mushing en général et pratique le canivtt avec mes loups dans leur respect et surtout le PLAISIR. Ce n’est nullement mon métier mais avant tout une passion que je souhaite vous faire partager.

Je souhaite par l’intermédiaire de mon témoignage vous montrer que les diverses « compétitions » (canivtt, canicross, trottinettes, etc…) sont ouvertes à tout le monde tant au niveau des humains que de nos amis à 4 pattes. Et oui loin de nous l’idée que seuls les huskys ou autres chiens de traîneau y ont accès!!!

Vivez la course internationale de Bischwiller de l’intérieur

Je vais essayer de vous faire vivre ce que j’ai vécu il y a de cela quelques jours car j’ai franchis le pas et me suis lancé il y a peu dans ma 1ère compétition canivtt. Il s’agissait de la course internationale de Bischwiller.

joux plane 17_01_15 (70)

Rien que l'affiche, ça donne envie de participer !!

Rien que l’affiche, ça donne envie de participer !!

Les questions que l’on se pose avant de se lancer

J’ai pas mal « d’amis facebook » en lien avec le monde du mushing. J’ai également la FFST et la FFPTC qui mettent à jour les courses au fur et a mesure du calendrier. Du coup, j’ai entendu parlé de la course internationale de Bischwiller avec du canicross et du canivtt.

Tout d’abord, beaucoup de questions m’ont traversé l’esprit lorsque j’ai voulu m’y inscrire :

  • en suis-je capable?
  • et mes chiens?
  • comment cela va-t-il se dérouler?
  • m’autoriseront-ils à m’inscrire car c’est ma 1ère course et le terme « course internationale » fait peur?
  • que vont pensez les autres participants de nous?
  • n’aurons nous pas la honte, même si pour ainsi dire ce que pensent les autres on s’en moque?

J’ai pris contact avec l’organisateur de la course, l’association Nanook. Je les ai contacté via leur profil sous facebook  (nommé « club nanook« ).

Je leur ai expliqué que je souhaitais participer à leur manifestation « pour la plaisir ». Aucun problème pour eux, il ne voyait aucune objection à ce que je participe. D’ailleurs comme dans toute compétition, il faut bien un premier et un dernier. Le tout étant que tout le monde y prenne plaisir (tant le musher que le chien). Ils ont d’ailleurs souligner mon bel état d’esprit!

Les jours défilent et voilà le moment fatidique où j’envoie mon inscription (avec le certificat médical et le règlement de la course). Pour les non licenciés comme moi c’était 10€ l’inscription pour le canivtt.  C’était 8 euros pour les licenciés FFST.

J’ai demandé les 1ers renseignements le 1er octobre et la course avait lieu les 21 et 22 novembre .

Ça y est maintenant on ne fera plus marche arrière, on ira jusqu’au bout de notre idée et on terminera cette course!

Le détail de l’entraînement dans les Alpes

Les entraînements se suivent, aucune préparation spéciale pour notre course.

Tester le canivtt 1 chien

J’avais déjà prévu 5 jours de vacances dans les Alpes mais aucune préparation spécifique. Mon objectif étant avant tout de me faire plaisir et de faire plaisir aux chiens, la seule chose que j’ai faite, est que j’ai fait un ou 2 entraînements en ne prenant qu’un seul chien à la fois. Car en temps normal j’emmène toujours les 3 d’un coup. Du coup je voulais tester les chiens seuls avant la course!

cirque du fer cheval

Nous profitons des 5 jours de vacances dans les Alpes pour nous ressourcer au maximum en alternant sorties canivtt et sorties en libre. Et oui je les lâche malgré tout, même s’il s’agit de chiens très fugueurs mais j’avoue, j’ai opté pour les colliers GPS! J’ai opté il y a 10 mois pour des colliers GPS Garmin pour mes 3 chiens.

irca et louna

En effet, comme tout husky qui se respecte, mes 3 sont fugueurs dès qu’une bonne odeur les attire. Ainsi ils me coursent bouquetins et chamois dans les Alpes, chevreuils voire sangliers dans les bois et j’avais toujours peur de ne pas les retrouver (j’en ai déjà perdu une ou 2 pendant une demie heure…). Du coup maintenant elles partent mais je sais en permanence où elles sont!

Les chiens courent au top et en redemandent. Ça semble de bon augure pour notre week-end à venir.

Je pars dans les Alpes sur Samoëns depuis plus de 10 ans (avant ma passion pour les huskys). C’est un village typique à 600m d’altitude qui devient malgré tout de plus en plus touristique. C’est également le point de départ de « La Grande Odyssée« , la course internationale de chien de traineau que je suis depuis 4 ou 5 ans maintenant (c’est une superbe aventure par ailleurs que je recommande à tous les amoureux du traineau).

indy

Ce coin permet de faire de jolies ballades canivtt ou canirando dans de somptueux paysages que ce soit pour un niveau débutant ou pour des personnes ayant plus d’expériences avec du fort dénivelé.

Des sorties plutôt aléatoires, pour le plaisir

Les sorties sont plutôt aléatoires en fonction de mes gardes aux pompiers et de mes journées de boulot (je suis infirmière en service de réanimation et travaille en 12 heures de jour comme de nuit). Les jours où je travaille je ne peux donc pas les sortir.

En dehors de cela, les 3 loups vivent en permanence dehors (si je ne suis pas là) et peuvent courir comme bon leu semble dans mon petit terrain.

Distances de rando VTT: 4 à 32 kms

Les distances des sorties VTT varient entre 4 kms et 32 kms réalisés il y a peu dans les Alpes (pas de dénivelé). J’essaie de ne pas les faire trop tracter et les aide au maximum (ma jeune a tout juste 1 an) mais pas toujours facile.

Un peu de sortie en libre

J’essaie aussi de les lâcher sur certaines sorties pour allier plaisir au travail mais pas toujours facile avec des huskys fugueurs!!!

Ensuite, plus les jours avançaient plus il me tardait le 21 novembre, soit le 1er jour de course (qui se déroulait sur 2 jours en 2 manches).

La liste COMPLÈTE de mon équipement

pour les chiens

  • Le VTT: j’ai un VTT suspendu à l’avant avec des freins à disque (trek 3200). Après je pense que beaucoup de VTT peuvent faire l’affaire en fonction de ce que l’on veut faire mais avoir de bons freins est primordial, il en va de notre sécurité et de celles des chiens (ce que Musher Experience explique dans son pack débuter en canivtt)
  • 2 barres canivtt converter que j’utilise avec les 3 chiens et pour le moment je n’ai aucun souci (peu de recul je l’ai acheté peu avant la course).
  • Les harnais (par chiens + un harnais de réserve): mes harnais sont des x back commandés sur le site Doonerak. J’en suis plutôt satisfaite. Leur code par couleur est sympathique lorsque l’on possède plusieurs chiens qui n’ont pas la même taille. En effet la couleur de la corde d’attache vers la queue du chien est différente en fonction de la taille du harnais. C’est un visuel qui permet de savoir quel harnais va à quel chien rapidement.
  • ma stake out 3 chiens + 2 piquets : j’ai une stake out 3 chiens commandée toute faite sur le site fenril. Elle est bien pratique et ne prend pas beaucoup de place.
  • 2 lignes de trait 1 chien
  • 1 ligne de trait 2 chiens
  • 1 laisse par chien
  • 1 gamelle d’eau + 1 gamelle pour croquettes par chien
  • des friandises
  • des croquettes
  • les carnets de vaccinations de tous les chiens présents à la stake out
  • des bottines pour protéger les pattes si 1 de mes chiens se blessait

DSC_0128

pour moi

C’était surtout des habits de rechanges (il faisait plutôt froid et la pluie était au rdv)

  • 1 pantalon imperméable
  • 1 k way
  • 1 pantalon, 1 pull, 1 paire de chaussettes et 1 veste de rechange
  • ma go pro
  • mon appareil photos
  • de l’argent (des stands sont présents sur la course)

Le matériel emmené en trop?

Ben en fait pas tant que ça. J’avais mon harnais de réserve mais mieux vaut prévenir que guérir comme on dit. J’avais également pris trop de rechanges pour moi que je n’ai même pas mises. Je n’ai également pas utilisé mes piquets de stake out car je l’ai attachée à des arbres!

Le JOUR J : 1ère étape : 3,4km de canivtt

Ça y est enfin nous y sommes enfin.

La préparation du matériel

Préparation de tout le matériel nécessaire car j’emmène mes 3 huskys afin de voir leurs réactions avec d’autres chiens et mon frère participe également avec une de mes chiennes pour sa 1ère course également!

On charge la voiture et là…. j’ai l’impression que je pars en camping pour 1 semaine. J’apporte tout leur matériel voire plus que ce qu’il faut de peur d’oublier quelques chose. Et oui le stress commence à monter!

Le trajet de Mathey à Bischwiller

J’habite Mathay près de Montbéliard (Doubs) et la course se situait à Bischwiller en alsace soit environ 2h15 de route.

Péage 2,80 euros allé soit 11,20 pour les 2 jours. Il y avait possibilité de dormir sur place mais c’était la 1ère fois que je mettais mes chiens sur la stake out je ne savais pas comment ils allaient se comporter. (De plus je devais garder un bébés bergers australiens de 2 mois et demis que je ne pouvais pas emmener)

Pour l’essence je dirais un plein et demi mais je n’ai pas trop regardé!!! (j’ai un kia sportage 4*4).

L’excitation à la stake-out

stake out

2h15 de route plus tard, nous voilà arrivés sur le site et sur la stake out (la quoi?) où l’on installe nos chiens. Beaucoup de chiens sont déjà présents: des petits, des gros, des taillés pour la course, d’autres non. Cela va du basset aux alaskans huskys en passant par des bergers australiens, du beauceron, malinois ou husky bien évidemment.

DSC_0123

DSC_0121

La plupart des chiens sont habitués car ayant déjà participé à de nombreuses courses mais comment vont réagir les miens? Ils ne sont que très rarement en laisse. Vont-ils rester tranquilles? Vont-ils avoir peur de toute l’agitation qui règne autour d’eux? En effet, beaucoup de chiens aboient ou pleurent pour manifester leur joie d’être là surtout au moment des départs comme vous pouvez le voir sur cette petite vidéo (mettez le son!)

Le retrait des dossards et meeting musher

Retrait des dossards et contrôle des papiers des chiens par les organisateurs (vaccins à jours et LOF pour ma chienne participant au classement nordique) suivi du « meeting musher » où tous les concurrents sont réunis pour les dernières consignes: rappels de sécurité, explication du déroulement des 2 journées, présentation des stands partenaires présents sur le site.

Le meeting musher est l’occasion pour l’organisation de réunir tous les participants pour leur transmettre un message touchant le plus de monde possible.

On y retrouve des consignes de sécurité comme :

  • Ne pas lâcher de chiens sur la stake out
  • Des consignes lorsque l’on double quelqu’un sur la course: s’annoncer de vive voix, toujours faire attention,…
  • Pour le canicross, il y avait également de montrer qu’il ne faut pas mettre de mousqueton entre la ligne de trait et le harnais du canicrosseur.
  • Un rappel que les gants et casques sont obligatoires pour canivtt, canikart ! (comme expliqué dans le pack Débuter en CANIVTT)
  • Il y avait aussi des consignes de « bon sens » comme laisser le site propre et ramasser les crottes de ses chiens!
  •  C’était l’occasion aussi de présenter le parcours proposé avec son balisage, le déroulement des 2 journées de courses.

Lors du meeting, les différents stands présent étaient également présentés. C’est également le moment où l’on peut poser des questions si besoin!

On se rend compte que toutes les races de chiens sont représentées mais au niveau des humains toutes les catégories d’âge aussi. Cela va des enfants en catégorie canicross aux vétérans. Alors n’ayant aucune crainte, foncez!

12303964_1014051135283924_2622509384769174412_o

12291310_1014040955284942_2324948615706071323_o

La reconnaissance à pied du parcours

Ensuite reconnaissance du parcours à pied (sans les chiens), ce qui nous permet de nous échauffer un minimum (il fait 3 degré et il pleut, ce qui rend le terrain bien boueux mais c’est pas grave on aime ça!)

L’heure du départ approche et avec elle la préparation des chiens. Ballade en laisse pour dégourdir les pattes, mise du harnais, préparation du vtt, tout est fait minutieusement malgré une certaine montée de stress (et oui…) mêlée à de l’adrénaline et une certaine excitation !!!

L’appel de mon numéro de dossard. Et là, gros moment de doute, ma chienne va t-elle comprendre ce que j’attends d’elle, va t-elle vouloir aller, se laisser doubler par les autres chiens (et qui sait va t-elle accepter d’en doubler aussi sans souci???)

Le départ de la course !

5, 4, 3, 2, 1 départ : et là…… gros moment d’émotion pour moi. Je suis si heureuse de participer et de voir que ma chienne a envie!! Je l’encourage tout ce que je peux elle me donne tout ce qu’elle a en elle. Je suis fière de ce que j’ai pu réaliser et fière de mes loups. Et oui j’ai appris tout ce que je sais sur le tas, ne suis pas licenciée et malgré tout je parviens à me faire réellement plaisir!!!

La 1ère manche se déroule super bien, ma chienne se laisse doubler sans souci et relance pour suivre le concurrent car elle n’aime pas se faire dépasser. C’est une battante!

Puis vient notre tour de doubler également d’autres concurrents, et là aussi, pas de problème. Elle se retourne même histoire de me dire « t’a vu maman on les a eu!!! ».

On franchit la ligne d’arrivée ce qui met un terme à notre 1ère étape si extraordinaire!!! Puis on attend ma 2ème chienne et mon frère (partis 4 minutes après nous) à l’arrivée et on l’encourage jusqu’au bout!!! Je suis si fière d’eux et les félicite pour ce qu’ils me donnent!!

Retour à la stake out: hydratation et friandises

Retour à la stake out où l’on réinstalle nos chiens, leur donnons à boire et quelques friandises (ils l’ont bien mérité!!). Puis nous profitons pour aller voir les autres chiens, discuter avec d’autres mushers ce qui nous permet de partager diverses expériences sur nos compagnons à 4 pattes.

Visite également des stands présents (avec quelques achats réalisés…) et nous allons voir les démonstrations d’agility qui se déroulent toute la journée.

Puis viens le moment de rentrer et l’attente des 1er résultats qui nous donneront notre ordre de départ du lendemain. On ne s’attend pas à partir dans les premiers (les plus rapides) car il est impossible pour nous de rivaliser avec des alaskans et autres « bêtes de courses taillés pour le sprint ». Mais comme nous l’avons déjà signaler l’important est de participer et de se faire plaisir!!

Allez maintenant une bonne nuit de repos nous attend car demain il faudra se lever tôt!!

2ème jour de course : 3,4 km de canivtt sur le même parcours

Voilà c’est reparti pour notre 2ème étape. Les chiens sont prêts et moi aussi! On a repensé à notre course toute la nuit (j’en ai rêver!!!)

La route se déroule sans soucis et j’ai déjà moins d’appréhension car je sais ce qui va m’attendre et comment tout se passe. Mes chiens ont l’air en forme.

les 3 loups

Arrivée sur le site sous un soleil timide mais un froid de canard (2°C). Les courses ont déjà commencé avec les départs des karts 4,6 et 8 chiens puis des trottinettes 2 chiens.

L’épreuve canivtt a également débuté et notre tour arrive. Et là, surprise !!! Les horaires de course ont été modifiée suite à une erreur sur le site internet. De ce fait, moi et mon frère prenons le départ l’un derrière l’autre ce qui nous permet de réaliser toute l’étape ensemble. Les chiens s’en sont donnés à cœur joie et j’avoue qu’ils prenaient un malin plaisir à vouloir jouer ensemble et à se taquiner !!!

Ce fut une belle étape où la boue était au rendez-vous (et avec elle les glissades !) de même que la bonne humeur et la fierté d’être là. Passage de la ligne d’arrivée sans encombre et ensemble pour nos 2 attelages.

Retour à la stake out où ma plus jeune chienne nous attend sagement. Oreille de cochon en récompense pour les 3 chiens et pour nous un bon petit repas.

Après un repos mérité pour tous (et surtout pour nous les humains), je profite d’un moment sans course pour emmener ma jeune faire également le parcours en canivtt . Elle est accompagnée de ses 2 copines canines (avec mon frère) qui connaissent le terrain et qui n’ont pas l’air fatiguées des efforts précédents. Une future championne aussi cette petite !!

Ainsi se termine cette 2ème journée et ce week-end riche en émotions pour nous, de communion avec mes chiens et de partage avec d’autres passionnés. Des rencontres avec des gens sympathiques qui sont là pour l’amour du sport et pas forcément pour la compétition mais dans le respect de l’animal. J’avoue malgré tout attendre avec impatience les résultats sur internet !!!

Un parcours agréable, sans trop de difficultés sauf… la boue !

12309463_1014505991905105_4808700880219662566_o

Le parcours faisait 3km400, la distance n’était donc pas une difficulté.

Il y avait peu de dénivelé hormis une montée assez raide mais courte.

C’est plutôt la boue qui a mis une difficulté supplémentaire.

Sinon j’ai trouvé la parcours agréable pour une 1ère avec des parties roulantes et d’autres plus « techniques » mais aucune difficulté particulière, cela reste du VTT!

Vivement la prochaine course canivtt !

Et maintenant je me dis VIVEMENT LA PROCHAINE COURSE !

J’espère que cet article vous aura permis de franchir le pas pour participer vous aussi à des compétitions et que vous prendrez du plaisir avec vos compagnons à 4 pattes.

Alors n’hésitez plus et peut être à bientôt sur un entraînement voire sur une compétition !

[Total : 1    Moyenne : 4/5]

2 Responses to Vibrez au rythme d’une compétitrice faisant sa 1ère course caniVTT en Championnat

  1. michael dit :

    BOnjour Laetitia!
    Merci pour ce super article! Je me suis au caniVtt depuis quelques mois, mon loulou n ayant que 13 mois. Et je doit avouer que c est extraordinaire de partager de tel moment avec son chien! Ma femme nous accompagne parfois mais sans chien puisqu’ on ne possède qu’ un seul husky! J aimerai bien en avoir un deuxième, mais ma femme a peur d une surcharge de travail!
    Ton article lui ouvrira peut être l horizon sur cette vie a 4! lol
    Quoi qu’ il en soit merci beaucoup! Prend soins de tes chiens et de toi même!

  2. natacha Fonvieille dit :

    Merci pour cet article très sympathique à lire et qui nous donne confiance pour s’inscrire à tes courses de vtt. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *