La touchante histoire d’entraide d’un husky aveugle et de son frère

Gonzo l’alaskan husky a commencé à perdre sa vue il y a un an. Comme tous les chiens de traineau, il n’a dieu que pour la course en attelage. Son frère, Poncho a pu jusqu’alors l’épauler et le guider afin que Gonzo continue les balades en traineau qu’il aime tant.

La perte progressive de la vue de Gonzo provient d’une maladie ophtalmique dégénérative décelé lorsqu’il avait 3 ans par le Muddy Paw Sled Dog Kennel.

S’en est suivi rapidement la perte d’un premier œil. Gonzo avait beaucoup de mal à voir avec un seul oeil. On perd notamment les notions de profondeurs et on réduit considérablement son champ de vision.

Comme le précise le site américain WMUR Wess Guerin a très mal vécu la dégénérescence de son chien, il était bouleversé par la perte de vision car Gonzo avait du mal à courir et était obligé de s’appuyer sur son frère Poncho : « At first it kind of upset him (Poncho) because it slightly hindered his ability to run straight because Gonzo was leaning up against him. »

alaskan-husky-aveugle-frere

Il était effectivement difficile pour Gonzo de suivre la piste. Mais c’était sans compter sur le soutien indéfectible de son frère, Poncho.

Véritable duo de choc, grâce à l’aide de Poncho, Gonzo a pu continuer à courir pendant encore un temps au sein de l’attelage. Son frère servait de guide d’aveugle. Gonzo suivait les pas de son frère avec une confiance sans limite.

husky-aveugle-attelage

Au fil des km parcouru, les 2 frères ont appris à défier cet handicap. Lorsque Poncho tournait à gauche, il savait qu’il devait tirer fort sur la neckline pour entrainer son frère. Lorsqu’il fallait courir plus vite, idem. Poncho aurait même aider son frère à se tirer d’un faussé, en l’agrippant par le harnais xback avec sa gueule et en le ramenant sur la piste.

A présent, Gonzo est définitivement aveugle et ne peut se séparer de son frère. Tout deux intimement liés, leur carrière en attelage. La perte complète de la vue est un handicap trop lourd à surmonter. Aider par le New Hampshire Sled Dog Rescue, History and Education Center, une association à but non lucrative qui aide à placer les chiens de traineau, les deux frères husky cherchent donc à présent un foyer au calme pour vivre paisiblement leur retraite.

musher-alaskan-husky-aveugle

En attendant, Gonzo reste au bureau du musher Wess Guerin. Son frère continue de faire des balades de temps en temps et revient régulièrement voir son frère et veiller sur lui.

 

5 Commentaires sur “La touchante histoire d’entraide d’un husky aveugle et de son frère

      • Julie says:

        je suis entièrement d’accord avec toi anthony, le musher se sépare de ses deux compères et amis de traineaux parce qu’ils ne peuvent plus courir ensemble. Certes ils seront placés tout les deux en famille d’accueil. et la relation chien / maître ? l’amour que les deux frères portent à leur maître ? c’est triste pour eux. Je vois quand je dois partir, je laisse ma sibérienne à mon conjoint, un peu forcée.. quand je rentre elle est comme une folle, au delà du jeu, elle me fait comprendre que je lui ai manqué et ferait tout pour ne plus que je parte (signe de soumissions, pleins de signes qui me prouve qu’elle veut me faire plaisir = elle éxexute ses petits tours de cirque, elle vient se coucher sur mes pieds et..) Au risque qu’on pense que c’est de l’anthropomorphisme, des études ont prouvées qu’à la vu de leur maitres les chiens ressentent de « l’amour » du moins cette même air cérébrale est hautement active.

        mise à part, je suis très heureuse d’avoir découvert ce blog il y a peu il est très bien et c’est un plaisir d’y lire des articles

Laisser un commentaire