> English version

Recrudescence de traineaux remorques sur l’Iditarod

Tendance fortement observée lors de l’Iditarod: les mushers sont de plus en plus nombreux à s’équiper de traineaux remorques consacrés au transport de chiens et de matériel.

La sac de transport à chien que l’on retrouve sur tous les traineaux semble ne pas suffire pour des courses comme l’Iditarod. Cette course longue distance de 1000 miles est l’une des plus éprouvantes au monde. Les chiens de traineau sont poussés à leur maximum pour réussir un tel challenge. Mais leur bonne santé reste la priorité de tout musher qui se respecte.

Lorsqu’un chien montre des signes de faiblesses, de fatigue ou s’il vient à se blesser, il faut être capable de le transporter. C’est l’objet même des sac à chiens. Mais la tendance des dernières années est d’utiliser des traineaux boxes à chiens que l’on va tirer comme une remorque. Le traineau initialement vide est réservé aux chiens en difficulté. Ils ont ainsi un espace rien qu’a eux, dans lequel ils peuvent plus rapidement récupérer. Le sac du traineau principal est alors réservé au transport de matériel.

Jeff King semble être le premier à avoir utilisé un tel système. Célèbre pour ses victoires de l’Iditarod et de la Yukon Quest, Jeff King s’est aussi fortement illustré dans le mushing pour ses innovations.

Le célèbre Jeff King et son attelage

Le célèbre Jeff King et son attelage

C’est notamment lui qui avait introduit le concept de siège sur traineau. Les distances sont tellement longues sur ce type de course, qu’avec ce système le musher peut un peu se reposer les jambes.

Après le siège sur traineau, c’est donc la remorque à chien sur traineau qui semble conquérir le cœur des mushers de longue distance.

Le cœur de la stratégie réside principalement dans un juste équilibre entre course et repos. Il faut être capable de faire courir ses chiens le plus longtemps et rapidement possible, sans pour autant trop les fatiguer. Le fait d’avoir une remorque à chien accroché au traineau permet de plus facilement faire tourner les chiens qui peuvent alors se donner encore plus à fond.

Ken Anderson que j’avais interviewé ici même, nous révélait son intention de remporter l’Iditarod. Il cherche alors toutes les techniques possibles pour optimiser sa course. Il a ainsi pensé à exploiter cette remorque à chien pour en transporter certains de sa team de 10 chiens et ainsi faire du quasi non-stop.

Ken Anderson et son attelage lors de l'Iditarod

Ken Anderson et son attelage lors de l’Iditarod

Ken Anderson et sa remorque traineau

Ken Anderson et sa remorque traineau

Le musher Dallas Seavey, justifie l’usage de la remorque à chien afin de mieux compensé la faiblesse de certains de sa team.

Aaron Burmeister explique un tout autre usage de cette remorque. Il nous révèle que cela lui permet de mieux répartir le poids. Il profite aussi pour souligner que beaucoup de mushers qui utilisaient ces remorques n’ont pas fini la course les années précédentes.

Aaron Burmeister et sa remorque

Aaron Burmeister et sa remorque

Aaron Burmeister et ses alaskans huskies

Aaron Burmeister et ses alaskans huskies

Remorque traineau

Remorque traineau

Le concept est en tout cas intéressant et est à surveiller pour les prochaines années ! En attendant, cliquez sur j’aime et partagez cet article !

 

[Total : 4    Moyenne : 4.8/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *