13 pièges a éviter en canivtt

Manue de Outdog en canivtt
13 pièges a éviter en canivtt
Comment tu trouves cet article?

Pour éviter de se blesser ou blesser ses chiens en canivtt, je vous ai listé 13 pièges à éviter.

Les crevasses ou tranchés laissées par les 4×4

Je fais beaucoup de canivtt dans mes montagnes, là où vivent aussi des chasseurs, des bergers et des randonneurs en 4×4. Toutes ces personnes empruntent en véhicule certains chemins que je parcours. Au fil du temps et surtout avec la neige et la pluie, les 4×4 creusent des « tranchées » avec leurs roues.

Lorsque je prends mon vélo j’ai donc deux options: soit je roule dans les crevasses et les suit comme des rails, soit je suis hors-rails.
En roulant dans les crevasses il ne faut surtout pas faire d’écart. Le moindre écart fait que la roue touche le rebord de la crevasse et a grande vitesse et/ou en forte descente ça peut vite devenir dangereux.

Par contre l’avantage de suivre ces rails, c’est d’aller plus vite. Les chemins par chez moi sont très caillouteux et ralentissent pas mal les chiens et le vtt. Les crevasses sont lisses et du coup ça roule bien mieux. Mais attention donc a ne pas dévier.

Astuce : ce qui peut être fait, c’est de baisser la scelle du vélo afin que vous ayez facilement les pieds à plat au sol. Ça permet de plus facilement reprendre le contrôle du vélo si on va pour tomber. Par contre on a moins de puissance pour pédaler et accompagner les chiens.

Attention, remarque de David de facebook : « suivre les traces peut s’avérer fatale, une fois sèches, si il y en a perpendiculaires… c’est le vol plané assuré. »

Les branches d’arbres au milieu du chemin

Quand je roule a une certaine vitesse, les branches d’arbres qui dépasse en travers le chemin arrivent vites. Très souvent à hauteur de bras et de visage, si on ne fait pas gaffe on a vite fait de manger des feuilles! 🙂

Découvre la suite ici

Un commentaire sur “13 pièges a éviter en canivtt

Laisser un commentaire