> English version

Moufles pour froid extrême?

Vous cherchez des moufles pour froid extrême, pour partir au Canada ou en Laponie?

Vous avez déjà fait le bon choix de chercher des moufles plutôt que des gants. Les gants séparent les doigts alors que les moufles les laissent côte à côte ce qui leur permet de se transmettre la chaleur qu’ils dégagent.

Au Canada, en Laponie (Norvège, Suède,…), en Russie, Groenland, ou de manière plus générale, tous les pays Arctique, au niveau du cercle polaire et au-delà, affrontent des températures basses extrêmes. Le froid là-bas en plein hiver n’est pas froid, il est glacial! On atteint des -30 à -50°C. Autant dire qu’il ne faut lésiner sur l’équipement dont les moufles en font partie.

Faire du traineau par ce froid extrême rajoute encore plus de froid et nécessite encore plus d’avoir de très bonnes moufles car:

  • on reste immobile sur le traineau, donc nos membres ne se réchauffent pas trop
  • on subit la vitesse du traineau, ce qui fait que le vent que subissent nos doigts est encore plus glacial
  • on tient le guidon du traineau, donc comme pour un motard, nos mains sont directement en confrontation avec le froid extrême

Il existe de nombreuses marques de moufles pour le froid extrême. Comme dans pas mal de marque ce qui me dérange c’est que certains montent franchement les prix pour faire un effet psychologique, une idée fausse: si c’est cher c’est que c’est de la qualité. Mais ce n’est vraiment pas toujours le cas.

Du coup je préfère vraiment tester par moi-même ou avoir le témoignage de mushers qui sont dans des conditions de froid polaire.

Par exemple j’ai eu beaucoup de bon retours sur les moufles « Hotmit’N gants CAMP », donc de la marque CAMP, équipementier dont les produits constituent une référence sur le marché du matériel de montagne et froid polaire.

Le vent glacial en traineau

Un des problèmes récurrents que je retrouve dans les moufles sont celles-qui tiennent bien chaud mais seulement quand il n’y a pas de vent directement sur les moufles! C’est fou. donc en gros, on croit que ce sont de bonnes moufles, mais dès qu’on part 2 sec en traineau, on s’aperçoit qu’elles ne sont pas coupe-vent et que l’air glacial s’engouffre dedans. Bonjour le froid aux doigts.

Avec les moufles dont je viens de vous parler par exemple, il n’y pas ce soucis. Elles sont en nylon Ripstop coupe-vent. Le froid polaire reste bien dehors.

Moufles et déchirures

Quand on s’occupe des chiens, que l’on part en randonnée en traineau, ou en raquettes en pleine nature, on peut vite déchirer les moufles. Ne ce serait-ce même qu’un peu, une ouverture serait un véritable gouffre de perte de chaleur.

Il est donc primordial de choisir aussi ses moufles en fonction de leur résistance. Parce que si c’est pour arrivé au Canada, les déchirer dès la première sortie et du coup subir le froid toutes les randonnées suivantes et risquer des engelures, c’est même pas la peine d’y penser.

Le nylon ripstop permet de résister aux déchirures. C’est aussi pour cela que j’ai de bon échos de ces moufles.

Moufles très compactes

Un gros plus est de pouvoir ranger facilement ses moufles. Ici elles se rangent dans un petit sac qui tient dans la poche d’une veste.

Des moufles bien chaudes, résistante aux froids extrêmes

Le dernier point qui est en fait le premier et principal: les moufles doivent tenir chaud aux mains! J’en parle en dernier car en fait c’est une évidence. Il faut choisir des moufles en duvet bien chaudes, qui ne gâcheront pas vos moment bonheur en pleine nature dans le grand froid.

Les moufles hotmit’n sont en plumes de canard à 90%.

Bref, je le redis, pas mal d’amis du Canada et en Laponie ont acheté les moufles Hotmit’N et sont très satisfaits.

 

[Total : 21    Moyenne : 2.9/5]

One Response to Moufles pour froid extrême?

  1. Matthieu dit :

    Bonjour,

    Ce sont de très belles moufles, mais quand je les vois je leur trouve un inconvénient. Moi qui suis adepte des parkas de type CG, j’ai toujours eu du mal à trouver une paire de moufle à manchettes assez larges pour bien protéger les poignets. Depuis peu, je conseille aux personnes qui ont ce type de veste, certain modèle de moufles que l’ont trouve de l’autre coté de l’atlantique (ex : le modèle «Polar Mitt » de chez «Baffin Polar Proven », hélas pas encore dans les boutiques du vieux continent). Qui elles sont équipées de manchettes longues ET larges, donc plus de perte de chaleur, et le prix du modèle que j’ai cité ci-dessus reste abordable (79.99 CAD / environs 55€) pour ceux qui visite ces belles régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *