> English version

Les yeux de Night sauvés par un immense élan de solidarité

Elodie et son ami ont sauvé un chien mal traité, un malamute d’Alaska sous-alimenté, avec une leptospirose mal soignée et une double cataracte juvénile. Ils n’ont pas hésité à faire les opérations et soins nécessaires, peu importe le prix. Mais pour ne pas trop s’endetter, ils ont fait appel à la solidarité. Ils ont été incroyablement surpris.

J’ai rencontré Elodie via facebook. Son histoire est à la fois triste, émouvante et incroyablement belle car elle se termine bien. Ils ont récupéré un chien, un malamute d’Alaska que l’ancien « maître » donnait, enfin…si on peut appeler ça un maître. Ils ne savaient pas ce qui les attendaient; l’épreuve que eux et leur nouveau chien allaient devoir affronter.

Ce nouveau chien, ils l’ont rebaptisé Night. Ils ont rapidement découvert l’horreur. Dès qu’ils ont eu Night, ils n’ont plus eu aucune nouvelle de l’ancien propriétaire et pour cause. Ils ont fait un check-up à ce pauvre chien: mal traitance, sous-alimentation, double cataracte juvénile – si elle n’était pas soigné rapidement allait rendre le malamute complètement aveugle et enfin leptospirose aussi appelée la maladie du rat – une malade infectieuse d’origine bactérienne.

Ils ont réalisé qu’ils venaient de sauver ce chien.

Night, le malamute d'Alaska

Night, le malamute d’Alaska

Elodie nous raconte l’histoire de Night:

Pour savoir comment on en est arrivé là, je vais vous raconter l’histoire de Night. On cherchait à adopter un chien loup, après avoir murement réfléchi le projet et s’être renseigné sur la race bien entendu. Mon conjoint, Thibaut, regardait les annonces sur leboncoin quand il a vu une annonce « donne chien » avec deux photos. Il a de suite craqué. Il a échangé par mail avec Monsieur X, le maitre. On a expliqué l’environnement dans lequel on vivait car il cherchait des gens sérieux et un rdv fut fixé. Le 2 septembre 2012, nous sommes donc allés au rdv, dans l’espoir que ça colle bien avec le chien et qu’on puisse le ramener avec nous.

Le contact s’est merveilleusement bien passé. On a pris le chien en voiture pour l’emmener en balade. Tout était parfait. Il était très calme mais un peu craintif. Bref, ça l’a fait ! On est reparti voir Monsieur X pour lui dire que c’était OK pour nous. Là, surprise, il nous a dit être en train de déménager et ne pas avoir les papiers du chien. Pas grave, il avait l’air de confiance, il enverrait ça par la poste. Le chien était installé dans la voiture et n’a pas voulu descendre. Les adieux furent bref. On repartait avec notre loulou et un jouet à lui.

On ne recevra jamais les papiers du chien et on n’arrivera plus jamais à avoir de contact avec son ancien maitre.

Le nouveau nom du malamute: Night !

Sur la route du retour on a choisi le nouveau nom du chien : ce serait désormais Night. On avait lu qu’il valait mieux renommer les animaux après un changement de propriétaire. C’est surtout recommandé dans des cas de maltraitance. Mais on ne savait pas qu’on était dans cette ci figuration à l’époque. Night a très vite adopté son nouveau nom. Il a mis beaucoup de temps à être à l’aise avec nous et dans sa nouvelle maison.

Elodie découvre l’horreur

On a vite capté qu’il ne voyait pas normalement. Les jouets qu’on lui lançait retombaient toujours à terre. Il les cherchaient ensuite, grâce au bruit qu’ils faisaient en tombant. Et puis son cote craintif était étrange… On a aussi trouvé qu’on sentait beaucoup ses cotes. Sans parler de ses problèmes de peau qui nécessitaient des soins ( une plaque due au stress d’un orage d’après M. X)

Nous avons pris des rdv chez un dresseur, un toiletteur et un véto.

Le toiletteur a remis de l’ordre dans le pelage de Night qui était vraiment trop emmêlé. Le dresseur a trouvé des symptômes de chien mal traité et nous a aidé à soigner notre chien et à le dresser. Enfin, la veto a eu pas mal de mauvaises nouvelles à nous annoncer : une Leptospirose mal soignée, une double cataracte juvénile, une sous-alimentation (il pesait 22kg lorsqu’on l’a récupéré, il en fait 30 aujourd’hui)

Le malamute en voiture

Le malamute en voiture

Toilettage du malamute

Toilettage du malamute

 

Il faut sauver les yeux de Night

On s’est alors lancé dans une longue série de visites chez des spécialistes ophtalmo. La cataracte juvénile a été confirmée. On nous a annoncé pouvoir sauver l’œil droit mais que la rétine de l’œil gauche était trop abîmée pour pouvoir tenter une opération. Nous avons alors pris la décision de rencontrer un spécialiste renommé à Paris qui nous a fait un devis. Et là , ça a été le choc. Le coût de l’opération était beaucoup trop élevé pour qu’on puisse l’assumer. Mais il était hors de question de laisser notre chien comme ça. Alors on est allé frapper aux portes de plusieurs sites de crownfouding qui ne pouvaient pas nous aider à récolter de fonds pour un projet aussi personnel. Alors nous avons créé un compte sur lepotcommun.fr et une page facebook pour tenter une levée de fond sur internet.

Notre entourage nous a tout de suite aidé tant en faisant des dons qu’en relayant notre appel. Et on a été scotché de constater que ça prenait rapidement de l’ampleur et que des amis d’amis d’amis participaient à l’effort. Nous avions établi un budget de 2800 euros pour l’opération, les soins et les visites. Nous avons réussi à récolter 1895 euros grâce à la solidarité de notre entourage, des personnes aimant les animaux et des professionnels du secteur (notamment l’association Taïga)

Nous avons tenu informé l’ensemble de la communauté nous aidant à soigner notre chien sur la page facebook. On a publié des photos et des messages régulièrement et à chaque étape importante du processus de guérison.

Malamute avec colerette

Night avec sa colerette

On a été vraiment énormément touché par cet immense élan de solidarité pour nous aider à redonner la vue à Night. Aujourd’hui l’oeil droit est sauvé mais il faut surveiller régulièrement la pression oculaire à cause du risque de glaucome.

Voilà l’aventure humaine que nous avons vécu grâce à Night. Le compte sur le pot commun est toujours actif, car si quelqu’un veut donner un petit quelque chose, ce sera toujours le bienvenu. En effet, nous avons du nous endetter pour payer le reste de l’opération…

Mais quand on voit l’effet positif que ça a eu sur la vie de notre chien, on ne regrette rien.

Night, le malamute d'Alaska

Night est redevenu un malamute heureux de vivre

Pour en savoir plus: la page facebook « Sauvons les yeux de Night »

Et pour faire un geste: le compte sur le pot commun.

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *