> English version

La lecture de cet article sur le husky sibérien a bouleversé sa vie

Elle a lu cet article et ça a bouleversé sa vie. Tu veux un chien et pas n’importe quel chien? Accroche toi à tes rêves. Avoir un husky sibérien, c’est possible !

Le husky de Sibérie fait rêver. Il est juste magnifique. Que ce soit par sa démarche, son allure de « loup », la beauté de ses yeux, son caractère particulier ou …bref, on est des millions à être tombé sous le charme de cette race de chien.

Mais tous n’osent pas franchir le pas. Beaucoup de gens doutent, pensent qu’un husky sibérien est trop compliqué à gérer. On voit beaucoup d’articles qui mettent en garde sur son caractère particulier. J’en ai moi même écrit pour mettre en garde et éviter les abandons. Un husky sibérien n’est pas un chien comme les autres.

Mais j’ai aussi écrit des articles qui montraient que c’est possible ! Que ce n’est pas si compliquer d’éduquer un husky. Il suffit de comprendre 2, 3, fondamentaux. Il suffit de comprendre la race de chien.

Et là où je suis particulièrement touché et fier, c’est lorsque je lis des récits comme celui de Céline, qui en lisant un des articles sur Musher Experience a eu sa vie bouleversée.

husky siberien loup

husky siberien bisous

Je vous laisse découvrir son histoire, son témoignage.

Depuis toute petite je n’avais qu’un rêve – enfin non plusieurs mais l’un des plus grand était celui-ci – avoir un jour un husky sibérien !

Tout le monde me disait « Surtout pas ! Ce sont des chiens fous, fugueurs, destructeurs, ils ne peuvent être dressés,… » et j’en passe.

Quand je lisais des articles ou des documentaires sur le husky sibérien, c’était encore pire ! Ce chien paraissait un véritable monstre. Ce qui m’a fortement découragé. Et pourtant ! L’envie était toujours là et au fond de moi j’avais mes convictions sur ces loupiots. Je me suis donc entêter, j’ai continué mes recherches, j’en ai parlé au vétérinaire, j’ai essayé de contacter des mushers (un peu difficile), des éleveurs,… Et toujours le même son de cloche.

Je comprenais pas le fossé entre les magnifiques images des husky sibériens et leur propriétaire, et les discours que l’on me tenait. Que nini !!!!! Je suis toujours sûr que c’est un husky que je veux adopter !

Et puis un jour, à force de recherches je suis tombé sur un article, de Musher Experience bien sûr, de Baptiste Lauer, qui expliquait tout simplement que ce n’était pas un chien a éduquer comme les autres et qu’il fallait juste de la patience, de la patience et de la patience…

Puis, j’ai relu cet article une quarantaine de fois. Et plus je le lisais et plus mes convictions se renforçaient. Comme si j’avais enfin trouvé la clef de cette belle moto qui pourrissait devant chez moi. Un tas de questions me sont venu en tête : vais-je pouvoir dompter ce fauve? Va-t-il s’entendre avec mes enfants? Etc…

Plus fort que moi: les questions n’obtiennent que des réponses positives ! Je me suis décidée, malgré mon entourage qui me disait inconsciente et que je n’y arriverai jamais.

Ah ouais ?! Et ben moi aussi ! Comme le husky je suis têtu !

J’ai quand même pris des mois de réflexions et je suis tombé sur une loupiote qui, a 4 mois, avait déjà été abandonnée. Nous avons organisé une rencontre avec mes enfants de mon coté et la meute de son coté. La magie opère.

chiot husky musher experience

La meute s’écarte et elle arrive toute contente. Elle nous saute dessus. Elle couvre ma petite fille de léchouilles. On reste, on lui fait des câlins. Elle ne nous quitte plus. Elle nous a tout simplement choisit comme nous l’avions choisit. 2 jours après, Holly faisait parti intégrante de la famille !

Alors oui effectivement, ce sont des fugueurs, des têtes de mules, des destructeurs, ils ont besoin de courir, de tracter et tout ce que l’on entend. Mais on peut les éduquer par la reconnaissance. Ils cherchent plus que tout à trouver celle-ci.

Ils sont têtu. Il faut l’être plus que qu’eux !

Ils sont fugueur et destructeurs, ils n’aiment pas la solitude, tout ça est vrai. Mais il y a des solutions !

Déjà, ils on vraiment besoin de travailler.

chien canicross musher experience

chien husky harnais xback

Plus que d’autres chiens, il faut les éduquer quotidiennement et s’armer de patience. Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que vous devenez « sa famille », « son cadre de vie ». Il faut que vous soyez un « leader » qui pose un cadre et soyez vigilant à tout instant.

Ça fait 4 ans qu’elle est avec moi, et comme beaucoup, on a eu nos moments d’incompréhensions, mais le lien que j’ai avec Holly est inexplicable ! Un regard suffit.

CE N’EST PAS UN CHIEN C’EST UN  HUSKY SIBÉRIEN !

husky de siberie musher experience

Les 2 seuls conseils que je puisse vous donner c’est: « Assurez vous que son caractère vous corresponde et enfilez une paire de basket. »

celine et son husky

[Total : 12    Moyenne : 3.8/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *