> English version

Bien farter les patins de son traineau

Comment farter (waxing) son traineau? Regardons ensemble ce qu’est le fartage, le matériel nécessaire et quels sont les différentes techniques pour bien farter les patins de son traineau.

Parfois le traineau à chien ne glisse pas bien car les patins sont rayés, abîmés. Vous n’aviez sûrement pas lu ou pu appliquer ma solution miracle pour ne plus avoir besoin de farter vos patins et vous allez devoir les farter. Mais là panique: comment on fart? On va voir ensemble comment bien farter les patins de son traineau.

Astuce : pour gagner légèrement en glisse sans farter, laissez votre traineau dehors avec les semelles face au soleil.

C’est quoi le fartage?

Que ce soit sur des skis, snowboard ou traineau, le fartage ou plutôt waxing en anglais, consiste à « réparer » les patins, à les cirer afin de les rendre encore plus lisse et avoir une meilleure glisse. Le fartage a pour rôle de nourrir la semelle et optimiser les performances de glisse sur la neige.

On comprendra tout naturellement que pour les compétiteurs, le fartage peut être d’un grand intérêt. A La Grande Odyssée, je voyais tous les mushers (enfin plutôt tous les handlers pour être précis) farter le traineau entre chaque étape. Ça permet de gagner un temps précieux pendant la course et de moins fatiguer les chiens.

Pour ceux qui font de la rando en traineau, l’importance est moindre bien que quand même réel. Les mushers qui font des balades en traineau peuvent profiter de la saison estivale pour farter leurs semelles et être prêt pour la saison.

Attention! Un mauvais fartage peu avoir l’effet contraire de celui recherché: diminution de la glisse. On va donc voir ensemble comment bien farter.

Matériel pour farter son traineau

Il vous faut impérativement ce matos:

  • Un grattoir pour gratter les rainures (racloir à fart)
  • Un fer à farter pour  faire fondre le fart et l’étaler sur la semelle
  • Du fart (wax), revêtement que l’on va appliquer sur les semelles du traineau
  • Une brosse

Si vous n’avez rien de tout ça, achetez le pack complet de fartage.

Après, en plus, comme on va le voir dans la vidéo plus bas, on peut se munir :

  • d’essence F ou du défartage liquide (un defarter) pour nettoyer la semelle (histoire de faire ça proprement, pas comme un gros crados)
  • de deux limes (une fine & une batarde), mais pas nécessaire si vous avez déjà le grattoir
  • d’un support de lime 90°,
  • bougies, pour reboucher les trous s’il y en a
  • et chalumeau si vous avez opté pour la Naltène car sa température de fusion se situe au delà de 220°C

Identifier le type de patin du traineau & l’état des semelles

Il faut alors d’abord savoir de quelle sorte sont vos patins :

  • semelles collées,
  • semelles QCR interchangeable (QCR system)

Il faut vérifier en premier lieu l’état des arêtes des semelles.

  • Si celles-ci sont trop abimées, il faudra alors les changer.
  • Si les semelles sont rayées profondément, avant de farter il faudra boucher les plus gros trou.

2 techniques pour reboucher les trous

En employant de la bougie polyéthylène (PE)

  • identifier la couleur des semelles
  • acheter de la bougie PE dans un magasin de ski ou chez Decathlon. On utilisera une bougie PE blanche pour les semelles blanches, bleues, vertes ou jaune et une bougie PE noire pour les semelles noires graphite.
Bougies graphite

Bougies graphite

  • racler le surplus à l’aide du grattoir en métal ou en plexiglas, en faisant le geste tout en longueur, toujours dans le même sens de l’avant vers l’arrière. Il ne faut pas avoir peur d’appuyer, maintenir la raclette à 45° et bien tirer droit.

Système D: en employant un vieux fer à repasser

  • le faire juste un peu chauffer
  • le passer lentement sans trop appuyer dans le sens de la glisse, sur les semelles. La chaleur va faire fondre superficiellement le plastique et va boucher les rayures.
  • prendre du papier de verre fin avec une cale à poncer et poncer toujours dans le sens de la glisse pour unifier le tout

Remplacement des semelles

On peut éviter toute cette phase de réparation en supplantant directement le système par un tout neuf. Il suffit de :

  • visser directement un rail QCR sur les semelles abîmées sans enlever la garniture d’origine
  • enfiler dessus de nouvelles garnitures choisies au préalable en fonction de l’utilisation

Fartage / waxing à froid

Le fartage à froid présente un intérêt particulier pour de faibles distances en traineau car il ne tient pas très longtemps. En revanche il est facile et rapide à effectuer avec des sticks (type ski de fond) en suivant les étapes suivantes:

  1. Pose d’une base (optionnel)
  2. Badigeonner les semelles
  3. Ébavurer les semelles à l’aide de la raclette
  4. Laisser sécher

Fartage / waxing à chaud

Le fartage à chaud est plus complexe qu’a froid, mais une fois qu’on connait, vous allez voir qu’au final c’est assez simple.

Toutes les étapes pour bien farter son traineau:

1. Ébavurer, défarter, structurer les semelles

Sur une semelle ayant déjà servi, vous devez ébavurer d’abord grossièrement à l’aide de la lime « batarde ».

Sur une semelle neuve, vous pourrez structurer les semelles. Cela consiste à effectuer des micro sillons sur sa longueur. Vous pouvez aussi sauter cette étape car il suffira de 2, 3 sorties sans fartage sur une neige un peu dur et le travail sera fait naturellement.

On peut nettoyer la semelle avec l’essence F et un chiffon.

2. Reboucher les trous

Rebouchez les trous les plus profonds s’il y a besoin. Pour ce faire, utilisez le chalumeau, briquet ou fer et des bougies naltene ou polyéthylène comme vu plus haut.

Faites fondre la bougie au dessus de la semelle, là où il y a les trous. Laissez sécher et enlevez le surplus avec le grattoir ou la lime batarde. Passez un léger coup avec un papier ponce et effectuez l’affûtage des carres côté semelle.

3. Appliquer le fart de base

On peut appliquer le fart de base à chaud. On va donc utiliser le fer à farter (ou un vieux fer à repasser si vous avez). Attention à ne pas trop faire chauffer le fer, juste ce qu’il faut pour faire fondre le fart et l’appliquer sur toute la surface. Si vous procédez régulièrement au fartage de vos semelles de traineau, cette étape ne sera pas nécessaire à chaque fois mais il ne faudra surtout pas oublier de le faire avant le remisage du traineau en fin de saison.

4. Repos, séchage, raclage

Laissez reposer et sécher au moins 30 mn, voir plus si vous avez le temps. Raclez le fart avec le racloir en allant de l’avant vers l’arrière. Brossez bien toujours dans le même sens.

5. Appliquer le fart de glisse

Appliquez le fart universel convenant à tout type de neige, ou le fart spécifique à la température de la neige pour un fartage vraiment optimisé.

Exemple pour la neige humide: utilisez un fart de glisse pour neige dite humide, c’est à dire pour une neige entre -1°c et 3°c par exemple. Pour le traineau, on conseille souvent de prendre un spectre plus large car il faut prendre en compte lors de la course ou de la rando, que vous pouvez par exemple passer de 1000 m d’altitude au départ, avec donc une neige à 0°c, à 1600 m, où la température de la neige sera différente.

ps: je manque un peu de temps pour faire les vidéos sur un traineau mais dès que j’ai le temps je vous la fait afin de vous montrer concrètement comment je fais sur des semelles abimés.

[Total : 4    Moyenne : 4.3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *