> English version

Compostage des déjections canines

Quand on a une meute de chiens, la quantité de déjections canines devient assez conséquente. Le compostage est la solution gratuite et écologique a utiliser.

J’ai rencontré un musher de ma région, Pascal. Il a plus de 10 chiens, plusieurs années d’expérience et m’a dit: « Tu sais que tu n’as pas le droit de jeter les selles à la poubelle ». Il m’a alors montré sa méthode pour se débarrasser des selles de ses chiens: le compostage. Il a effectivement un espace dédié au compostage des déjections canines.

Le composte est effectivement une très bonne idée. Faire son propre composte est un geste qui permet de protéger l’environnement par le recyclage et d’obtenir de l’engrais gratuitement et naturellement. Le compostage est une méthode qui permet de générer la matière organique indispensable au bon développement des plantes.

En utilisant le compostage des déjections canines vous allez donc pouvoir vous débarrassez de manière intelligente et écologique des déjections canines de votre meute mais vous allez aussi pouvoir nourrir et fertiliser toutes vos plantations sans que cela ne vous coûte un centime.

A quoi sert le compostage du musher?

Le compostage du musher consiste a mélanger habilement les déchets végétaux que nous produisons et les déjections de vos chiens pour l’utiliser au jardin comme amendement, fertilisant et engrais vert. Bien que cela soit discutable, par précaution je n’utilise pas le compostage du musher pour le potager, mais uniquement pour le jardin.

Le composte:

  • est un excellent amendement pour le sol,
  • favorise la croissance des plantes, rosiers, arbres et arbustes,
  • améliore la qualité du sol,
  • apporte les éléments nutritifs dont les végétaux ont besoin pour se développer.

Choisir l’emplacement pour votre composte

Choisissez un endroit à l’ombre pour votre composte.

Mon composte est par exemple positionné sous plusieurs arbres qui le protègent du soleil et légèrement des intempéries.

Pour parfaire la protection contre la pluie et la neige, j’ai utilisé une bâche en plastique qui sert de couvercle. Cela permet d’éviter d’avoir un composte trop humide.

Fabriquer son propre bac à composte

Pour pousser la logique de recyclage et de ne pas dépenser un centime, vous pouvez fabriquer vous même votre bac à composte avec des matériaux de récupération.

Pour cela il vous faut:

  • Fil de fer ou cordage
  • 3 à 4 palettes, que vous pouvez récupérer dans les zones industrielles ou à une communauté agricole
  • 1 bâche plastique
  • 1 bâton en bois

Disposez 3 palettes pour former un carré. Cela fera office de bac. Attachez les palettes entre elles en haut et en bas par des fil de fer (plus résistant que du cordage). La 4ème palette peut servir de « porte ». Couvrez votre bac par une bâche sur laquelle vous aurez attachez un baton. Cela facilitera sa manipulation, vous pourrez facilement la mettre et l’enlever.

Comment bien faire du composte?

Disposez trois couches:

  1. 40% de brun : au fond, une première couche de brun, cad des branchages et des rameaux.
  2. 40% d’une deuxième couche de végétaux secs et humides comme des feuilles mortes ou la tonte de la pelouse.
  3. 20% d’une troisième couche de déjections canines.

Le point clé du compostage se situe à ce niveau là: un équilibre entrer les différentes couches. Veillez à ne pas mettre trop de déjections. Si vous en avez beaucoup, il vous faudra alors encore plus de déchets végétaux pour compenser et faciliter leur assimilation.

L’activateur de composte

Ce n’est pas obligatoire mais pour aller plus vite et faciliter l’équilibre du compostage, on peut acheter un activateur de composte. Je suis preneur si vous avez de bonnes recette maison écologique pour faire de l’activateur de composte.

Sur celui que j’utilise ils indiquent qu’il faut épandre 200g d’activateur de composte lorsque les déchets atteignent 30cm de hauteur.

Quand utiliser mon composte?

Nous allons arriver à la fin de l’hiver et c’est à ce moment qu’il faut utiliser votre composte, lorsque les plantes en ont le plus besoin, pendant la période de croissance.

Mais comment savoir si mon composte est « bon »?

Le composte doit être plutôt:

  • fin,
  • friable,
  • homogène,
  • de couleur sombre,
  • avec une odeur agréable de tourbe ou de terre

 

 

[Total : 16    Moyenne : 2.8/5]

5 Responses to Compostage des déjections canines

  1. Mikl dit :

    j’ai une meute de 32 chiens donc installation classé auprès des services vétérinaires, et pour le compostage est obligatoire sinon il faut avoir un contrat avec une usine de déchet.
    Pour ma part je ne fabrique le bac a composte car on en trouve a 55 euros chez gamme vert !! pourquoi se faire chier a ce prix la, de plus il sont fait pour cela.
    Pour l’activateur de composte, je me fournie chez cynelit, je fais un an avec le sac, et j’utilise de la paille entre chaque couche !!!!

    • Baptiste dit :

      Merci pour ton témoignage. 32 chiens ça fait une meute sympa ça 🙂
      Moi 55€ je trouve ça cher et la récup de palette je trouve ça assez facile.
      Combien as-tu de bac à composte pour 32 chiens?
      Et tu mets combien de temps pour avoir du bon composte? 3 mois? 6 mois? 1 an?

  2. Stephane dit :

    C’est une très bonne idée. Je ferais bien ça…mais je n’ai pas de meute :D. J’y penserai si un jour j’ai un terrain suffisamment grand et un environnement propice. Une question par contre, pourquoi evites-tu de faire ça dans ton potager ? Qu’est-ce que tu risques ?

    • Baptiste dit :

      Dans le composte j’y met les selles de mes chiens et ce n’est pas comme de la bouse de vache. Les chiens mangent de la viande, ce qui fait que la décomposition ne s’opère pas de la même façon que pour un herbivore. Il y a tout un tas de bactérie.
      Alors j’ai vu que certains utilisait quand même leur composte pour le potager, mais dans le doute j’évite.

  3. Cécile dit :

    Pour activer le compost, rien ne vaut le purin d’ortie, 100% naturel, et qui peut aussi servir d’engrais et de répulsif. C’est très simple à faire, vous arrachez des orties (n’oubliez pas les gants et les manches longues!), vous les mettez dans un seau ou un bac (pas de métal). 1kg d’ortie pour 10L d’eau. Vous laissez tremper 2 semaines en remuant tous les 2 jours et vous le videz sur votre tas de compost. Pour l’utiliser comme engrais ou insecticide, filtrez le avant et n’utilisez que le liquide. C’est très efficace. Pour plus d’infos: http://www.jardiner-malin.fr/fiche/purin-orties.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *