> English version

Comment bien s’occuper d’un husky sibérien?

Avoir un husky et bien s’en occuper.  Outre lui donner tout l’amour que vous pouvez, voici quelques trucs que j’ai pu noter pour bien s’occuper d’un husky sibérien (souvent valable aussi pour d’autres chiens).

Je vous les donne à chaud et dans le désordre.

Brosser le husky

Brosser pendant la mue

Le husky sibérien est réputé pour ses impressionnantes mues; ces moments où le chien perd ses poils pour les remplacer par d’autres plus adaptés pour la saison.

Pendant la mue, le husky a besoin d’être bien brossé afin de le soulager, de faire respirer sa peau et d’éviter le bourrage. Mais il faut s’accrocher, car un husky qui mue, c’est du brossage 1 fois par jour minimum.

Brosser hors mue

Même hors mue, le husky peu aussi perdre un certain nombre de poils. Même si cela est nettement moins impressionnant et que le husky fait partie des races de chien qui demandent peu d’entretien, il n’en faut pas moins oublier de le brosser.

Prendre soin de son chien

Vacciner son husky

Pensez à vacciner votre husky. Utilisez un tableau ou un calendrier sur votre ordinateur.

Les vaccins se font à 2 mois, 3 mois, 1 an puis tous les ans. Prévoyez un budget de 40 à 70€ par vaccin.

Veiller aux tiques et puces

Je ne sais pas si c’est une vérité à généraliser, mais il me semble que le husky sibérien est moins enclin aux tiques et puces. Les miens sont toujours dehors et n’ont jamais rien.

Mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas veiller aux tiques et aux puces. Regardez régulièrement sa peau, observez s’il se gratte ou se mordille.

Si nécessaire, vous pouvez acheter des produits anti-tiques et anti-puces. Prévoyez 10 à 30€.

Bien l’éduquer

Apprendre des règles simples inconditionnelles

Apprenez à votre husky sibérien des règles. Elles doivent être simples à retenir et à comprendre mais aussi inconditionnelles. C’est à dire que vous devrez être ferme et votre règle sera valable quel que soit la situation. Plus la règle sera immuable, plus ce sera simple à appliquer et comprendre la limite.

Si un jour vous dites oui, un jour vous dites non, parce qu’il y a telle ou telle chose qui vient faire varier votre jugement, le chien ne saura pas forcément faire la différence. Il pourra le faire, mais pas tout le temps. Il pourra comprendre, mais ce sera beaucoup plus difficile qu’une règle immuable, inconditionnelle.

Faire du sport avec son chien

Les sports canins ne manquent pas: canivtt, canicross, traineau à chien ou faire une bonne randonnée avec son chien. Le husky sibérien a besoin de se dépenser énormément. Bien dans son corps, bien dans sa tête, un husky qui se dépense est un husky heureux.

Le sociabiliser

Faites que votre husky rencontre plein de ses congénères, mais aussi tout autre type de chiens, des gens, d’autres animaux. Plus il verra de situations différentes et fera des rencontres, plus il sera à l’aise et équilibré.

Le toilettage

Entretien des pattes: couper les ongles et les poils

Il arrive parfois que certains huskies aient des ongles très longs. Ils touchent le sol. En général ça n’arrive pas si le husky fait bien du sport, ses ongles vont naturellement se limer sur le sol. Mais si ce n’était pas le cas, il faut penser à les couper sans le blesser, juste le bout.

Si vous doutez, demandez à votre toiletteur. Il y a des outils de toilettage exprès pour ça, qui permet de couper les ongles des chiens facilement.

Profitez-en pour couper les poils qui dépasseraient des coussinets de votre chien. Lorsque le husky va courir dans le neige, les poils des pattes pourraient faire des boules de neige qui vont venir frotter et peuvent le blesser.

Protéger les coussinets

Si vous faites beaucoup de sport avec votre chien, veillez bien à ses coussinets. Ces poches de graisse sous ses pattes sont sa seule protection qui lui permettent de marcher et courir.

A la fin de chaque entrainement un peu rude, n’hésitez pas a regarder chaque patte. S’il est blessé, regardez cet article comment j’ai soigné mon husky sibérien roux qui c’était blessé.

Si vous craignez fortement que ça se reproduise ou que vous savez que vous allez parcourir une surface abrasive (neige glacée, bitume,…) protégez ses pattes avec des bottines.

Bien nourrir son husky

Le husky sibérien est un chien qui se dépense beaucoup et a par conséquent besoin de bien manger.

Si vous optez pour des croquettes, veillez à la composition. De manière très brève (car ce sujet mérite un article complet):

  • évitez les céréales,
  • fuyez les cendres
  • et privilégiez les protéines

Si vous optez pour les repas fait maison, faites un tour sur le site du BARF (alimentation naturelle à base de viande). Je n’ai pas encore franchi le pas mais c’est pour bientôt car je n’ai que de bon retours.

Être patient et à l’écoute de son chien

Enfin, l’une des clés pour moi la plus importante pour bien s’occuper de son husky sibérien est de respecter la règle des 3P et surtout écouter son chien, afin de le comprendre et bien communiquer.

 

[Total : 56    Moyenne : 2.7/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *