> English version

Mon chien a été mordu par un serpent

Ma chienne s’est faite mordre par un serpent et sa vie est en danger. Découvrez ce que j’ai fait pour lui sauver la vie et ce que je n’aurai pas du faire.

Une nouvelle expérience  que j’aurai préféré me passer, quoique celle ci se termine bien. On connait bien le dicton: « tout ce qui ne te tu pas te rend plus fort ».

Ma chienne a été mordu par un serpent lors d’une cani-rando. Elle y a survécu. Je vais vous raconter comment une simple balade avec son chien peut virer au cauchemar.

Je suis parti en randonnée pédestre avec l’une de mes chiennes: la petite Amaru Ka. Cela signifie « Terre de sagesse » pour les amérindiens. Disons qu’elle ne porte pas toujours si bien son nom. Cette petite est pleine de vie, aime jouer et foncer sans trop réfléchir. Ce comportement lui a parfois valu de mauvais tours, comme dernièrement lors de cette balade en ce début juin.

Nous sommes dans la période (printemps, été) où les bêtes (tiques, puces, moustiques, serpents, etc.) sont de plus en plus présentes. Je vous avais parlé de tiques et comment enlever une tique avec ses doigts. A présent, nous avons à faire a un animal bien plus dangereux: la vipère.

Un jeune chien mort par une morsure de vipère

Une simple morsure d’une vipère peut tuer votre chien en un rien de temps. Des amis l’ont malheureusement vécu.

Ils font une halte en bordure de route, car ils avaient un long trajet à faire en voiture. Il faisait chaud, c’était le début de l’été il me semble. Ils mangent un morceau, remontent dans la voiture et s’aperçoivent que leur jeune chien à le visage gonflé.

« Une morsure, deux crocs légèrement écartés », leur petit nouveau venait de se faire mordre par un serpent.

Mais quel type de serpent? Est-ce dangereux? Que faut-il faire? Dans le doute, mes amis ont foncé immédiatement chez le vétérinaire; mais la route était longue. 45 min plus tard, il leur annonce la terrible nouvelle. Le jeune chien de quelques mois n’a pas pu survivre à la dose du venin.

Ils ont mis des semaines et des mois pour s’en remettre. C’était une mort brutale et  injuste. Il était si jeune et ils ont fait ce qu’ils pouvaient.

Quand l’on connait ce genre d’histoire, on appréhende vraiment différemment une morsure de serpent. Imaginez ce que j’ai ressenti quand j’ai vu que ma fille Amaru Ka avait été mordu par un serpent.

Reconnaitre les serpents

Quand je pars en cani-randonnée, j’ai toujours une trousse de secours sur moi, dont un aspi-venin. Dans ma région, les Alpes-Maritimes, il y a pas mal de serpents.  Tout jeune on apprends à les distinguer, à faire la différence entre la vipère et la couleuvre.

La vipère

Elle atteint 70 cm de long. Sa morsure est dangereuse à cause du poison qu’elle injecte par ses deux crocs lors de la morsure.

La vipère a une tête triangulaire. C’est principalement à ça qu’on la reconnait. Elle a de petites écailles sur le dessus.

Elle a un museau retroussé et deux crocs à l’intérieur de la gueule.

La couleuvre

Beaucoup plus longue, la couleuvre peut atteindre 1,70m. Elle n’est pas dangereuse. Elle avale directement ses proies qui sont généralement des grenouilles ou des souris.

On reconnait une couleuvre par la forme de sa tête, arrondie, comme son museau. Elle a de grandes écailles dessus.

Contrairement à la vipère, la couleuvre n’a pas de crochet.

Différence entre la vipère et la couleuvre

Serpent, dessin: comparaison entre une vipère et une couleuvre

Serpent, dessin: comparaison entre une vipère et une couleuvre

L’orvet

L’orvet fait souvent peur à ceux qui ne le connaissent pas, car il a l’apparence d’un petit serpent mais il est inoffensif.

Orvet, à ne pas confondre avec d'autres serpents comme la couleuvre ou la vipère

Orvet, à ne pas confondre avec d’autres serpents comme la couleuvre ou la vipère

Sauf que toutes ces informations remontaient à loin dans ma mémoire. Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus rappeler comment faire la différence entre les serpents et leurs dangerosités. Profitons ensemble de cet article pour bien se le figer à l’esprit et le savoir le moment venu, en cani-rando ou autre.

Je précise ça car si j’avais eu cette information fraichement dans ma tête, j’aurai peut-être réagi différemment et j’aurais été mieux préparer pour affronter ce que nous avons du affronter.

Mordue par une vipère, ma chienne risque sa vie

Comme je vous le disais, je suis allé au col de Vence, dans les Alpes-Maritimes, dans un endroit peu connu et pourtant magique, faire une cani randonnée au chemin de la mine de la Vescagne, le long de la Cagne, une très belle rivière.

Amaru Ka était donc attaché à ma ceinture de cani-rando. J’avais utilisé une longue longe avec amortisseur afin de lui laisser le plus de liberté possible et sentir le moins d’à-coups.

Point positif! Mon chien est attaché, ce qui signifie que je peux plus facilement le surveiller et le rattraper s’il y a un danger.

Elle fonçait donc droit devant mais parfois furetait à droite à gauche. Je la voyait chasser. Elle bondissait parfois dans les fourrés, ressortait la tête et continuait son chemin de randonnée comme si de rien n’était.

Première erreur! Je pensais qu’elle chassait les lézards, mais elle aurait pu tomber sur un serpent à tout moment et se faire mordre par une vipère…mais ça ne saurait tarder…

Sur le chemin du retour, dans la forêt à l’abri du soleil, nous apercevons une construction avec un feu de camp.

La cani-rando & le bushcraft

La cani-rando & le bushcraft

Je sors mon appareil photo pour immortaliser ce moment. Tout est merveilleux. Les effets de lumières, les petites construction bushcraft, le magnifique arbre qui surplombe le tout et nous qui nous approchons.

Seulement pendant ce temps, ma chienne saute pour choper un lézard ou quelque chose comme ça. Je l’ai vu l’attraper dans sa gueule puis le relâcher. Mon réflexe fut de tirer sur la laisse pour ramener la chienne vers moi.

Point positif! Je m’auto-félicite de ce réflexe. Tant que l’on ne sait pas ce que c’est, il est préférable de tenir son chien à l’écart.

Même si c’était un lézard, je me disais qu’il avait le droit de vivre le pauvre. Je me suis rapproché pour voir ce que c’était et s’il était blessé. Ce n’était pas un lézard…mais qu’est ce que c’était?

Le serpent était vraiment tout petit, de 10 à 15 cm maximum, de la largeur d’un doigt et d’une couleur marron très clair. Il était recroquevillé sur lui même. J’ai essayé de le regarder de plus prêt. Serpent ou orvet? Il ressemblait à une vipère, prêt à bondir pour mordre, mais il était si petit et inoffensif que…je me suis dit ça doit être un orvet.

Deuxième erreur! Ce n’était pas un orvet, j’allais le comprendre bien plus tard. Il faut savoir qu’il y a des vipères vraiment petites qui existent et bien reconnaitre un serpent permet de réagir plus vite et prendre conscience du danger.

Je le laisse tranquille et continue ma balade comme si de rien n’était. Les minutes passent, je n’ai toujours rien vu. On arrive à la voiture, je fais pourtant des câlins à ma chienne, je lui donne à boire, etc. mais je ne vois toujours rien.

C’est lorsque nous arrivons à la maison, 1h après la rencontre avec le serpent, au moment de lui donner une gâterie que je me rend compte d’une morsure au niveau de la babine droite. Elle a deux crocs qui suintent et la babine toute gonflée.

Ma chienne husky, mordue par un serpent, une vipère

Ma chienne husky, mordue par un serpent, une vipère

Le comportement de notre chienne n’avait pas particulièrement changé, elle était normale. Elle n’avait pas couiné lors de sa supposée morsure.

Il faut se rendre à l’évidence: ma chienne s’est faite mordre par un serpent et ses heures sont peut-être comptés.

Aller aux urgences vétérinaires

Ni une ni deux, direction les urgences vétérinaires de la clinique Saint-Augustin à Nice.

Arrivé là-bas, avec l’attente, au total 2 à 3h se sont écoulés depuis sa rencontre avec le serpent avant qu’elle ne soit traitée par les véto.

Entre temps, la chienne avait la babine encore plus grosse, le cou avait aussi gonflé, ainsi que la langue. Elle commençait à haleter et nous craignions qu’elle commence à ne plus pouvoir respirer.

La vétérinaire nous a confirmé que nous avions bien fait de ne pas attendre. Elle lui a injecté:

  • 1 piqure de cortisone
  • 1 piqure d’anti-biotique

Puis l’ordonnance suivante:

  • Kesium 250: 3/4 de comprimé, matin et soir, 5 jours dès ce soir
  • Dermipred 10: 1/2 cp, matin et soir, 2 jours, dès demain soir; puis 1/2 cp, une fois par jour, 2 jours; puis 1/2 cp, un jour sur deux, 4 jours.

Nous avons été rassurer, notre chienne allait vivre.

Amaru Ka a complètement dégonflée au bout de 2 jours et tout va bien à présent.

Partagez cet article pour protéger nos chiens des morsures de serpent

J’espère que cette malheureuse expérience vous servira et je vous invite vivement à partager cet article pour qu’un maximum de gens prennent conscience du danger et des actions à faire.

 

[Total : 32    Moyenne : 2.5/5]

2 Responses to Mon chien a été mordu par un serpent

  1. desmoucelles dit :

    bonjour,
    je me permet de vous envoyez ce mail, pour vous félicitez tout d’abord, pour votre site internet qui est une belle initiative.
    de plus, j’aurai aimé apporter quelques précisions à votre article, car il me semble après sa lecture, que suite a cette morsure de vipère, votre chien a eu énormément de chance.

    tout d’abord, il faut savoir que dés sa naissance à la sortie de l’oeuf, une jeune vipère est autonome et possède déjà du venin, et ce même avec moins de 20 cm de long. un orvet ne prend jamais, une position recroquevillée de défense, dressant la tête, prêt a l’attaque.

    il faut savoir que 3 choses rentrent en compte suite a une morsure de vipère :
    – la taille du sujet mordu (chien de 10 ou de 40 kg)
    – la zone mordue (sur la pate arrière ou sur le museau – le plus souvent chez le chien)
    – la quantité du venin injectée (qui ne dépend pas que de la taille de la vipère, car même si une petite vipère dispose de plus petite réserve de venin qu’une grosse adulte, une vipère peut mordre plusieurs fois, et donc bien souvent injecter moins de venin lors de la seconde morsure).

    en cas de morsure, il faut agir immédiatement. c à d :
    – garder son calme
    – la personne ou le chien mordu, ne doivent s’agiter et garder leur calme
    – conduire immédiatement la personne aux urgences hospitalière ou vétérinaire et les ayant prévenue préalablement, afin qu’ils vous prennent en charge immédiatement à votre arrivée et qu’ils préparent les soins a vous prodiguez
    ET SURTOUT ne rien faire d’autre : pas d’aspivenin, pas d’incision de la plaie, pas de garot, pas d’aspiration par la bouche etc ….

    comment reconnaitre un cas de morsure :
    – la morsure est normalement très douloureuse
    – sensation de brûlure, engourdissement

    – oedème rapide (gonflement inflammatoire) de la région concernée

    – défaillance générale avec relâchement possible des sphincters (incontinence d’urine et/ou des selles)

    – altération de la vue possible ainsi que d’autres sens

    – hypotension, hypothermie (froid), bradycardie ou tachycardie (ralentissement ou accélération de la fréquence cardiaque)

    – nausées, suées, angoisse, gêne ventilatoire, fièvre, fatigue générale…

    je pense que dans votre cas, votre chien n’a pas du recevoir beaucoup de venin, et surtout être en bonne santé afin de ne pas trop mal réagir, car une morsure avec une plus grosse quantité de venin injectée aurait paralysé votre chien en moins de 30 min, surtout après une morsure au niveau du museau.

    dans mon cas, j’ai eux 2 chiens mordus consécutivement, les deux au niveau du museau. le premier qui a reçu le plus de venin ne pesait que 22kg, et malgré ma réaction rapide, je pense moins de 30 min entre la morsure et la prise en charge par la véto, est mort. pas d’oedem, pas de traces des crochets, mais paralysie et défaillance générale en 20 min et etat de choc en 30 min. le second plus jeune et pesant 35 kg, a du recevoir moins de venin et ne portait que le signe des crochets de la vipère, une réaction allergique de type piqûre de guêpe et un etat un peu shouté, et ayant recu un traitement également ne portait plus aucune conséquence de cette morsure, meme si il est conseillé de surveiller pendant plusieurs animal, car des symptomes peuvent malgre tout quand meme survenir plusieurs jours après la morsure.
    j’ai malheureusement perdu un animal dans cette accident, mais appris beaucoup aux cotes de mon vétérinaire.

    j’ai apprécié lire votre anecdote qui se finit bien pour votre chien malgré cette mauvaise rencontre, mais j’aurais apprécié trouver dans votre article plus de précisions, sur le comportement à adopter en cas de morsure de vipère sur un de nos animaux.

    au plaisir de continuer a lire vos articles.
    cordialement

    desmoucelles yoan

    • Baptiste dit :

      Merci beaucoup Yoan pour ce témoignage et toutes ces précisions très utiles pour ne pas dire vitales!
      Navré pour votre chien et merci pour les autres, car c’est grâce à ce type de contribution que l’on va aider et peut être sauver d’autres vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *