> English version

4 conseils pour camper avec votre chien

Il y a deux choses que j’aime par-dessus tout dans la vie: le plein air et mes chiens! Je suis aux anges lorsque je peux combiner les deux comme pour la cani-rando.

Je vais vous dire ce que j’ai pu noter pour être sûr de ne rien oublier pour partir en toute sécurité avec votre chien pendant plusieurs jours en pleine nature, dans la verte.

L’eau et la nourriture pour vous et votre chien

Crédit: tentree.com

Crédit: tentree.com

Si votre itinéraire passe par des rivières ou des lacs, alors vous pourrez économiser le poids de l’eau. Vous aurez juste besoin d’une gamelle souple transportable, idéal pour la randonnée. Il faut bien être certain de ce point pour être certain de ne pas manquer d’eau.

Sinon, il faudra penser à prévoir de l’eau aussi pour votre chien. On rappellera que 1L d’eau égal 1 Kg. C’est donc très lourd! Mais en même temps, l’eau est le deuxième besoin vital après l’air. Il faut donc prévoir assez, mais pas trop.

Lorsque je pars en cani-rando loin de toute ressource d’eau, je compte généralement 1/3 d’eau pour moi pour 2/3 pour 1 ou 2 chiens.

Pour la nourriture, prévoyez un petit sachet zip ou conteneur souple par jour par chien avec les quantité de croquettes déjà mesurée. Prenez-en un tout petit plus, car votre chien va légèrement plus se dépenser que d’habitude et ça fait toujours plaisir d’avoir « un petit peu de rab ».

Dormir avec votre chien

Crédit: tentree.com

Crédit: tentree.com

Vous avez marché toute la journée et il est l’heure de dormir. Les mushers (les conducteurs de traineau à chiens) ont l’habitude de laisser leurs chiens dehors dans la nuit, à côté du campement, attachés à ce que l’on appelle une stake-out. En cani-randonnée, le nombre de chiens est nettement moins élevé (un, voir deux).

Vous pouvez donc imaginez rentrer votre chien dans la tente. Vous vous tiendrez mutuellement chaud.

Pour un seul chien, en général, quel que soit la taille de la tente, on trouve toujours de la place. Pour ma part, j’ai une tente 2 places toute saison et j’ai la place de dormir, moi, ma femme et un chien (mais c’est vrai qu’on est serré – regardez une tente à 3 places ultralight).

Prévoyez une serviette ou quelque chose qui permettra à votre chien de savoir où il doit se coucher, d’être rassurer par une matière familière s’il est du genre inquiet, de ne pas dégueulasser l’intérieur de la tente (surtout si vous devez y dormir plusieurs nuits) et qu’il ne subisse pas l’humidité du sol.

Identification, vaccinations, soins

Crédit: tentree.com

Crédit: tentree.com

Avant de partir en cani-randonnée pendant plusieurs jours (et je dirais même ne serait-ce qu’une après-midi!), vérifiez bien que les vaccinations de votre chien soit à jour et qu’il soit bien identifié (pucé ou tatoué ET un médaillon avec un numéro de téléphone).

J’essaie toujours d’être très attentif. Je contrôle régulièrement mon chien pour m’assurer que tout va bien. Il y a notamment les risque d’épillets comme je l’explique dans les dangers pour votre chien en cani-rando.

La nuit, certains utilisent un collier à lumière type Ruffwear. Je n’en ai pas encore pris mais je trouve ça plutôt pas mal. Ça permet de bien voir son chien la nuit.

Les sacs de transports

singletrac-pack-ruffwear

Transporter le matos pour son chien lorsqu’on a déjà plus de 10kg de matériel sur soit peut s’avérer bien fatiguant. Il y a un moyen d’économiser un peu d’énergie en répartissant le poids avec votre chien. Quoi?! Si si à l’aide de sacs de bats.

Vous pouvez prendre un sac à dos pour chien et lui faire porter son eau et ses croquettes. Je peux vous dire que c’est bien agréable 🙂  Il n’y a pas de raison que vous soyez le seul ou la seule à bosser.

 

[Total : 8    Moyenne : 3.1/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *